Actualité aéronautique

Un 777 de Malaysia Airlines s'écrase en Ukraine, les séparatistes montrés du doigt

Article publié le 18 juillet 2014 par David Barrie

L'avion a été semble-t-il abattu par un missile sol-air de type BUK. Les séparatistes pro-russes en Ukraine semblent devenir les coupables idéaux même si aucune piste n'est à écarter.

Hier jeudi 17 juillet 2014 dans l'après-midi, un Boeing 777-200ER de la compagnie Malaysia Airlines s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec la Russie. Le vol MH17 était parti d'Amsterdam à 12h15 heure locale et se rendait sur l'aéroport de Kuala Lumpur qu'il devait rejoindre le lendemain à 6h10. L'avion, immatriculé 9M-MRD, comptait à son bord deux cent quatre-vingt dix-huit personnes, dont quinze membres d'équipage.

Dès les premières heures suivant le crash, les autorités malaisiennes et la compagnies ont affirmé que l'appareil, en service depuis sa livraison en juillet 1997, n'avait émis aucun appel de détresse. Malaysia Airlines a même tenu à préciser que la dernière visite de maintenance de l'aéronef équipé de deux moteurs Rolls Royce Trent 800 avait eu lieu le 11 juillet dernier. 

Ce n'est que dans les heures qui suivirent que la piste d'une attaque par un missile sol-air a fait son apparition. Ce sont les Ukrainiens les premiers qui ont émis cette hypothèse avant qu'elle ne soit la possibilité qui fasse le plus l'unamité même si le transporteur malaisien dit ne vouloir écarter aucune éventualité.

Eurocontrol, l'organe de contrôle aérien en Europe, avait validé le plan de vol qui survolait l'espace aérien ukrainien soumis à aucune restriction.

Au moment de l'incident, le 777 se trouvait au-dessus d'une zone contrôlée par les séparatistes pro-russes. Ces derniers, ainsi que l'armée ukrainienne et l'armée russe, ont les moyens d'abattre un avion à plus de dix kilomètres d'altitude. Le coupable tout trouvé est le système russe BUK fabriqué par Almaz-Antey. Reste à savoir qui l'a utilisé ; il semble proscrit que l'armée russe se risque à abattre un avion de ligne clairement identifié. Ne restent finalement que l'armée ukrainienne loyale au pouvoir et les milices séparatistes. Les Ukrainiens n'avaient aucun intérêt à tirer sciemment sur un avion de ligne civil mais aurait pu le méprendre avec un appareil "ennemi". Les séparatistes ne bénéficiant pas d'outils leur permettant d'identifier l'avion auraient pu penser qu'il s'agissait d'un avion ukrainien.

De toute manière, il semble acquis qu'un tir "perdu" soit à exclure. Le tir a été effectué sciemment, même si l'avion a pu ne pas être vraiment identifié. Il est toutefois difficile à croire que les autorités ukrainiennes aient annoncé un tir de missile dès les premières minutes en sachant que ses propres forces armées étaient fautives.

A bord du Triple Sept de Malaysia Airlines, se trouvaient 189 Néerlandais, 44 Malaisiens, 27 Australiens, douzeIndonésiens, neuf Britanniques, quatre Belges, quatre Allemands, trois Philippins, un Canadien, un Néo-Zélandais et quatre passagers dont la nationalité doit encore être vérifiée.

La compagnie malaisienne indique qu'à partir d'aujourd'hui, tous les vols en provenance et vers l'Europe éviteront l'espace aérien ukrainien et emprunteront un couloir aérien passant au sud de la Turquie.

777

L'avion en question est sur PictAero (9M-MRD - 28411/84).

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
246 messages postés

# 18 juillet 2014 18:18
Une pensée aux familles de tous les passagers et membres d'équipage. Coup dur pour la compagnie après le crash du début d'année.

_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Comète
Anonyme

Avatar de Comète

Inscrit le 03/02/2014
87 messages postés

# 18 juillet 2014 18:26
C'est clair, pas de bol que ça tombe sur Malaysia Airlines. Enfin façon de dire, une autre ça aurait été un drame aussi mais eux ils doivent se dire que le sort les poursuit.

D'ailleurs Est-ce à cause des vacances, il n'y a pas grand monde en ce moment ici...

_________________
Vive les tri et quadri...les plus beaux oiseaux...tribute to Tristar L1011 - DC10 - B727 - B747 - B707 - A340 - Comet, Concorde...mais quelques "bi" jolis aussi : B757 - Caravelle et MD80
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

med amine
Membre

Avatar de med amine

Inscrit le 27/03/2014
115 messages postés

# 18 juillet 2014 23:38
c'est bien clair que le nombre de passagers va diminuer chez Malaysia Airlines d'autant plus que l'aéronef est un 777 un avion réputé pour sa sûreté . Tout portent à croire que la compagnie se mettra bientôt en faillite .

_________________
L'aviation c'est plus qu'une passion !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 19 juillet 2014 02:37
c'est une société d'état qui n'est pas coté en bourse.

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Flight Level
Membre

Avatar de Flight Level

Inscrit le 20/07/2014
5 messages postés

# 20 juillet 2014 10:07
Il y a pas mal d'incohérences dans les déclarations faites autour du crash du MH17, je reste dubitatif sur les causes du crash . comment un avion pourrait parcourir 45 km(avec un vent de face) après avoir été touché par un missile Sol-Air surtout en étant pressurisé a une tel altitude. pas un morceau de mousse, de tissus, ou de papier avant la zone du crash (donc il était encore entier quant il a touché le sol) plus gloc, les corps, les valises et les objets personnels sont relativement peu abîmés et relativement groupés pour un avions qui aurait explosé a 10 000 m, par contre il y a 2 éléments qui sont intéressants, le premier, c'est les bords des morceaux de carlingue important qui sont tous plier vers l’extérieur (et les joints des ouvertures sont tous arraché vers l’extérieur aussi), mais ces morceaux ne présentent pas d'ondulations ça semble indiquer qu'il y a eu une décompression explosive, avant de toucher le sol. autre fait troublant, l’état d'un des moteurs qui est complètement disloqué et on peut voir qu'il n'y a plus le rotor et les aubes de la soufflante et du compresseur intermédiaire sont arrachées et brisées. les moteurs sont relativement épargnés dans un crash) dans ce cas l'impact au sol a du être d'une extrême violence a ma manière ils sont écrasés. une vidéo qui montre le crash montre que l'avion n'avait pas de traîné derrière lui avant de toucher le sol . (pourtant si un missile l'avait touché il aurait dut y en avoir au moins une .

Enfin tout ça pour dire que je ne suis pas convaincu par l'histoire du missile sol air, pas plus que par un missile Air air.

(Dernière édition le 22 juillet 2014 16:36)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-8 Dreamliner (F-OLRB) Embraer ERJ-175LR (N127HQ) Airbus A319-131 (N841UA) Embraer ERJ-190-100IGW 190AR (N949UW) Boeing 757-232 (N688DL) HAWKER SEA FURY FB MK11 (F-AZXJ)