Actualité aéronautique

Airbus A380: 1000 heures de vol pour le programme A380

Article publié le 11 mars 2006 par Simon Castaing

Les quatre A380 actuellement en état de vol viennent de cumuler un millier d'heures de vol.

Le programme A380 a franchi le cap des 1000 heures de vol dans le cadre de la campagne d'essais en vol A380 qui a débuté par le vol inaugural de l'avion MSN1, le 27 avril 2005 (voir actualité). La 1000ème heure de vol a été atteinte après le décollage du MSN1 depuis la base de l'avionneur à Toulouse. L'avion a décollé à 9 h 40, heure locale, pour effectuer un vol au-dessus du sud de la France. Au cours de ce vol, le système de commandes de vol a été testé dans des conditions météorologiques spécifiques avec vents forts.Actuellement, quatre A380 de développement ont déjà effectué leur premier vol. Equipés d'une instrumentation d'essais lourde, les deux premiers, les MSN1 et MSN4, participent activement au programme d'essais en vol, et ont effectué avec succès les essais aérodynamiques, à basse vitesse et de vibration en vol. Les troisième (MSN2) et quatrième (MSN7) avions ont rejoint Hambourg en vue de l'aménagement de leur cabine, et réaliseront les "Early Long Flights" (essais d'endurance des systèmes cabine) et "Route Provings " (vols en conditions opérationnelles) plus tard dans l'année.Ces quatre appareils sont équipés des réacteurs Trent 900 de Rolls-Royce, tandis qu'un cinquième A380 rejoindra le programme d'essais en vol mi-2006, avec une motorisation GP7200 d'Engine Alliance. Les cinq A380 effectueront quelque 2 500 heures de vol au total, qui permettront à l'avion d'acquérir une maturité suffisante avant la première livraison.Au cours des 1 000 premières heures de vol, les essais par temps chaud et en altitude se sont déroulés avec succès à Medellin (Colombie), en janvier 2006, suivis, un mois plus tard, des essais par temps froid à Iqualuit (Canada), où la température est descendue jusqu'à - 30°C. D'autre part, les essais de compatibilité aéroportuaire, réalisés fin 2005 à Francfort, Singapour, Sydney, Melbourne, Kuala Lumpur et Dubaï, ont donné d'excellents résultats.Les essais se poursuivront tout au long de l'année en vue d'obtenir la certification. Outre les "Early Long Flights" et les "Route Provings", une campagne d'essais par temps chaud est prévue en Afrique, vers le milieu de l'année

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

dédé
Membre

Inscrit le 11/03/2006
1 message posté

# 11 mars 2006 11:34
C'est bien beau, mais que penser de l'info publié par un journal très sérieux : LA TRIBUNE :

http://www.latribune.fr/News/News.nsf/A ... enDocument
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 11 mars 2006 12:11
dédé a écrit :C'est bien beau, mais que penser de l'info publié par un journal très sérieux : LA TRIBUNE :

http://www.latribune.fr/News/News.nsf/A ... enDocument
Salut Dédé

On a déjà parlé de ce sujet sur le forum

http://www.aeroweb-fr.net/forum/topic,2,572,0.php

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Tony
Membre

Inscrit le 13/02/2006
169 messages postés

# 11 mars 2006 12:24
Vous parlez de la rupture de l'aile ?!
Au contraire c'est une bonne nouvelle !! smile
Le test de fatigue de tout avion commercial doit passer par ce stade, la rupture doit intervenir à 150% de la limite autorisé (normes), hors la rupture de l'aile de l'A380 c'est produit à 147%. Il faut surtout ne pas oublier que contrairement à presque tout les autres avions, l'A380 à effectué son essai de rupture APRES les essais de fatigue structuraux (pour éviter de construire un second A380 qui sera détruit), la cellule était ainsi déjà éprouvée avant le test de rupture. La plupart des autres constructeurs choisissent d'effectuer leur essai de rupture sur des cellules d'avions neufs.
Par conséquent cette rupture peut être considéré faite sur un A380 en fin de vie et à seulement 3% de la norme requise pour un avion neuf. Malgré tout les articles publiés, il s'agit ainsi d'un très bon résultat. grin
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 11 mars 2006 17:24
Et la règlementation n'impose qu'une résistance à 115% de la charge limite. Tout bonus ne fait qu'entrainer que des opérations de maintenance plus légères dans la législation.

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Eagle
Membre

Inscrit le 12/11/2005
331 messages postés

# 11 mars 2006 18:16
wink Ben se serais pas mal de savoir le coût en plus que cela va engendrer au niveau de la maintenance smile
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA) Airbus A330-243 (F-GSEU)