Actualité aéronautique

Oshkosh 2015 : "Living in the age of airplanes", le nouveau film de Brian Terwilliger

Article publié le 22 juillet 2015 par P-E. L. & J. M.

Si l’avion n’existait pas, iriez-vous en Australie l’hiver prochain ?

En résumant à l’extrême c’est la question que vous pose Brian Terwilliger dans son nouveau film "Living in the age of airplanes", que nous avons pu voir au cours d’une projection dédiée à la presse ce mardi au Skyscape Theater de l’Airventure, Oshkosh.

Après avoir attaqué le sujet aéronautique avec le film documentaire "One Six Right" qui ciblait l’aéroport de Van Nuys en Californie, Brian Terwilliger cherche à nous montrer à quel point, en seulement une poignée d’années, l’avion à changé nos vies.

Dans un premier temps le scénario surprend car il est moins orienté aviation ancienne que les précédents films de Terwilliger. Mais le but est autre : il s’agit de glorifier la machine au travers de ce qu’elle permet, de montrer de superbes images et de faire réfléchir un public généraliste et non acquis à l’avion. En effet, il y a un décalage énorme entre l’inconvénient que représente l’avion pour la majorité des gens (attente, stress, réglementation) et l’accomplissement technologique qu’un vol en jet moderne représente (vous passez une porte à New York, faites un somme de six heures, et vous vous retrouvez à Paris).  De la même manière, il s’agit de montrer aux gens que certains produits qu’ils utilisent maintenant n’auraient pas été disponibles sans l’avion et sa capacité à transporter des hommes et des biens partout dans le monde à grande vitesse. Puisque la plupart d’entre nous sommes nés dans une époque où le voyage aérien en jet existait déjà, nous avons tendance à oublier qu’il fallait bien plus que sept heures pour traverser l’Atlantique il y a moins de soixante ans !

airplanes

Le film a été tourné en petite équipe dans 95 villes et dix-huit pays (dont en France à Toulouse et Paris) sur plus de cinq ans. Les collaborations avec James Horner pour la musique (Avatar, Titanic) et Harrison Ford pour la narration se sont faites naturellement car ces deux aviateurs avaient déjà apprécié les premiers opus "aéronautiques" de B. Terwilliger.

Dévoilé pour la première fois au Smithonian’s National Air and Space Museum ce printemps, le film est d’ores et déjà visionnable dans plus de vingt Imax ou écrans géants aux États-Unis. Il le sera, espérons le, prochainement en France. Libre à vous de proposer le votre sur : http://www.airplanesmovie.com/find-a-theatre

Pour l’anecdote B. Terwilliger est prêt à changer son vol pour avoir un hublot et profiter de la vue ! 

airplanes

 

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Raytheon Hawker 850XP (I-TOPH) Boeing 757-208 (TF-FIN) Airbus A320-214 (HB-IHY) Cessna 525B Citation CJ3 (OO-PAR) Embraer ERJ-135BJ Legacy 600 (D-AJET) Cessna 510 Citation Mustang (D-IRUN)