Actualité aéronautique

Un A320 de Germanwings s'écrase près de Gap - MàJ 25/03/2015 - 18h00

Article publié le 24 mars 2015 par David Barrie

Le BEA a réussi à extraire des données exploitables de la première boîte noire. Selon les enquêteurs, l'avion n'a pas explosé en vol et a volé jusqu'à l'impact. Le vol 4U9525 devait relier Barcelone à Düsseldorf ; 150 personnes étaient à bord. Aucun survivant n'a été retrouvé.

Mise à jour : mercredi 25 mars 2015 - 13h30

A partir de 16h30, le BEA a tenu un point presse concernant les dernières évolutions de l'enquête même si peu de choses nouvelles ont été dévoilées. Il semble que la pression médiatique ait obligé le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses à communiquer sur son investigation toute naissante.

Tout d'abord, la deuxième boîte noire n'a pas encore été retrouvée. Les informations contradictoires sont désormais stoppées net avec cette déclaration.

Le dernier message avec le vol U49525 (le BEA utilise le code GWI18G) s'est effectué à 10h30, heure locale, avec le contrôle français. C'est une minute plus tard que l'appareil s'est mis à descendre, sans s'arrêter jusqu'à la perte du signal radar à 10h40 et l'impact quelques secondes plus tard.

Selon les données du BEA, "l'avion a volé jusqu'au bout", indiquant qu'il n'y avait pas eu d'explosion en vol. L'A320 s'est directement écrasé contre la montagne : "Les débris ne sont pas du tout caractéristiques d'une explosion en vol."

Enfin, plus important, le BEA dit : "Nous venons de réussir à extraire des données utilisables". En l'absence de seconde boîte noire, c'est ce qui permettra aux enquêteurs de se faire une première idée sur les circonstances de l'appareil.

GWI18G

 

-------------------------------------------

 

Mise à jour : mercredi 25 mars 2015 - 13h30

Le BEA a annoncé qu'une conférence de presse serait organisée aujourd'hui pour reprendre les premiers points de l'enquête.

Bernard Cazeneuve a affirmé à la radio sur RTL ce matin qu'aucune hypothèse n'était écartée. Six cents militaires et sapeurs pompiers étaient déjà sur place hier soir et les recherches ont débuté dans la soirée. Ce matin, l'enquête a repris dans "cette montagne très escarpée, très inaccessible" comme l'a indiqué le ministre.

Le ministre a confirmé qu'une boîte noire (l'enregistreur des voix dans le cockpit) avait été retrouvée ; cependant, il a aussi dit que ce CVR (Cockpit Voice Recorder) était dans un état "endommagé" tout en nuançant son propos : "il est possible de reconstituer les éléments de cette boite noire, de manière à pouvoir l’exploiter dans les heures qui viennent,  et déterminer à partir de l’exploitation de cette boite noire, un certain nombre d’éléments concernant les conditions de ce drame."

CVR

 

-------------------------------------------

 

Mise à jour : mardi 24 mars 2015 - 18h30

Selon les informations du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), cent quarante-quatre personnes étaient à bord et six membres d'équipage. L'avion s'est écrasé sur la commune de Prads-Haute-Bléone (04).

Le Ministère de l'Intérieur précise qu'une première boîte noire (sans savoir laquelle) a été retrouvée et Bernard Cazeneuve indique que "l'exploitation immédiate de la boite noire permettra à l'enquête d'avancer rapidement".

Germanwings a de son côté confirmé que l'avion était parti de la plateforme d'El Prat à Barcelon à 10h01, heure locale, et s'est écrasé peu avant 11h00 sur le terrain accidenté à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Gap. Selon la compagnie, l'équipage n'avait pas demandé à changer d'altitude.

Enfin, Airbus a précisé que l'avion avait été livré à Lufthansa en 1991 et avait accumulé plus de cinquante-huit mille heures de vol pour trente-six mille vols. Il était équipé de moteurs CFM-56.

 

-------------------------------------------

 

La compagnie Germanwings, filiale de Lufthansa, a annoncé aujourd'hui, mardi 24 mars 2015, qu'un Airbus A320-200 effectuant la liaison entre Barcelone et Düsseldorf s'était écrasé près de Barcelonette dans les Alpes de Haute-Provence, en France.

Il semblerait que l'avion s'est écrasé dans une zone difficile d'accès pour les secours, mais selon les premières constatations, aucun survivant ne serait retrouvé.

Le vol 4U9525 transportait cent quarante-deux passagers à bord ainsi que six membres d'équipage. L'avion était immatriculé D-AIPX, de numéro de série 147.

De plus amples informations devraient être fournies dans la journée.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Fokker 50 (VH-FKO) Hughes 369D (ZK-HVT) Fairchild Swearingen SA-227DC Metro 23 (ZK-POF) Cessna 208B Grand Caravan (ZK-SAA) Airbus A380-861 (A6-EUF) Airbus A330-343X (EC-JHP)