Actualité aéronautique

Airbus: Bilan de l'année 2007

Article publié le 16 janvier 2008 par David Barrie

Airbus présentait le bilan de son année 2007 avec 1341 commandes fermes engrangées.

Après avoir souhaité ses voeux à la presse, c'est de Toulouse que Tom Enders, PDG d'Airbus a attaqué la partie la plus attendue de cette conférence de presse. Etaient aussi présents John Leahy, Tom Williams et Fabrice Brégier.
L'avionneur européen a donc livré 453 appareils en 2007, ce qui constitue une augmentation de dix-neuf appareils par rapport à 2006. Tom Enders a aussi noté que le premier A380 avait enfin été livré, ainsi que le second il y a à peine quelques jours.

Commandes:
Concernant les commandes, Airbus a reçu 1341 commandes fermes, ce qui représente 157 milliards de dollars (US$) selon les prix catalogue. Cela représente près de 30% de plus que pendant la précédente année record, en 2005. Tom Enders a tenu à remarquer que les clients continuaient à adresser leur confiance à Airbus et que le volume des prix appliqués était meilleur que prévu.

Les commandes se répartissent de la façon suivante:
- La famille A320 a recueilli 913 commandes, ce qui porte le carnet de commande à plus de 2500 appareils. Airbus va voir sa production sur les appareils de la famille A320 augmenter jusqu'à quarante avions par mois. En 2008, la production sera de 34 avions par mois.

- La famille A330/A340 s'est encore très bien vendue avec près de 180 appareils. Airbus livrera en outre huit A330 et A340 par mois en 2008.

- Concernant l'A350, Airbus a reçu 290 commandes de la part de douze clients pour cette famille d'avion qui doit entrer en service en 2013. John Leahy a tenu à préciser qu'il n'existe pas d'ancienne version de l'A350. Les clients qui voulaient annuler et recevoir des pénalités d'Airbus auraient très bien pu le faire et aller voir chez Boeing. De plus, la question d'un deuxième moteur sur le programme a été évoquée, en soulignant qu'Airbus aimerait pouvoir proposer une seconde motorisation, mais que ça ne constituait pas un handicap.

- L'A380 a reçu 33 commandes, mais il y a eu dix annulations de la version cargo, ce qui ramène le total net à 23 appareils sur l'exercice 2007. Airbus prévoit de livrer treize appareils cette année à Singapore Airlines, Qantas et Emirates.

"Image"

Power8:
2007 a vu une intégration plus poussée et enfin terminée, axée autour de son équipe dirigeante. La réduction des coûts a été plus productive que prévu avec une économie de 500 millions d'Euros alors qu'Airbus tablait plutôt sur 300 millions. Enfin, les sites qui devaient être vendus le seront d'ici l'été 2008; les repreneurs sont connus mais il faudra finaliser les transactions.
Tom Enders a fait remarquer que Power8 avait été mis en place avec un dollar plus fort qu'actuellement et qu'inévitablement, des discussions étaient déjà en marche avec des mesures supplémentaires pour lutter contre le dollar très faible.
Selon lui, Airbus devait "se concentrer sur son activité d'architecte et d'assembleur d'avions."


Activités militaires:
Pour terminer, la discussion s'est porté sur les activités militaires d'Airbus, dont l'A400M et l'A330 Tanker. A propos de l'A400M, Airbus a révélé que les problèmes étaient en bonne voie d'être résolus mais que résidaient des points critiques au niveau des moteurs et du cablage. Il devrait néanmoins voler d'ici l'été.
L'A330 Tanker, s'il est choisi par l'US Air Force sera donc assemblé aux Etats-Unis à Mobile, Alabama. Ce qui est plus surprenant c'est l'annonce de l'assemblage de l'A330-200F Cargo sur le même site aux Etats-Unis. Tom Enders a justifié ce choix par un simple calcul mathématique. La chaîne pour l'A330 Tanker sera plus rentable si elle est utilisée pour un autre membre de la famille A330. D'où ce choix. Bien sûr, les tronçons seraient toujours fabriqués en Europe et convoyés aux Etats-Unis. Cette option est évidemment tributaire de l'attribution du contrat à Airbus par l'USAF.

"Image"

Conclusion:
En résumé, même si Airbus se trouve à quelques longueurs de Boeing, 2007 fut une année record pour l'industrie aéronautique. 2008 va voir l'augmentation de production et la vraie industrialisation de l'A380. L'A320 devrait être amélioré en dépit des affirmations de John Leahy. L'A400M sera un vrai défi pour l'avionneur européen et enfin, la définition finale de l'A350 devrait être révélée. Beaucoup de défis auxquels devra s'atteler l'équipe dirigeante pour répondre aux exigences du marché.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-4K5 (EI-CUA) Boeing 767-330/ER (EI-DJL) Airbus A320-216 (EI-DSZ) Boeing 737-33S (EI-ERP) Airbus A320-233 (F-ORAD) Boeing 747-4KZF (JA08KZ)