Actualité aéronautique

Airbus : bons résultats 2017 mais des turbulences pour l'A380

Article publié le 15 janvier 2018 par David Dagouret

Le constructeur européen a livré 718 appareils et a enregistré 1109 commandes sur l'année 2017 mais le programme de l'A380 pourrait s'arrêter.

Les livraisons d'Airbus Commercial Aircraft réalisées en 2017 ont augmenté pour la 15ème année consécutive, atteignant un nouveau record de 718 appareils livrés à 85 clients. Ce nombre de livraisons est supérieur de plus de quatre pour cent au record précédent atteint en 2016, avec 688 appareils. Le total des livraisons réalisées en 2017 est constitué de 558 monocouloirs de la famille A320 (dont 181 A320neo – une augmentation de 166 pour cent par rapport à 2016), 67 A330, 78 A350 XWB (près de 60 pour cent de plus qu'en 2016), et 15 A380. Cette excellente performance en matière de livraisons annuelles se double d’un très bon résultat au niveau des prises de commandes. Ainsi, Airbus a enregistré plus de 1.109 nouvelles commandes passées par 44 clients. Fin 2017, le carnet de commandes global d'Airbus comprenait 7265 appareils d'une valeur de 1059 milliards de dollars aux prix catalogue.

5210.jpg

Fabrice Brégier, Directeur Général Délégué d'Airbus et Président d'Airbus Commercial Aircraft a déclaré : "Nous avons établi un nouveau record de livraisons, un succès qui s’ajoute à un cinquième record de prises de commandes, autant de réussites qui font ce cette année un excellent millésime. Cette réussite éclatante est le résultat des efforts de toutes nos équipes, elle rend notre société plus forte, et la met en capacité de saisir les opportunités à venir." 

Nénamoins derrière toutes ces bonnes nouvelles se cache le problème de l'Airbus A380. En effet le mega jumbo du constructeur européen qui a fêté, en 2017, les 10 ans de son premier vol commercial ne trouve plus de nouveaux clients. Airbus semble espérer de nouvelles commandes d'Emirates pour sauver le programme du géant des airs. 

John Leahy, le directeur commercial d'Airbus a déclaré : "Très honnêtement, si nous n'arrivons pas à un accord avec Emirates, il n'y aura pas d'autre choix que d'arrêter le programme. Nous sommes toujours en discussion avec Emirates, mais honnêtement, ils sont probablement les seuls à être en mesure pour le moment sur le marché de prendre un minimum de six avions par an sur une période de huit à dix ans". 

Airbus semble tout miser sur la compagnie du Moyen-Orient qui a déjà eu une part importante dans le programme de l'Airbus A380. En effet la compagnie basée à Dubaï a commandé à elle seule près de 140 A380 sur un total de 317 commandes fermes. 

Les A380 d'Emirates représentent plus de 44 % des commandes de ce super jumbo. A titre de comparaison, la seconde compagnie ayant commandé le plus d'Airbus A380 après Emirates est Singapore Airlines avec seulement 24 appareils, suivie par Qantas avec 20 A380. Air France a commandé et exploite seulement dix Airbus A380.

L'avenir de l'Airbus A380 semble donc bien sombre et ce n'est pas le lancement de l'A380 Plus qui a eu lieu en juin dernier lors du salon du Bourget, qui sauvera le programme car l'A380 Plus n'a enregistré aucune commande. 

Dans l'attente d'un éventuel sauveur ou d'un nouveau client, Airbus a annoncé que la cadence de production allait diminuer à un exemplaire par mois pour l'année 2018 et qu'il pouvait baisser jusqu'à une production de six avions par an. 

Fabrice Bregier a quant à lui déclaré qu'il fallait attendre une meilleure conjoncture pour le géant des airs mais il a précisé que si l'A380 n'avait plus de commande, Airbus stopperait sa production. 

Rappelons donc que l'Airbus A380 a enregistré un total de 317 commandes fermes de la part de 18 clients et que 222 exemplaires ont été livrés quant à présent. 

5291.jpg

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-343 (PK-GPY) Boeing 737-83N(WL) (PK-CMW) Airbus A320-251N (PK-GTC) Boeing 737-8AS(WL) (PK-GEN) Boeing 737-8FE/WL (VH-YIL) Boeing 737-524(WL) (PK-NAS)