Actualité aéronautique

Bombardier promeut son CSeries avant Farnborough

Article publié le 10 juillet 2016 par David Barrie

La veille de l'ouverture du salon de Farnborough, Bombardier nous a invité à prendre place dans son CSeries pour un vol d'une heure. Le constructeur canadien veut ainsi promouvoir le confort de son nouvel appareil après une livraison à Swiss il y a quelques jours.

Comme maintenant depuis plusieurs éditions, le salon de Farnborough offre un avant-goût de la semaine à venir le dimanche. C'est ainsi que Bombardier a accueilli un parterre d'invités pour des vols de promotion de son nouvel avion, récemment livré à la compagnie de lancement Swiss.

Ne pouvant être à Farnborough le matin (souvenez vous, nous étions à Fairford hier), Bombardier nous a conviés pour le vol de l'après-midi. C'est un avion de test, le FTV5 aux couleurs de Swiss, qui s'est avancé sur le tarmac de l'aéroport d'affaires de Farnborough. Alors que le vol de midi descendait, nous sommes montés à bord. 

Après avoir attendu de nombreuses minutes en seuil de piste, le CSeries aux couleurs de Swiss s'est élancé. Ma voisine, attachée de presse auprès du constructeur canadien, m'a prévenu : "Vous allez voir, c'est impressionnant". Effectivement, le pilote a mis les gaz au maximum, l'avion s'est élancé sur la piste et n'a pas mis longtemps à décoller ; il a tiré sur le manche pour atteindre un angle qu'on atteint rarement sur un vol traditionnel en compagnie aérienne. Couplé à un fort vent de face, l'appareil s'est cabré et a rapidement pris de la hauteur, nous clouant dans nos sièges. Le pilote voulait impressionner ses passagers ; il a bien réussi !

cseries

Le ciel londonien était nuageux et turbulant. Les premières minutes nous ont secoué jusqu'à l'altitude de neuf mille pieds où tout s'est calmé lorsque le CSeries volait au-dessus des nuages. Les passagers se sont précipités vers le cockpit et pour observer tous les détails de la cabine.

Il est vrai que, comme les communiquants de Bombardier nous le faisaient remarquer, l'avion est spacieux. Un passager atteingnant les 2 mètres se tenait debout sans problème au milieu de l'allée centrale. Etrangement, Bombardier s'est attardé sur la hauteur du plafond dans les toilettes. Même en étant très grand, on n'a pas besoin de se courber pour y pénétrer. C'est un détail, mais l'avionneur canadien veut insister sur tout ce qui montre que son avion offre plus de place que la concurrence. Les coffres à bagages sont également très grands, un caméraman ayant même mis sont trépied (très grand et très lourd) dans l'un d'eux.

Cseries

Les hublots sont par exemple plus grands de moitié comparé à ceux de l'Airbus A320 et sont 26% plus grands que ceux du Boeing 737. Le CSeries se présente officiellment comme un concurrent direct des monocouloirs de Boeing et d'Airbus, au moins pour leurs versions les plus courtes. L'avion est donc très lumineux. Même d'un siège situé dans une allée, on voit ce qui se passe à l'extérieur.

cseries cseries

Bombardier a configuré ce CSeries en cinq sièges de front. Ici, les sièges offraient une largeur de quarante-sept centimètres et une allée large. Même si les compagnies aménageront les avions comme elles le souhaitent, on remarque que le CSeries bénéficie d'un confort inégalé au détriment peut-être de l'économie d'espace. C'est évidemment voulu, mais les compagnies à bas coûts auraient surement apprécié pouvoir rentrer six passagers de front.

Le constructeur devra consolider son carnet de commandes et se méfier des nouveaux acteurs dans le secteur, comme les Chinois avec leur Comac C919.

cseries

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Raytheon Hawker 850XP (I-TOPH) Boeing 757-208 (TF-FIN) Airbus A320-214 (HB-IHY) Cessna 525B Citation CJ3 (OO-PAR) Embraer ERJ-135BJ Legacy 600 (D-AJET) Cessna 510 Citation Mustang (D-IRUN)