Actualité aéronautique

1er RHC : 2014, année d’anniversaires et de changements

Article publié le 12 mai 2014 par Pierre-Etienne Langenfeld

Le 16 décembre 2013 avait un goût de Noël avant l’heure pour le 1er RHC (1er Régiment d’Hélicoptères de Combat) qui a reçu son premier NH90-TTH Caïman et ses deux premiers EC-665 Tigres HAD.

ALAT

Après un vol d’un peu plus de deux heures depuis le Luc, dans le sud de la France, les machines se sont posées sur la piste du Camp de La Horie en fin d’après-midi. Cela marque l’entrée en service opérationnel des deux types d’hélicoptères (transport tactique et attaque) de dernière génération au sein de l’ALAT.

Initialement attendue en mars 2014, l’arrivée du Tigre HAD au 1er RHC a été anticipée, l’état major de l’ALAT ne voulant prendre aucun retard et créer une dynamique lors de son déploiement. En effet, le 1er RHC, équipé de quinze Puma et de vingt-cinq Gazelles depuis le début des années 70, aura pour tâche de mener la campagne d’expérimentation tactique et d’amener au plus vite équipages et machines à une pleine capacité opérationnelle sur les deux types (objectif annoncé : fin 2014) afin de pouvoir les déployer en OPEX.

En ce qui concerne le Tigre, le personnel de l’EHAP1 (Escadrille d'Hélicoptères d'Appui Protection), à qui ont été versés les deux HAD, pourra s’appuyer sur son expérience déjà aquise sur les Tigres HAP, notament lors de l’opération Gerfaut. Il faudra progressivement intégrer les évolutions apportées par le HAD, notamment la motorisation plus puissante et les nouveaux systèmes d’armes incluant le missile antichar américain Hellfire.

Le déploiement des NH90 et des Tigres continuera, de manière ralentie (étalements budgétaires obligent), durant les prochaines années. Le Colonel Barbry, Chef de corps du 1er RHC, annonce qu’il devrait toucher trois Caïmans et un à deux Tigres HAD supplémentaires en 2014.

A terme (horizon 2020), si de nouvelles coupes budgétaires ne sont pas annoncées d’ici là, ce seront vingt-quatre Caimans et vingt-cinq Tigres qui seront affectés au régiment. Cela représente environ 30% de la totatilté des Tigres et presque 40% des Caïmans commandés par la France à Eurocopter désormais Airbus Helicopters, au début des années 2000. Ils auront alors substentiellement remplacé les anciens types opérés par le régiment (Puma et Gazelle), même s’il y a fort à parier que ces derniers n’auront pas dit leur dernier mot.

Puma

Par ailleurs, plusieurs dizaines de millions d’euros ont été investies dans les infrastructures de la base, nécessaires pour accueillir ces nouvelles machines, et ces dernières sont en train de sortir de terre. De nouveaux parkings et hangars pour les Tigres étaient déjà construits en décembre (inauguration officielle le 15 janvier) et la fin de la construction des hangars Caïman interviendra plus tard cette année.

Côté simulation, le 1er RHC s’est également vu dôté de nouveaux moyens, aussi bien pour les machines actuelles (SA.342 Gazelle et SA.330 Puma) que pour leurs remplaçantes (EC665 Tigre HAP/HAD et NH90 Caïman). Un nouveau simulateur tactique EDITH (Entraîneur Didactique Interactif Tactique Hélicoptère) a été installé à la Horie. Il permet non seulement au personnel de l’ALAT de s’entrainer (chefs de bord / de patrouille / commandants d’unités), mais aussi de faire participer un certain nombre de personnels de l’Armée de Terre ayant à diriger des appuis-feu hélicoptère sur un théatre d’opérations.

Un nouveau simulateur de vol Gazelle a été construit afin de permettre l’entrainement des pilotes sur place. Ce dernier, fourni par Thalès, comporte une planche de bord où tous les instruments (horizon, altimètre...) sont des écrans, ce qui lui confère une grande adaptabilité si de nouveaux systèmes sont développés et ajoutés aux machines. A l’instar du simulateur Gazelle, un simulateur Tigre est également déjà opérationnel, ce qui permet d’entrainer les pilotes in-situ et non plus à l'EFA (Ecole Franco-Allemande) du Cannet des Maures. Les simulateurs NH90 quant à eux devraient être opérationnels d’ici fin 2014, permettant de s'affranchir de la formation au CFIA (Centre de formation interarmées).

Entre intégration des nouvelles machines, réalisation des infrastructures opérationnelles et d’entrainement, entrainements des pilotes et OPEX (pour mémo : Afghanistan-PAMIR, Mali-Serval, Côte d'Ivoire-Licorne, Lybie-Harmattan), les prochaines années ne manqueront pas d’activité pour le 1er RHC !

Tigre HAD

Enfin, 2014 marquera un certain nombre de commémorations pour l’ALAT. Ce sera entre autre les soixante ans de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT) qui a vu le jour le 22 novembre 1954 et les soixante années du camp de La Horie où le 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat est stationné. A ce titre plusieurs meetings auront lieu :

  • les 14 et 15 juin 2014 : 60 ans du Camp La Horie
  • le 28 et 29 juin 2014 : 60 ans de l’ALAT en simultané à Dax et au Cannet des Maures
  • En plus des machines actuelles, les organisateurs de ces meetings auront à coeur de présenter un maximum de types opérés par le passé au sein de l’ALAT. The future is back !

Gazelle

EDITHsimulateur Gazelle

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Panavia Tornado GR4 (ZA612) Curtiss Hawk 75A-1 (G-CCVH) Gulfstream Aerospace G-550 (G-V-SP) (HS-KPI) Boeing 787-8DZ Dreamliner (A7-BDD) Boeing 787-8 Dreamliner (N784AV) Jodel D-112 Club (F-BIQL)