Actualité aéronautique

L'ONU instaure un régime d'exclusion aérienne en Libye

Article publié le 18 mars 2011 par David Barrie

10 voix pour, 5 abstentions pour cette résolution qui interdit le survol du territoire libyen. Les armées des Etats membres doivent s'organiser pour décider des détails de l'opération.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a décidé dans la nuit de jeudi à vendredi "d'interdire tous les vols dans l'espace aérien libyen afin de protéger les populations civiles et pour faire cesser les hostilités" selon la résolution 1973 adoptée par dix voix pour et cinq abstentions. Parmi les abstentionnistes, la Russie a estimé que ses "questions n’ont reçu aucune réponse pendant les délibérations" et que le texte "n’a cessé de changer, suggérant même par endroit la possibilité d’une intervention militaire d’envergure." La Chine, qui s'est également abstenue, a précisé que le pays attendait "avec impatience que l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye fasse le point aux membres du Conseil sur la situation sur le terrain."

La résolution présentée par la France et le Royaume-Uni autorise les Etats Membres à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire respecter cette décision pour que les aéronefs de l'armée libyenne ne puissent pas attaquer les insurgés et causer des morts parmi les civils. Alain Juppé, nouveau ministre des affaires étrangères, présent sur place, est venu défendre le texte de la résolution : "La situation sur place est plus alarmante que jamais, marquée par la reconquête violente des villes qui avaient été libérées. Le Conseil de sécurité ne peut pas laisser faire les fauteurs de guerre et laisser bafouer la morale et la légalité internationale. Chaque jour, chaque heure qui passe alourdit le poids de la responsabilité qui pèse sur nos épaules. Prenons garde d’arriver trop tard."

Cependant, les vols dont l'objectif est d'ordre humanitaire ou pour évacuer des étrangers seront autorisés. De plus, l'embargo sur les armes imposé à la Libye dès le 26 février dernier est renforcé :  "Les attaques systématiques et généralisées commises contre la population civile pourraient constituer des crimes contre l’humanité."

Il va falloir dès maintenant que les pays concernés s'organisent pour mettre en oeuvre cette résolution. Les Etats-Unis ont tenu à préciser que l'intervention n'aurait pour seul but que de "répondre à l'appel à l'aide lancé par le peuple libyen ainsi qu’à la demande de la Ligue des États arabes d’établir une zone d’exclusion aérienne."

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-203 (PT-MVG) Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA)