Actualité aéronautique

Virgin Atlantic: essai de biocarburant sur un 747

Article publié le 24 février 2008 par David Barrie

Sir Richard Branson fait voler un de ses 747 avec un mélange utilisant 20% de biocarburant.

Virgin Atlantic a annoncé avoir effectué le premier vol d'un appareil commercial grâce à du biocarburant mélangé à du carburant conventionnel.
Le vol, entre Londres et Amsterdam, se faisait toutefois sans passagers sur un Boeing 747-400, plutôt comme une expérience que comme un vol traditionnel. Des techniciens étaient à bord pour effectuer des mesures.
Selon Sir Richard Branson, le mélange utilisé était composé de 20% de biocarburant, lui-même composé d'une mixture d'huiles de babassu et de noix de coco, dans un des quatre réservoirs principaux. Il a rappelé qu'il serait apparemment possible de créer un mélange utilisant 40% de biocarburant.

Certains experts se sont fait l'écho de problèmes techniques liés à l'utilisation des biocarburants, tels que le gel des huiles à haute altitude. De plus, selon ces mêmes experts, l'ajout d'huile de babassu et de noix de coco au kérosène n'apporterait qu'un gain d'émissions très minime.
Pour terminer, certains ont mis en avant le problème de production à une plus grande échelle. Pour que Virgin Atlantic puisse utiliser 20% de biocarburant dans ses réservoirs, il faudrait à la compagnie la moitié de la production de céréales en Grande-Bretagne.

"Image"

Il faut quand même reconnaître à Sir Richard Branson l'audace de réaliser ce type de test et de mettre le doigt sur un problème qui devra être résolu dans les années à venir, même s'il semble évident que cette expérience se révèle être un formidable coup médiatique pour la compagnie.

Cette expérience a été menée avec General Electric et Boeing, qui déjà avait annoncé un test de ce genre dans un futur très proche.

"Cette avancée va aider Virgin Atlantic à faire voler ses avions grâce à un carburant propre plus tôt que prévu. Le vol va fournir des informations cruciales que nous pourrons utiliser pour réduire considérablement notre empreinte écologique," a déclaré Sir Richard Branson.

On peut enfin noter que des efforts ont déjà été faits pour essayer de réduire les émissions, comme la recherche sur des carburants alternatifs, des moteurs beaucoup plus économes en carburant ou des procédures de décollage et d'atterrissage différentes.

"Image"

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

rolroro
Anonyme

Inscrit le 08/04/2006
224 messages postés

# 24 février 2008 22:26
je ne crois pas que les bio carburants soient l'avenir ni pour l'aviation ni l'automobile a cause des surfaces necessaires cultivées et qui serant autant de surfaces enlevées a l'alimentation humaine.les Algues semblent plus prometteuses avec 1 rendemant 100 fois superieur mais je pense que l'on va plutot extraire le kerosène a partir du charbon dont les reserves mondiales sont estimées a environ 4 siècles en attendant mieux...

_________________
fana
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 24 février 2008 23:44
... à part, que la distillation du charbon produit une quantité effroyable de Co2 et que c'est lui (le Co2) qui pose problème.
Pour les bio, heureusement, que la sonnette d'alarme a été tirée.
La possibilité d'enfouir le Co2 dans le sol est aussi problématique que l'enfouissement des résidus irradiés.
Et puis, le pétrole est-il vraiment en cours de tarir? Cela fait des décennies que l'ont nous rabâche cet argument pour justifier son prix, alors que l'essentiel des augmentations est du fait des taxes et de la spéculation. Ce n'est pas Shell, BP, Esso, Total, etc qui pourraient dire le contraire à voir les bénéfices indécents qu'elles réalisent. Le problème, c'est que le pétrole est gaspillé par des vecteurs totalement déphasés par rapport à une simple logique: quel transport consomme le moins? En tout cas pas l'avion. Hé oui, tout fana que nous sommes, à quelque part, nous sommes un peu beaucoup des c...
Non seulement ont perd un temps fou simplement pour prendre l'avion (suivant les distances s'entend) et la machine, simplement en taxi et en attente sur des aéroports totalement saturés, ingurgite des tonnes de kéro que l'ont dit bientôt épuisé.
Allez comprendre.
Pour ma part, partout où va un TGV, un IC, un Pendolino et autres trains rapides je n'hésite pas.
C'est extraordinaire:
- téléphone: oui
- ordi: oui
- sécurité à la Busch: non
- embarquement à -1': oui
- départ et arrivée: au centre-ville
- et puis, vous avez compris: vive le train
- tant pis pour les avionneurs et les Cies
- c'est en partie à cause d'elles que l'essence de mon Solex me coute la peau de mon arrière train.

