Actualité aéronautique

CFM International: Vente de CFM-56 à Hainan Airlines

Article publié le 3 mars 2005 par Simon Castaing

Hainan Airlines, la quatrième compagnie aérienne chinoise, a passé une commande ferme de 90 millions de dollars portant sur des moteurs CFM56-5B destinés à équiper huit Airbus A319. La compagnie, qui a également pris des options sur douze A319 supplémentaires, prendra livraison de ses appareils entre 2005 et 2007.

Le CFM56-5B est produit par CFM International, une société 50/50 de Snecma Moteurs et General Electric Aircraft Engines. CFMI est le principal fournisseur mondial de moteurs d’avions civils, avec plus de 14 500 unités en service auprès de quelque 400 opérateurs dans le monde.

Hainan Airlines, client de CFMI depuis la livraison de son premier Boeing 737 en 1993, exploite actuellement cinquante-deux B737 équipés de CFM56-3 et CFM56-7. La compagnie assure plus de 480 vols domestiques vers 90 villes en Chine. Ses nouveaux A319 seront mis en service sur des itinéraires court et moyen-courrier, à partir de Haikou, Pékin (Beijing) et Xi’an.

"Nous nous félicitons de voir Hainan Airlines choisir à nouveau CFM pour ses opérations à long terme", souligne Andy Solem, président de CFM International Chine. "Nous la remercions de sa confiance et nous l’assurons de notre volonté de continuer à mériter cette confiance jour après jour."

La fiabilité élevée, la durée de vie sous aile, et les faibles coûts de maintenance du CFM56-5 en font un moteur extrêmement populaire auprès des compagnies de location, des compagnies à bas coût et des principales compagnies aériennes internationales. Plus de 1 700 CFM56-5B ont été livrés à ce jour, et cette flotte s’agrandit au rythme de vingt nouveaux moteurs par mois.

Plusieurs facteurs expliquent le large succès que connaît ce moteur sur le marché aéronautique : son taux de fiabilité exceptionnel (avec un taux de 0,001 arrêt en vol), sa durabilité et son faible coût de propriété, qu’autorisent l’architecture simple et robuste de ce moteur. Le CFM56-5 enregistre en moyenne près de 16 000 heures sous l’aile avant sa première visite en atelier, et plus de 10 000 heures après révision. Aucun autre moteur, dans cette classe de poussée, ne présente un tels palmarès. En termes de coûts de maintenance, le CFM56-5B offre en moyenne un avantage de près de deux millions de dollars par moteur par rapport à la concurrence, sur une période de quinze ans. Le CFM56-5B est le seul moteur pouvant équiper chaque modèle de la gamme A320 en conservant la même nomenclature, conférant ainsi aux compagnies aériennes un net avantage en matière de communalité.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Dornier Do-328-110 (D-CTRJ) Boeing 787-9 (N1015B) Boeing 787-9 (N1015B) Bombardier CSeries CS100 (BD-500-1A10) (C-GWXZ) British Aerospace BAe 146-200 (G-TYPH) Bombardier BD-100-1A10 Challenger 350 (N501BZ)