Actualité aéronautique

Un 737 MAX de Lion Air s'abîme au large de Jakarta

Article publié le 29 octobre 2018 par David Barrie

L'appareil, immatriculé PK-LQP, a été livré il y a deux mois. Le vol JT610 s'est écrasé en mer après une dizaine de minutes de vol. Aucun survivant n'a été retrouvé pour le moment.

Un avion de la compagnie indonésienne Lion Air a été victime d'un accident quelques minutes après avoir décollé de l'aéroport Soekarno-Hatta à Jakarta. L'appareil, un Boeing 737 MAX 8 immatriculé PK-LQP, avait été livré à Lion Air il y a quelques semaines seulement ; Lion Air avait réceptionné l'appareil le 15 août 2018.  Il était équipé de moteurs Leap-1B produits par CFM International.

Après avoir pris son envol, l'avion a pris de l'altitude mais semblait ne pas pouvoir aller au-delà de cinq mille pieds avant d'en perdre rapidement neuf minutes plus tard. En moins de dix secondes, l'avion est descendu de mille deux cents pieds (365m). En vol, il semblerait également que l'équipage ait demandé à revenir sur la plateforme avant que le contrôle aérien ne perde tout contact avec le Boeing 737 MAX 8 de Lion Air. A priori, la météo était calme ce matin-là et la visibilité était bonne.

Le vol JT610 assurait la liaison entre Jakarta et la ville de Pangkal-Pinang, située à quatre cents kilomètres au nord de la capitale indonésienne. Il est parti à 6h20, heure locale, et transportait cent quatre-vingt-neuf personnes à bord,  dont cent quatre-vingt-un passagers.

737

Des débris ont déjà été récupérés au large de Jakarta par les bateaux présents sur le site. Outre des effets personnels, les vaisseaux ont pu trouver des éléments de l'avions tels que des sièges. A l'heure actuelle, on ne sait pas s'il y a des survivants à l'accident. Des équipes de recherche sont sur place pour tenter de retrouver des survivants dans un premier temps et localiser l'épave du Boeing 737 qui a, selon toute vraisemblance, coulé à quelques encablures de la côte.

A bord, l'avion était piloté par un tandem qui totalisaient à eux deux plus de onze mille heures de vol. Même si cet accident est le premier pour un Boeing 737 MAX, c'est loin d'être une première pour l'aviation indonésienne. Bien que l'Union Européenne ait levé l'interdiction de vol en Europe pour les compagnies indonésiennes, l'aviation indonésienne est une des moins sures au monde malgré les nombreux efforts concédés ces dernières années.

Les autorités indonésiennes devront désormais faire la lumière sur cet accident. Il leur faudra explorer les enregistrements des derniers vols de l'avion en question qui sembleraient présenter des anomalies.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-600 (CS-DJH) Airbus A320-214 (CS-TKK) Airbus A320-214 (CS-TKK) Embraer ERJ-190LR (ERJ-190-100LR) (CS-TPV) Embraer ERJ-190LR (ERJ-190-100LR) (CS-TPV) Airbus A321-231 (D-AIDQ)