Actualité aéronautique

Marine Nationale: Deux Rafale M s'abiment en mer (MAJ 01/10/09)

Article publié le 25 septembre 2009 par Guillaume Boucherat

Le jeudi 24 septembre 2009 vers 18h00, deux avions de chasse de la Marine nationale, deux Rafale du Charles de Gaulle se sont abîmés en mer Méditerranée près de Perpignan. Le deuxième avion a été retrouvé avec son pilote à 700 mètres de fond.

Le jeudi 24 septembre 2009 vers 18h00, deux avions de chasse de la Marine nationale, des Rafale du porte-avions Charles de Gaulle se sont abîmés en mer Méditerranée à une trentaine de kilomètres à l’est de Perpignan, alors qu’ils rejoignaient le porte-avions à la fin de leur mission.

Le pilote repêché a été évacué par hélicoptère à bord du porte-avions Charles de Gaulle . Ce pilote est sain et sauf. Son pronostic vital n’est pas engagé. Il a été pris en charge par le service médical du porte-avions et se trouve actuellement en observation.

Les deux avions participaient à un vol d’essai destiné à valider les capacités opérationnelles du groupe aéronaval. Ils n’emportaient aucun armement.

Parti de Toulon le 21 septembre dernier, le Charles de Gaulle opérait en Méditerranée. Son groupe aérien était composé de 4 Rafale, 3 Super Étendard-Modernisé, 3 hélicoptères (2 Dauphin et une Alouette III).

D’importants moyens aériens et nautiques sont actuellement déployés sur zone pour rechercher le deuxième pilote. Les opérations de recherche sont coordonnées par la préfecture maritime de la zone maritime Méditerranée et se poursuivent pour retrouver le deuxième pilote.

Selon les premières déclarations du pilote repêché, son appareil serait parti en vrille et il aurait perdu le contrôle de l'avion. Les raisons de la disparition du second appareil n'ont pas encore été précisées, mais les autorités penchent pour une collision en vol.

Hervé Morin sur les lieux dès ce matin a déclaré: « Il s’agirait d’un accident de vol ». Il a aussi précisé que le choc n'aurait « rien à voir avec l’avion » dans l'espoir de rassurer aussi les futurs clients potentiels de l'avion de chasse français.


Mise à jour 27/09/09

Les recherches pour retrouver le capitaine de frégate de réserve François Duflot, pilote d’essais de la Délégation Générale pour l’Armement, ont été abandonnées dimanche à 21h00.

Les moyens maritimes maintenus sur la zone se consacrent maintenant à la recherche et à la récupération des deux Rafale et de leurs composants, dont plusieurs éléments ont déjà été repêchés.

 

Mise à jour 01/10/10

La Marine Nationale a annoncé avoir retrouvé le corps du pilote d’essai de la Délégation Générale pour l’Armement, François Duflot dans la nuit du 30 septembre à 35 km du Cap Béar à bord de son appareil. Le Rafale se trouve à environ 700 mètres de profondeur sur un sol vaseux et en forte pente.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

F.15A PICCHIO
Membre

Avatar de F.15A PICCHIO

Inscrit le 07/08/2009
8 messages postés

# 3 octobre 2009 16:31
c vraiment triste pour ce pilote qui avait une tres grande experience sur rafale.

_________________
Quand les méchants s'allient, les bons doivent s'associer; autrement ils tomberont un par un, sacrifiés sans regret, dans une lutte implacable.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Panavia Tornado GR4 (ZA612) Curtiss Hawk 75A-1 (G-CCVH) Gulfstream Aerospace G-550 (G-V-SP) (HS-KPI) Boeing 787-8DZ Dreamliner (A7-BDD) Boeing 787-8 Dreamliner (N784AV) Jodel D-112 Club (F-BIQL)