Actualité aéronautique

Boeing : Emirates finalise ses 777X et annule des A350

Article publié le 9 juillet 2014 par David Barrie

La compagnie de Dubaï a finalisé ses 150 777X en prenant 115 versions longues (777-9X) et 35 versions courtes (777-8X), mais a aussi annulé ses 70 A350XWB. Emirates n'aura à terme que des 777X et des A380 dans sa flotte si d'autres commandes n'arrivent pas d'ici là.

Plusieurs mois après avoir annoncé des intentions d'achat au salon de Dubaï en novembre 2013 (voir actualité), Boeing et Emirates ont finalisé la commande qui portait sur cent cinquante Boeing 777X évaluée à cinquante-six milliards de dollars (selon les prix catalogue, Emirates a surement bénéficié d'importantes ristournes pour cette commande gigantesque).

Cette fois cependant, l'avionneur fournit plus de détails ; Emirates prendra cent quinze Boeing 777-9X et trente-cinq Boeing 777-8X tout en rajoutant des options d'achat pour cinquante avions supplémentaires. A terme, ce seraient deux cents Boeing 777X que la compagnie du Dubaï pourraient exploiter ; c'est à dire autant que la flotte entière actuellement de la compagnie aérienne !

Mais dans le même temps, Emirates a, d'un commun accord avec Airbus, annulé sa commande de soixante-dix Airbus A350 XWB, dont cinquante A350-900 et vingt A350-1000 qu'elle devait commencer à réceptionner à partir de 2019. Emirates devra donc attendre un an de plus avant de commencer à exploiter ses 777X. Bien qu'Airbus ait perdu un de ses principaux clients pour son nouveau long-courrier, Emirates reste client de l'avionneur européen grace à son A380. Le carnet de commandes de l'A350 demeure toutefois à un niveau plus que correct avec sept cent quarante-deux commandes fermes, à quelques jours du salon de Farnborough.

Il semble néanmoins qu'Emirates se dirige vers une flotte essentiellement composée de très gros porteurs, des 777X d'un côté et des A380 (dont cinquante de plus en novembre 2013 - voir actualité) de l'autre avec, finalement, aucun moyen courrier de type 787 ou A330 en commande. Plus surprenant, lors de la commande d'A350 XWB, Emirates préférait la version de base (deux tiers de la commande), plus petite, et terminait sa commande avec la version longue, l'A350-1000 (le tiers restant environ). Avec cette confirmation de commande à la faveur de Boeing, Emirates renverse le ratio : les trois-quarts de la commande vont vers la version longue (le 777-9X) alors que la version courte (le 777-8X) ne se voit octroyer que le quart restant. Dans quelques années, si Emirates ne fait pas de nouvelle commande d'ici là, sa flotte sera composée de quelques avions à trois cent cinquante places (des 777-8X), et un nombre important de très longs courriers à forte capacité (quatre cent dix passagers pour le 777-9X et environ cinq cents pour l'A380). La moyenne de passagers par avion devrait se situer autour de quatre cent cinquante alors qu'elle n'est "que" de trois cent soixante passagers par avion à l'heure actuelle.

Tim Clark, président d'Emirates, a déclaré : "Le 777X va nous apporter une grande flexibilité opérationnelle en termes de rayon d’action, d’augmentation du nombre de passagers transportés et d’économies de carburant. Nous sommes impatients d’incorporer ces avions à notre flotte, à partir de 2020."

Du côté de Boeing, Ray Conner, PDG de la division commerciale, a dit : "Nous sommes très fiers qu’Emirates, la compagnie aérienne qui exploite le plus grand nombre de 777 au monde, poursuive son partenariat de longue date avec Boeing en devenant le plus grand client de lancement du 777X."

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Airbus A330-243 (N968AV) Airbus A321-231(WL) (EC-MGZ) Bréguet Br-14P Replica (F-POST)