Actualité aéronautique

ADP va se fournir en électricité verte !

Article publié le 4 avril 2006 par Vincent Lemaire

Le 5 avril 2006, Aéroports de Paris recevra d’Electrabel, une filiale du groupe SUEZ, le certificat de fourniture d’électricité verte AlpEnergie 25.

Le 5 avril 2006, Aéroports de Paris recevra d'Electrabel, une filiale du groupe SUEZ, le certificat de fourniture d'électricité verte AlpEnergie 25. En souscrivant au contrat AlpEnergie 25 pour ses plates-formes de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle, Aéroports de Paris a la garantie de bénéficier pour 25% de son approvisionnement en énergie électrique, de l'électricité verte issue de sources d'énergie renouvelables (NDLR: c'est à dire la biomasse, l'énergie éolienne, l'énergie solaire photovoltaïque et thermique, l'énergie hydroélectrique et la géothermie).Commercialisé par Electrabel, Groupe SUEZ, et basé sur la production hydroélectrique de la Compagnie Nationale du Rhône en France, ce contrat fait bénéficier Aéroports de Paris d'une attestation de l'organisme allemand de certification TÜV sur l'origine renouvelable de l'électricité certifiée. Aéroports de Paris a accueilli 78,7 millions de passagers dans ses aéroports en 2005. Fonctionnant comme une véritable ville, l'entreprise consomme près de 400 000 MWh d'électricité pour ses deux plates-formes de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle. Cela correspond à la consommation domestique annuelle d'une ville d'environ 150 000 habitants. A titre d'exemple, les 4 pistes de Paris-Charles de Gaulle et leurs voies de circulation sont éclairées par 20 000 feux de balisage.En situant sa consommation d'électricité « verte » au-delà de l'objectif assigné à la France pour 2010 - 21% de la consommation brute nationale d'électricité issue de sources renouvelables -, Aéroports de Paris témoigne concrètement du caractère citoyen de son engagement en faveur de la lutte contre l'effet de serre.Le soutirage de 100 000 MWh d'électricité verte permet en effet à l'entreprise d'éviter l'émission de plus de 7500 tonnes de CO², calculée par rapport au contenu carbone moyen de l'électricité produite sur le territoire.Cette action s'inscrit dans le cadre de la politique de développement durable mise en œuvre par Aéroports de Paris et plus particulièrement dans sa démarche de protection de l'environnement :- le Groupe dispose de turbines de cogénération sur Paris-Charles de Gaulle permettant la production simultanée de chaleur et d'électricité avec un haut rendement énergétique,- à Paris-Orly, une démarche innovante a permis de limiter la consommation de gaz : les déchets non recyclables de la plate-forme sont envoyés au sein de l'usine de valorisation du Marché d'Intérêt National (MIN) de Rungis. Une partie de la chaleur produite est retournée à la plate-forme de Paris-Orly et permet de dégager une économie de 1 000 Tep de gaz.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-8 Dreamliner (F-OLRB) Embraer ERJ-175LR (N127HQ) Airbus A319-131 (N841UA) Embraer ERJ-190-100IGW 190AR (N949UW) Boeing 757-232 (N688DL) HAWKER SEA FURY FB MK11 (F-AZXJ)