Actualité aéronautique

Transport aérien : Qantas suspend les vols d’A380 après un problème de moteur

Article publié le 5 novembre 2010 par Nicolas Perron

Un Airbus A380 du transporteur australien Qantas a du atterrir d’urgence après une panne de moteur non contenu qui a endommagé sérieusement l’appareil.

L’avion, un Airbus A380-842 à motorisation Rolls Royce Trent 900 en partance de Singapour, a du faire demi-tour et a atterri en toute sécurité deux heures après le décollage après avoir largué du carburant afin d’alléger l’appareil. Il y avait 440 passagers et 26 membres de l’équipage à bord et aucun n’a été blessé. L’origine de l’incident est inconnue pour l’instant mais par souci de transparence et de sécurité, le transporteur a cloué au sol ses 6 A380, dont 3 sont à l’aéroport international de Los Angeles en Californie.  

Aile endommagé par l'explosion du moteur de l'A380 de Qantas

Une enquête a été ouverte par l’Australian Transport Safety Bureau, assisté par leurs collègues de l’Indonésie et de Singapour. 

À l’exception de Qantas, deux autres transporteurs exploitent des A380 à motorisation Rolls Royce : Singapore Airlines (SIA) et Lufthansa. SIA a brièvement interrompu les vols d’A380 le temps d’inspecter les moteurs mais les vols ont déjà repris. Lufthansa n’a pas jugé bon d’interrompre les vols après avoir consulté le motoriste.

À propos de l’appareil

  • L’appareil a été livré le 19 septembre 2008 et c’est le premier exemplaire livré à Qantas.
  • Le numéro de série de l’appareil est MSN014 et il est immatriculé VH-OQA
  • Il a cumulé 8165 heures de vol 831 cycles depuis sa mise en service
  • L’appareil a subi une maintenance lourde (C check) en octobre dernier

 

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

supermecano
Membre

Avatar de supermecano

Inscrit le 22/10/2010
13 messages postés

# 5 novembre 2010 17:39
salut
les problèmes de moteur on l'air assez grave,pour qu'un moteur explose il faut y mettre du sien....
je pense a plusieurs hypothèses :
1-le moteur a pompé (décrochage aérodynamique du compresseur)
2-défaut mécanique (cric sur une aube ou roue de turbine)
3-mauvaise entretien du moteur

_________________
a tous ces module!!!!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 004 messages postés

# 11 novembre 2010 15:17
Aux hypothèses énoncée par Supermécano, il semble qu'on devrait ajouter une survitesse de la turbine IP causée par la combustion de l'huile de lubrification.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Panavia Tornado GR4 (ZA612) Curtiss Hawk 75A-1 (G-CCVH) Gulfstream Aerospace G-550 (G-V-SP) (HS-KPI) Boeing 787-8DZ Dreamliner (A7-BDD) Boeing 787-8 Dreamliner (N784AV) Jodel D-112 Club (F-BIQL)