(Pour le plaisir, quand même, un peu de jus dans le Bücker SVP)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

rolroro
Anonyme

Inscrit le 08/04/2006
224 messages postés

# 25 février 2008 10:44
nago....le transport routier camions autos produit au moins 8 fois plus de co2 que l'avion ne fais pas comme les idiots de soi disant ecolos qui font de l'avion le bouc emissaire ......je faisais de l'ecologie en 1966 deja..et je vivais en Nelle Caledonie Australie Antilles..les vrais ecolos aborigénes ent canaques je les connait vraiment...a l'epoque tout le monde s'en foutait ..a present c'est la mode.moi je suis allé a pied a mon boulot ou en velo jusqu'a ma retraite il ya 3 ans ...il faut deja que les gens essaient d'habiter pres de leur lieu de travail pour eviter de prendre leur voiture et autres transports polluants et develloper grace a l'informatique le travail a domicile et les transports en commun.Je suis ok avec toi...pour des trajets inferieurs a 3 heures c sur il vaut mieux prendre le TGv mais l'argument du centre ville dont on nous rabache les oreilles est 1 argument falacieux vu que plus du trois quart des gens n'habitent ni au centre ville de leur ville de depart ni au centre ville de leur ville d'arrivée...pour moi c plus facile de prendre 1 lowcostqui m'amène a Orly (pour 1 tarif 3 fois moins cher que le tgv et en 1h et demi)car ma belle famille habite dans l'Essonne que la gare de lyon ou je dois reprendre 1 train de banlieue plus 2 kilomètres encore depuis la gare...aprés 6 heures de Tgv..j'habite dans le sud de l'hexagone...autre argument contre le tgv...le prix ...41 euros cette semaine pour ma fille de 17 ans pour faire 300 kilomètres....je viens de faire l'aller retour pour la polynesie pour 1075 euros ttc Paris Londres Los Angeles avec British Airways et Los Angeles Papeete Air Tahiti Nui...Eurostar Thalys et cie c reservé aux riches...alors il ya des efforts a faire pour me faire preferer le train avec qui je faisais plus de 40.000 kms par an avec la SNCF(je prenais le train tous les 2 jours pendant des années de travail...)autre piste deja mise en pratique avec la ligne fret Perpignan Luxembourg :le ferrioutage ou on met les camions sur des wagons de train comme on le fait en Suisse...et en ce qui concerne le transport Aerien la reorganisation du ciel par le controle aerien ...chose urgente fairait diminuer de 10 pour cebtles emissions de co2 et on peut gagner encore 5 por cent en acceptant la proposition d'Easy jet d'interdire de vol les appareils construits avnt 1990...Je pense que chacun est responsable a son echelle et a des efforts a faire..mais il ne s'agit pas de pointer du doigt 1 seul coupable et de decreter que le solex c'est mieux...ne crie pas vive le train car en France c'est 1 moyen de transport nucleaire que tu est entrain de defendre vu que 90 pour cet de notre electricité est d'origine nucléaire et que l'uranium est importé par notre pays au meme titre que le petrole et que les reserves de l'uranium ne sont pas inepuisables ..et du meme ordre que le petrole...d'autre part il n'ya pas que le co2 qui est concerné mais les NOx etc...et il me semble que la radioactivité est bien plus dangeureuse en cas de problème...

_________________
fana
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Gilles
Membre

Avatar de Gilles

Inscrit le 27/10/2005
208 messages postés

# 25 février 2008 13:54
rolroro a écrit :nago....le transport routier camions autos produit au moins 8 fois plus de co2 que l'avion ne fais pas comme les idiots de soi disant ecolos qui font de l'avion le bouc emissaire ......
Ne pas oublier le transport maritime aussi, à côté le CO2 produit par le transport aérien, c'est peanuts... Mais bizarrement, personne n'en fait jamais mention. Est-on réellement obligés de manger des légumes en provenance d'amérique du sud ? Des fruits en provenance d'Asie ?

Bonjour messieurs,

Je crois qu'on est tous d'accord sur la nécessité de trouver des alternatives aux pétroles et autres grands pourvoyeurs de CO2, et le débat est fort passionnant.

Monsieur Rolroro, votre prose est très intéressante, mais ce serait peut-être mis en valeur et un peu plus facile à lire avec un peu de mise en page, des retours à la ligne, de l'aération dans le texte :-)

Merci d'avance ! tongue

_________________
http://avions.blogoshop.com/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

rolroro
Anonyme

Inscrit le 08/04/2006
224 messages postés

# 26 février 2008 10:07
Ok Gilles je vais faire 1 effort..tu as raison..bye...et tu pourrais donner des precisions sur le transport maritime?...je ne parle pas des degazages sauvages en mer et des accidents des petroliers ...

_________________
fana
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Les plus belles photos d'avions
Boeing 757-33N(WL) (N77867) Bombardier CRJ-900 (ES-ACC) Airbus A320-233 (HA-LPJ) ATR 72-500 (ATR-72-212A) (OY-JZW) Airbus A320-251N (WL) (N301FR) Boeing 737-3G7/F (TS-ICB)