Actualité aéronautique

Airbus: l'A330 sera le nouveau ravitailleur de l'armée américaine

Article publié le 29 février 2008 par David Barrie

EADS et Northrop Grumman ont remporté l'appel d'offre portant sur les ravitailleurs en vol.

L'Armée de l'Air américaine, l'US Air Force (USAF), a annoncé que l'offre proposée par EADS et Northrop Grumman avait été retenue, créant ainsi la surprise alors que la proposition de Boeing était la favorite. La valeur de ce contrat, portant sur 179 appareils, est estimée à près de 40 milliards de dollars (US$). C'est un gros coup pour EADS qui rentre dans le marché militaire américain par la grande porte!

Boeing avait tout à perdre et est bien le grand perdant de cet appel d'offre. En effet, le contrat initial qui avait été attribué à Boeing en 2001, en tant que seul fournisseur et sans compétiteur, avait ensuite été récusé. Boeing proposait une version modifiée du 767-200, re-baptisée KC-767, alors qu'EADS proposait donc une version modifiée de son Airbus A330, baptisée KC-30, variante de l'A330MRTT.

Maintenant, Airbus devrait assembler ces appareils aux Etats-Unis, dans l'Alabama, comme il avait été convenu, au lieu de Toulouse où sont assemblés tous les A330 pour le moment. Un site d'assemblage devra être construit au plus vite, sachant que les premiers appareils sortiront de cette nouvelle ligne d'assemblage en 2013.
Conjointement aux ravitailleurs, EADS avait annoncé que la version cargo de l'A330 serait aussi assemblée dans l'Alabama si jamais le groupe européen venait à gagner l'appel d'offre. Néanmoins, les tronçons seront construits en Europe avant d'être convoyés outre-Atlantique.

"Image"

Par contre, certaines composantes comme la perche de ravitaillement conçue par EADS CASA sera fabriquée elle aussi aux Etats-Unis.
Les ravitailleurs seront motorisés par des General Electrics CF6, le motoriste ayant plaidé en faveur de l'option d'EADS.

Certains détails restent toutefois en suspens. Par exemple, il y a fort à parier que Boeing ne va pas en rester là et va faire appel de la décision de l'USAF.

Le futur ravitailleur A330 ou KC-30 deviendra le KC-45A. Il devrait effectuer son premier vol d'ici 2010 et devra être opérationnel en 2013.

MISE A JOUR - 1er MARS 2008:
Les deux parties ont réagi à l'annonce avec par exemple, on le comprend, une grande déception chez Boeing:"Nous venons d'être mis au courant que notre KC-767 Advanced Tanker n'avait pas été sélectionné pour le programme de remplacement des KC-135.
Nous sommes évidemment très déçus. Nous pensions que nous offrions à l'armée de l'air le meilleur rapport qualité prix avec un risque minime. La prochaine étape est de faire a demande et de recevoir les raisons de la de l'US Air Force. Une fois que nous aurons passé en revue tous les détails derrière ce choix, nous prendrons notre décision concernant les options qui se présentent à nous, en gardant à l'esprit l'impact qu'aurait cet avion sur notre pays.
Boeing aimerait remercier toutes les personnes qui nous ont aidé dans cette campagne. Nous avons reçu énormément de support de la part de nos fournisseurs et des 160,738 hommes et femmes travaillant pour Boeing. "

Il semble clair que l'avionneur américain fera appel dans les jours à venir. La décision pourrait alors être reportée de quelques mois, ce que l'US Air Force avait regretté.

Côté EADS, on garde la tête froide, préférant ne pas mettre trop en avant la fierté d'avoir gagné le contrat. Louis Gallois, PDG d'EADS a ainsi déclaré: “Nous avons focalisé nos énergies pour ce programme important de l'U.S. Air Force. Le choix du ravitailleur basé sur l'A330 MRTT fournira à l'armée de l'air américaine le ravitailleur le plus moderne disponible à ce jour. C'est une situation de gagnant-gagnant pour le client et pour EADS. C'est un pas de géant pour nous en tant que fournisseur de l'armée des Etats-Unis et cela augmentera la présence industrielle d'EADS sur ce marché clé. Cela reflète bien notre stratégie globale pour la compagnie, visant à équilibrer les activités militaires et commerciales.”

A noter que le contrat initial portant sur le KC-45A pour Northrop Grumman couvre quatre appareils de développement et d'ajustement des systèmes. Le contrat est estimé à 1,5 milliard de dollars (US$).

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 1 mars 2008 08:02
MISE A JOUR - SAMEDI 1er MARS 2008

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Tony
Membre

Inscrit le 13/02/2006
169 messages postés

# 1 mars 2008 13:32
WAOUUU. Félicitations à l'USAF et EADS ! Le contrat du siècle! Je n'aurais jamais misé sur cette issue !! grin
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 1 mars 2008 23:52
faut il s'attendre à une contre attaque de boeing pour annuler le contrat?

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

berthierch
Membre

Inscrit le 20/11/2006
9 messages postés

# 3 mars 2008 13:04
parmi les raisons du choix:
- Northrop-grumann est un lobbyiste plus puissant que Boeing, surtout allié avec General Dynamic son partenaire dans le secteur essentiel des sous-mains et porte-avions nucleaires, ainsi que dans l'espîonage. Il est davantage implanté et représentatif au sein du complexe militaro-industriel. il a aussi des democrates important dans son conseil et celui-ci est 100% militaro.
- Eads, autre otage du marché américain, après British Aerospace
- par dessus tout, le financement et 100% US - on n'est plus dans l'ère de l'industrie, mais de la finance; c'est cela qui compte.
- Northrop-grumann est un lobbyiste plus puissant que Boeing, surtout allié avec General Dynamic son partenaire dans le secteur essentiel des sous-mains et porte-avions nucleaires, ainsi que dans l'espîonage. Il est davantage implanté et représentatif au sein du complexe militaro-industriel. il a aussi des democrates important dans son conseil et celui-ci est 100% militaro.
- Boeing, partenaire maintenant civil est dominé dans le militaire par Lockmart qui a bien pu aussi donner un coup de pouce à Northrop contre son concurrent. Idem pour l'appui de General Elec tric motoriste prévu
- beaucoup trop de syndicalistes à Boeing : cap sur une usine dans le sud.
- Boeing, partenaire maintenant civil est dominé dans le militaire par Lockmart qui a bien pu aussi donner un coup de pouce à Northrop contre son concurrent.
- Boeing n'arrive pas à produire son 787 et même à l'étudier, comme en témoigne le report de la version court courrier et le transferts de techniciens et d'ingénieurs sur le lancement du 787 - Pronostic : jusqu'à 2 ans de retard. Alors comment leur confier un nouveau programme?
C'est pire que pour l'airbus A380 qui n'avait qu'un probleme de fabrication et de pose de son cablage sur un tronçon
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pradonb
Membre

Inscrit le 06/09/2007
120 messages postés

# 13 mars 2008 09:51
J'ai vu que Boeing n'a pas l'intention de se laisser faire et a attaqué la décision prise par l'armée américaine... avez vous plus d'infos sur cette nouvelle?

(Message édité par pradonb le 13/03/2008 09h51)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Les plus belles photos d'avions
Lockheed Martin F-35 Lightning II (12-5058) Boeing Chinook HC2  (ZA714) Boeing Chinook HC2  (ZA714) Eurofighter EF-2000 Typhoon FGR4 (ZK354) Lockheed Martin F-35 Lightning II (12-5042) Fouga CM-175 Zephyr (F-AZPF)