Actualité aéronautique

Crash dans le Sinaï : Moscou reconnait qu'il s'agit d'un attentat

Article publié le 18 novembre 2015 par David Dagouret

Le 17 novembre 2015, la Russie reconnait que l'avion russe de Metrojet s'est écrasé à cause d'un engin explosif. 

Le 31 octobre dernier, un Airbus A321-200 de la compagnie russe Metrojet avait disparu des écrans radars. L'appareil avait décollé de l'aéroport de Sharm El Sheikh en Egypte et devait rallier  Saint-Pétersbourg en Russie. A bord de l'avion se trouvait 224 personnes. L'appareil avait été retrouvé dans la zone montagneuse du Sinaï en Egypte. Des débris de l'appareil s'étaient éparpillés sur une zone d'environ 20km².

Le lendemain, le groupe terroriste "daesh" revendiquait le crash de l'avion sans en apporter la preuve. Jusqu'à présent la Russie ne confirmait pas la thèse de l'attentat hors depuis hier le gouvernement russe reconnait qu'il s'agit d'un attentat. Selon le Kremlin, une bombe se serait déclenchée durant le vol 7K9268. Le chef des services secrets a même précisé que "l'engin explosif avait une puissance équivalant à un kilogramme de TNT"

Le président russe, Vladimir Poutine a quant à lui, proposé la somme de 50 millions de dollars à celui qui donnerait des informations sur les auteurs de cet acte terroriste. 

Vladimir Poutine a précisé : "Nous devons connaître le nom des auteurs. Nous les chercherons partout où ils se cachent. Nous les trouverons où qu'ils soient dans le monde et nous les punirons."

224341.jpg

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A350-941 (F-WZFL) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Airbus A330-243 (N968AV)