Actualité aéronautique

Ryanair ferme sa base de Marseille à partir de janvier

Article publié le 13 octobre 2010 par David Barrie

Michael O'Leary punit la France pour avoir attaqué la compagnie aérienne pour travail dissimulé.

Suite à l'ouverture d'une procédure judiciaire contre la base de Ryanair à Marseille et par là même un possible procès, Michael O'Leary a mis à exécution la menace qu'il avait déjà proférée par le passé. L'exubérant président de la compagnie à bas-coûts a dû se rendre compte que l'issue pourrait ne pas lui être favorable.

Le contentieux concerne les contrats des travailleurs de Ryanair et le régime de cotisations qui doit leur être appliqué. Selon les syndicats par leur recours en justice pour travail dissimulé, les employés de Ryanair basés à Marseille devraient payer leurs impôts et les cotisations sociales en France puisque basés en France. Selon Ryanair, ses 200 pilotes et personnels de cabine devraient payer leurs impôts en Irlande, puisque considérés comme "travailleurs mobiles de transport". Michael O'Leary considère que les employés de Ryanair basés à Marseille sont des "emplois irlandais sur des avions irlandais, définis comme territoire irlandais".

C'est donc un casse-tête juridique qui va se jouer avec d'un côté Ryanair qui promet respecter le droit européen et la justice française qui fera respecter le droit français.

M. O'Leary punit ainsi la France en y fermant sa seule base sur le territoire. Ce sont donc 200 emplois et treize lignes qui sont menacés à Marseille. Le président de la compagnie essaie donc de faire pression sur les autorités en soulignant aussi la "perte d'investisseurs étrangers et la perte de visiteurs" à Marseille.

Cependant, les liaisons en provenance d'autres bases à l'étranger seront conservées. Marseille garde donc dix destinations hors de France, dont Bruxelles, Londres ou Rome, mais perd toutes les liaisons domestiques notamment vers Brest, Lille ou Nantes.

C'est à partir du 11 janvier 2011 que la base sera fermée. Les avions et le personnel seront redirigés vers des aéroports en Espagne, en Italie et en Lettonie.

Ryanair s'était basé à Marseille en 2006, alors que la première aérogare low-cost ouvrait ses portes en novembre 2006.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Beech B200 King Air (NZ7122) Embraer ERJ-175STD (EI-RDL) Dassault Rafale M (5) Dassault Rafale M (5) Dassault Rafale M (5) Transall C-160R (61-ZQ)