Actualité aéronautique

Boeing acquiert la part d’Alenia North America dans Global Aeronautica

Article publié le 23 décembre 2009 par Nicolas Perron

Boeing a annoncé qu’ils se portaient acquéreur des parts d’Alenia North America dans Global Aeronautica, l’usine de production de sections de fuselage du 787, situé en Caroline du Sud, USA.

Possédant maintenant 100% de l’entreprise, Boeing intégrera l’usine Global Aeronautica avec le reste des installations de Boeing Charleston en Caroline du Sud.

"Le site de Boeing Charleston est essentielle à la réussite du programme 787, » a déclaré Jim Albaugh, président et CEO de Boeing Commercial Airplanes. « Grâce à cette acquisition, les bénéfices de Boeing en réunissant deux opérations solides, y compris leurs employés talentueux, en une seule équipe de Boeing. En définitive, nous pensons que l'intégration du site va augmenter la productivité pour le programme 787 et nous permettre de maintenir notre compétitivité à long terme. »

«Nous sommes fiers de la contribution majeure que nous avons réalisés au cours des quatre dernières années grâce à notre partenariat dans Global Aeronautica pour le programme, » a déclaré Giuseppe Giordo, président et CEO de Alenia North America. « Nous sommes convaincus que les fondations que nous avons développés continueront de s'épanouir maintenant qu’elle est intégrée à Boeing Charleston. »

Global Aeronautica a été créé en 2004 lorsqu’Alenia Nort America et Vought Aircraft Industries ont formé une entreprise conjointe 50/50 pour la production de parties du Boeing 787. En 2008, Boeing avait acheté la part de Vought.

Global Aeronautica est responsable de la jonction des sections de fuselages centraux, de l’installation des éléments et systèmes qui y sont associés et l'application de finitions de surface à plus de 60 pour cent du fuselage du 787.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

Thierry-Alain
Membre

Inscrit le 12/12/2009
5 messages postés

# 25 décembre 2009 12:54
Boeing qui rachète la totalité du site. On voit qu'après les difficultés d'assemblage du ou des prototypes, le constructeur reprend la main sur certains partenaires de rang-1. Le beau discours du début du programme en prend un petit coup là. On se souvient que les dirigeants annonçaient que les constructeurs ne pouvaient plus assurer seuls l'ensemble des programmes nouveaux et patati et patata mais visiblement ils ont sous-estimé la capacité de certains à assurer leur rôle. A l'heure de la mode des Work pakages qui semble séduire Airbus pour l'A350 il y a des questions a se poser tout de même, d'ailleurs Airbus a seulement dans un premier temps" filialisé" des usines qui lui appartenait et donc qui savent faire avant d'aller chercher des partenaires extérieurs.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A300B4-622R/F (D-AEAD) Airbus A330-243 (SU-GDT) Embraer ERJ-145LR (N16976) Embraer ERJ-175LR (ERJ-170-200 LR) (N130SY) Boeing 737-7Q8/WL (N7874B) Bombardier CRJ-900LR (N551NN)