Actualité aéronautique

Aéro Montréal 2011 : le forum sur l'innovation aéronautique a ouvert ses portes

Article publié le 6 décembre 2011 par David Dagouret

650 participants réunis au palais des congrès de Montréal pour parler des innovations aéronautiques.

De nombreuses industries aéronautiques québécoises, canadiennes et internationales étaient présentes ce matin pour l'ouverture du forum de l'innovation aéronautique. C'est près de 650 participants qui se sont réunis à l'intérieur du palais des congrès de Montréal afin de parler et débattre sur les nouveautés aéronautiques.

1664.jpg

La Présidente d'Aéro Montréal, Madame Benoit a ouvert le bal en prenant la parole pour le mot de bienvenue.

Mme BENOIT

Des personnalités du gouvernement canadien étaient également présentes dans l'assemblée. Parmi eux se trouvaient le Ministre du développement du Québec Monsieur Hamad et le Ministre de l'industrie du Canada Monsieur Paradis. Le Gouvernement canadien ainsi que le groupe Aéro Montréal souhaitent accroître fortement le développement des activités aéronautiques pour que "le Grand Montréal" devienne la troisième ville aéronautique après Toulouse et Seattle. Il faut savoir que Montréal est l'un des rares endroits au monde où l'on peut se procurer la quasi totalité des composants d'un avion dans un rayon de 30 kilomètres.

Puis, ce fut aux grands noms de l'aéronautique comme Airbus et Bombardier de mettre en avant leurs techniques d'innovations dans le monde aérospatial.1667.jpg

Pour Airbus, Monsieur Axel Flaig a pris la parole et a mis en avant le futur Airbus A350, appareil qui doit remplacer l'A330 ainsi que l'A340. En matière d'innovation, il a mis l'accent sur le fait que l'A350 était construit en fibre de carbone et que sa structure en était allégée. Il a également précisé que l'A350 allait être un aéronef très silencieux grâce à ces futurs moteurs Rolls Roys XWB. En comparaison, il sera moins bruyant que son grand frère l'A380. Des confirmations, mais rien de nouveau cependant.

M. Flaifg a aussi précisé que le cockpit du futur A350 allait également être équipé de systèmes innovants comme un nouvel ordinateur de bord regroupant quarante fonctions (23 seulement pour l'A380), mais également des technologies dites intelligentes comme le système de freinage BTV.

Du côté de chez Bombardier, M. Stéphane Leblanc, Vice Président Bombardier Global, et M. Rob Dewar, Vice-président Bombardier Cseries, étaient présents.

M. Leblanc a pris la parole le premier afin d'expliquer ce qu'attendait un "Global Citoyen" en terme d'innovation. Le Global, qui est un avion d'affaire pouvant parcourir de longue distance, doit apporter un confort maximal. Pour cela, les nouveaux appareils seront dotés des meilleures évolutions technologiques en termes de divertissements comme l'accès à internet par satellite.

1662.jpg

M. Dewar s'est exprimé sur le Bombardier Cseries. Il a ajouté que Bombardier prévoyait de vendre sept mille Cseries en vingt ans. Concernant son point fort en terme d'innovation, il a confirmé qu'il s'agissait de son poids. En effet le Cseries sera plus léger que tous ses concurrents ; 46 % de la structure sera en carbone.

1663.jpg

La conférence s'est poursuivie dans la journée avec des rencontres, des discussions et des ateliers sur l'innovation au sein des chaînes d'approvisionnement.

1665.jpg     1666.jpg

Demain, ce sera au tour des entreprises Pratt & Whitney, Finmeccanica, Safran et Bell Helicopters Textron Canada de prendre le relais.

Le grand absent de ce congrès est l'américain Boeing. Son représentant Edward Petkus, n'est pas arrivé à Montréal. La raison de cette absence, un appareil qui n'a pas pu décollé suite à un problème technique. L'histoire ne nous dit pas de quel aéronef il s'agit.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 757-33N(WL) (N77867) Bombardier CRJ-900 (ES-ACC) Airbus A320-233 (HA-LPJ) ATR 72-500 (ATR-72-212A) (OY-JZW) Airbus A320-251N (WL) (N301FR) Boeing 737-3G7/F (TS-ICB)