Actualité aéronautique

Oshkosh 2018 : A-26K Invader “Special Kay”, un vétéran de la guerre du Vietnam

Article publié le 26 juillet 2018 par P-E Langenfeld & J. Mathieu

Lors du grand rassemblement AirVenture à Oshkosh dans le Wisconsin, les sessions "Warbirds in review" présentent un avion emblématique de l'armée américaine par ses aspects techniques, mais aussi humains : Découverte lundi 23 juillet 2018 d’un Invader magnifiquement restauré.

Construit par la firme Douglas, le A-26 Invader (désigné B-26 entre 1948 et 1965) est un bombardier léger qui a été produit à plus de deux mille cinq cents exemplaires. Alors qu’il a été utilisé durant la Seconde Guerre Mondiale, la guerre de Corée et enfin celle du Vietnam, cet avion reste plutôt méconnu malgré sa longue carrière. 

Le A-26 a été conçu pour remplacer le A-20 Havoc (lui aussi fabriqué par Douglas) en tant que bombardier à moyenne et basse altitude. Son premier vol a lieu en juillet 1942 et il entre en service en septembre 1943. Ses débuts sont un peu mitigés : il n’est pas aimé des pilotes lors de son premier déploiement sur le Pacifique en juin 1944. Ceux-ci lui reprochent, entre autres problèmes de jeunesse, un manque flagrant de visibilité sur les côtés dû aux deux moteurs placés de part et d’autre du cockpit. Un deuxième déploiement quelques mois plus tard sur le front européen est nettement plus concluant (la doctrine d’emploi n’étant pas la même).

a26k

Le A-26 est re-désigné B-26 après guerre (à ne pas confondre avec le Martin Marauder) et sera employé par une vingtaine d’autres forces aériennes, dont l’Armée de l’Air qui l’utilisera en Indochine (notamment durant la bataille de Diên Biên Phu) et en Algérie. 

Au sein de l’US Air Force, il est employé au cours de la guerre de Corée où il excellera dans ses missions de bombardement d’abord diurnes puis nocturnes. Ce sont même des Invader qui effectueront la dernière mission offensive de l’US Air Force vingt-quatre minutes avant la signature de l’armistice en juin 1953 !

Sept ans plus tard, les B-26 sont de nouveau engagés mais cette fois en Asie du Sud-Est, principalement au Laos. Quarante d’entre eux sont modernisés au standard “K” avec au menu de nouveaux moteurs et hélices, l’ajout de points d’emport supplémentaires ainsi que de réservoirs de bout d’aile. Ils seront employés principalement pour perturber l’approvisionnement de l’armée nord-vietnamienne en attaquant les convois sur la route Hô Chi Minh. Ils obtiendront des résultats particulièrement impressionnants malgré un taux de perte de 10%. Ces avions seront retirés du front malgré les protestations de nombreux équipages. L’ère est au “tout jet” au sein de l’US Air Force, politique oblige ...

L’appareil présenté lundi dernier est le A-26K “Special Kay”, appartenant à la collection Greatest Generation Aircraft basée au Texas. Il a été construit en mars 1945 en tant qu’A-26B et a été envoyé en Europe jusqu’à la fin de la guerre. Il a ensuite été utilisé par divers escadrons pour de l’entraînement et du tractage de cibles. 

Il est le dernier appareil modernisé en A-26K en 1965 et a participé à la guerre du Vietnam. 

a26k

A l’issue de celle-ci, il aurait dû être converti en bombardier d’eau pour lutter contre les feux de forêt aux Etats-Unis. Cependant, un crash à l’atterrissage rendra l’avion inutilisable. Finalement, il sera stocké sommairement à Billings, Montana, dans le but d’être restauré et présenté en meeting. Vendu en 2010 à la collection Greatest Generation Aircraft, il aura fallu plus de huit ans et vingt mille heures de travail pour que cet Invader soit de nouveau en état de vol.

a26k

Parmi les membres de l’équipe de restauration figurent un pilote, Tim Black, et son navigateur de l’époque, Bruce Gustafson. Ceux-ci ont pu raconter leurs expériences, les missions typiques et quelques anecdotes durant leur déploiement sur la base de Nakhon Phanon en Thaïlande. 

Ce mardi cet équipage de vétérans a repris les commandes de “Special Kay” pour le faire évoluer dans les cieux d’Oshkosh. Cela ne s’était pas produit depuis plusieurs dizaines d’années et nul doute que l’émotion était au rendez-vous.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Bombardier CRJ-900LR (D-ACNC) Boeing 737-85P (EC-KCG) Boeing 737-7Z5/BBJ (A6-AIN) Cessna 750 Citation X (D-BEEP) Dassault Rafale C (4-GJ) Dassault Rafale C (4-GI)