Actualité aéronautique

Au cœur de l'Awacs

Article publié le 2 juillet 2016 par David Dagouret

Le 19 juin dernier, Aeroweb-fr.net a pu visiter, lors du meeting d'Avord, l'intérieur d'un avion radar, un Boeing E-3 Awacs.

Plus connu sous le nom d'Awacs (Airborne Warning and Control System), en français système de détection et de commandement aéroporté (SDCA), le Boeing E-3 est un appareil militaire de détection et de commandement comme son nom l'indique. Le Boeing E-3 est un dérivé de l'avion Boeing 707, cet appareil est reconnaissable grâce à son dôme radar visible sur le dessus du fuselage. 

4235.jpg

Le premier E-3 Awacs a été livré en 1977 à l'USAF et le dernier en 1991. 68 appareils ont été construits et livrés entre 1977 et 1992. Actuellement, le E-3 est utilisé par l'United States Air Force, l'OTAN, la Royal Air Force, l'armée de l'air française et la force aérienne saoudienne. 

L'appareil visible lors du meeting d'Avord ce jour là, est un appareil de l'OTAN immatriculé LX-N90443, msn 22838. L'antenne du radar primaire (rotodôme) mesure 9 mètres de diamètre. Elle tourne sur elle-même et sa portée est d'environ 400 kilomètres. 

4242.jpg

Le cockpit est composé de deux pilotes, un navigateur et d'un mécanicien navigant. 

4236.jpg

Dans la cabine de l'Awacs, se trouvent de nombreux militaires qui ont tous un rôle bien défini. Le chef de mission qui coordonne l'équipage mais il est surtout le lien entre l'avion et les autorités au sol avec qui il dialogue directement par radio.

4237.jpg

On trouve également des contrôleurs de défense aérienne qui eux sont en contact radio permanent avec les équipages de tous les types d'avions participants à une opération. Ils coordonnent par exemple, les besoins en ravitaillement en vol. Les opérateurs de surveillance sont en charge d'établir, en temps réel, la situation aérienne générale. Grâce au rotodôme (radar), ils visualisent et identifient tout ce qui vole ou navigue sur la mer. 

4238.jpg

Il existe également un opérateur ESM "Electronic Support Measure". Ce militaire est en charge du système ESM qui analyse les signaux émis par les radars de surveillance, de poursuite et de conduite de tir. Il écoute et analyse les spectres électromagnétiques captés par une antenne passive. il localise et identifie également des systèmes aériens, des navires ou des batteries de défense sol-air ennemies.Une équipe technique est également présente à bord de l'Awacs.

4239.jpg

A l'arrière du Boeing E-3F se trouve l'espace de repos. Des couchettes sont présentes pour que l'équipage se repose sur des missions qui peuvent durer plus de 12 heures.

4240.jpg

4241.jpg

Le Boeing E-3F est l'appareil E-3 produit pour l'armée de l'air française, il est équipé de 4 moteurs CFM56. L'armée de l'air française possède quatre Boeing E-3F qui sont basés à la base aérienne 702 d'Avord. La modernisation des quatre Awacs a débuté avec la  livraison du premier E-3F rénové en 2014, le second en 2015 et les deux derniers le seront avant la fin de l'année 

4162.jpg4161.jpg

46717.jpg

 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Panavia Tornado GR4 (ZA612) Curtiss Hawk 75A-1 (G-CCVH) Gulfstream Aerospace G-550 (G-V-SP) (HS-KPI) Boeing 787-8DZ Dreamliner (A7-BDD) Boeing 787-8 Dreamliner (N784AV) Jodel D-112 Club (F-BIQL)