Actualité aéronautique

Libye : une semaine après la résolution

Article publié le 25 mars 2011 par David Barrie

L'OTAN va prendre le commandement des opérations, le France a abattu un avion libyen et les Tornado anglais ont tiré sur des blindés pro-Kadhafi. Les Américains ne veulent pas s'enliser en Libye et saluent l'arrivée des Emirats Arabes Unis et du Qatar.

La résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l'ONU a été adoptée il y a tout juste une semaine avant que les frappes ne débutent samedi dernier.

Depuis le début des opérations par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, les sorties aériennes se font de plus en plus nombreuses. Ainsi, l'Armée de l'Air et la Marine Nationale ont fait savoir que "la nuit du 23 au 24 mars a été marquée par une importante activité". Six avions ont attaqué un site militaire avec des missiles SCALP : quatre venaient du sol (deux Mirage 2000D et deux Rafale) et deux du porte-avions Charles de Gaulle. La cible était une "base aérienne militaire isolée, située à environ 250 km au sud des côtes libyennes" selon l'Etat Major des Armées. Hier (jeudi 24 mars), près d'un vingtaine d'appareils ont participé à l'opération, dont une mission de reconnaissance par une patrouille de Rafale.

Les Américains, par la voix de Mme Clinton, ont déclaré que grace aux opérations menées, "en cinq jours, d'énormes progrès ont été effectués. Nous avons empêché un massacre à Benghazi. L'armée de l'air de Kadhafi a été rendue inefficace. Nous contrôlons le ciel libyen."

Un avion de l'armée libyenne a été détecté par un AWACS de la coalition et une patrouille de Rafale a tiré et détruit l'appareil alors que celui-ci venait d'atterrir sur la base de Misratah.

Les Britanniques ont aussi frappé des blindés libyens pro-Kadhafi près d'Ajdabiya, au sud de Benghazi à l'aide de Tornado GR4 de la Royal Air Force.

L'OTAN s'est décidée à prendre le commandement de la coalition alors que les Américains étaient impatients de le céder. Le Président Obama a affirmé que l'action militaire serait "limité en temps et en espace". Les pays de l'organisation atlantique sont parvenus à un accord dans la nuit. Le Secrétaire Général a déclaré : "Tous les pays de l'OTAN ont décidé d'assumer la responsabilité pour la zone d'exclusion aérienne."

Les Emirats Arabes Unis ont rejoint le Qatar comme partenaire de la coalition. C'est le second pays arabe qui accepte de participer aux opérations en Libye. Les EAU fourniront une douzaine d'appareils pour faire respecter la zone d'exclusion aérienne.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-500 (ATR-72-212A) (OY-JZW) Airbus A320-251N (WL) (N301FR) Boeing 737-3G7/F (TS-ICB) Embraer ERJ-190-100LR 190LR  (UR-EME) De Havilland Canada DHC-8-402Q Dash 8 (YL-BAF) DHC-8-402 (YL-BBU)