Actualité aéronautique

BAE Systems et EADS veulent fusionner

Article publié le 17 septembre 2012 par Nicolas Perron

Les deux géants européens ont annoncés leur intention de fusionner afin de créer la plus importante entreprise de la planète du secteur militaire et aérospatial devant les américaines Boeing et Lockheed Martin.

Les deux conglomérats, partenaires de longue date dans plusieurs projets tel qu’EuroFighter et MBDA, ont confirmés être en discussions avancées depuis plusieurs mois. Toutefois, avant d’être officielle, la transaction devra d’abord être approuvée par les conseils d’administration des deux entreprises ainsi que leurs actionnaires. Ensuite plusieurs organisations gouvernementales de plusieurs pays dont la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et les USA devront également donner leur feu vert.

Si la fusion voit le jour, les actionnaires de BAE Systems et d’EADS auront respectivement 40 et 60 % des actions de la nouvelle entreprise qui aura un chiffre d’affaires annuel de 72 milliards d’euros et plus de 220 000 employés. 

EADS affirme depuis plusieurs années vouloir équilibrer les activités militaires et civiles du groupe. Avec cette fusion, l’objectif serait atteint avec une proportion de 53% dans le secteur civil et 47% dans le militaire. Reste à voir si les compressions budgétaires des gouvernements dans le secteur militaire, qui risque de nuire à la profitabilité de BAE Systems dans les prochaines années, ne vont pas faire sourciller quelques importants actionnaires d’EADS qui pourraient refuser la transaction.

 

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 17 septembre 2012 09:39
Bonjour,

Au moins, pour un mois, ces discussions vont aider les journaleux à noircir du papier.
Dès la première heure de cette annonce d’ une éventuelle fusion d’ EADS et BA, l’ objectif qui éclabousse tous azimuts est d’ être plus gros que Boeing, toujours le complexe d’ infériorité de la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf….

Qu’ apporterait cette réorganisation au-delà de l’ obligation de réduire très fortement les effectifs pour avoir une masse salariale comparable.

Comment imaginer que les britanniques puissent ne pas demander 50% compte tenu de leur prééminence dans les programmes Airbus (330/350/380) avec les ailes et les moteurs, le relatif succès du Typhoon versus Rafale à l’ exportation.
Ces 2 programmes seront bientôt en situation de survie, la relève étant assurée par la production en Europe du F35 à forte participation britannique, sur 2 voire 3 chaînes.

Leur apport du fait de leur coopération ancienne avec les US semble être pour nous une grosse carotte (accès au marché US avec quoi?)…., rien n’ est moins sûr.

Un dans l’ autre, cela fait beaucoup de concessions à faire, ce qui n’ est pas dans la nature britannique, pour accepter 40% à peine…..

A suivre….
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 17 septembre 2012 11:53
Bonjour,

N'empêche qu'avec les importantes coupures de budget militaire aux USA et au UK (entre autres) risque grandement d'affecter la rentabilité de BAE au cours de la prochaine décennie, ce qui ne fait surement pas augmenter sa valeur. EADS, grâce à Airbus et Eurocopter, est beaucoup moins dépendant du secteur militaire.

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

EuroFighter
Membre

Avatar de EuroFighter

Inscrit le 23/03/2011
7 messages postés

# 17 septembre 2012 13:00
Il est clair que si cette fusion a lieu, ce groupe va devenir un acteur majeur dans le marché de l'aeropspatial et deviendra la réponse européene à Boeing.

Par contre est ce quelqu'un peut me confirmer que les actions du groupe Dassault Aviation sont détenues par EADS ? Si c'est le cas est - ce que EADS aura toujours la même politique militaire en ce qui concerne son avion de combat Eurofighter et celui de chez http://www.myzone59.com/aviation/avions ... sault.html avec son Rafale.

Donc est ce une bonne nouvelle pour l'europe mais également pour l'industrie française ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 17 septembre 2012 14:01
Bonjour,

EADS possède 46,32% des actions de Dassault Aviation

http://www.dassault-aviation.com/fr/avi ... ariat.html

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 17 septembre 2012 19:23
Et si la riposte serait la fusion de Boeing avec LM ?
Il manquera à la fusion EADS-BAE la composante navale et véhicules terrestres...
Comment va la bourse ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-600 (F-HOPN) Airbus A320-232 (HA-LWJ) Gulfstream Aerospace G-IV-X Gulfstream G450 (M-MNVN) Learjet 45 (CS-TFR) Boeing 737-804 (D-ADZV) Airbus A320-232(WL) (HA-LWD)