Actualité aéronautique

Bourget 2019 : Mitsubishi rebaptise son MRJ en SpaceJet

Article publié le 17 juin 2019 par David Barrie

Le SpaceJet sera décliné en deux versions pour commencer : un M90 de 80 places et un M100 plus court de 75 passagers. Une version plus longue, le M200, est aussi à l'étude.

Le constructeur japonais Mitsubishi Heavy Industries s'est allié à une équipe américaine entièrement remaniée et a confirmé que le premier MRJ serait livré courant 2020.

Le directeur général de MHI a confirmé que des progrès notables avaient été effectués récemment : "Nous croyons en notre programme," a-t-il précisé.

Hisakazu Mizutani, PDG de Mitsubishi Aircraft Corporation, et a avoué être revenu de loin : "Ça na pas toujours été facile. Nous avons trouvé des embûches. Cependant, nous avons mis en place une nouvelle équipe avec une vraie stratégie : nous sommes une entreprise japonaise tournée vers le marché mondialisé."

Spacejet

De ce fait, le programme MRJ a changé de nom et s'appelle désormais SpaceJet. Deux variantes seront offertes : le M90 (MRJ90 auparavant) et le M100 (MRJ70 précédemment). Le M100 sera une version plus courte du M90. Le M100 ne sera pas seulement une version raccourcie ; un rayon d'action accru lui permettra de voler sur 2000nm. 

Alex Bellamy, en charge du développement et de la stratégie, a déclaré : "Notre organisation se transforme. Nous sommes parfaitement positionnés pour la prochaine transformation du marché."

Spacejet

Le credo de Mitsubishi repose sur un constat qu'ils jugent évident : les compagnies aériennes ne peuvent, à l'heure actuelle avec leurs "vieux" jets régionaux, jouer sur deux tableaux, à savoir le confort pour les passagers et la rentabilité financière. 

Avec le départ de Bombardier du marché des jets régionaux, Embraer va se retrouver de fait seul sur ce segment, en position de monopole. Alex Bellamy estime que Mitsubishi peut "se retrouver devant la concurrence."

Mitsusishi accroît sa présence sur le continent nord-américain. C'est là que le marché des jets régionaux est le plus fort. Ils estiment que plus d'un tiers des jets régionaux seront vendus aux seuls Etats-Unis dans les vingt années à venir. Près de la moitié des vols en jets régionaux dans le monde se font aux Etats-Unis également. Les deux tiers des aéroports aux Etats-Unis n'accueillent aussi que des jets régionaux. De ce fait, le siège de Mitsubishi en Amérique du Nord vient d'ouvrir dans l'état de Washington ; et cela ne devrait être que le début.

M90

Aux Etats-Unis, plus de mille huit cents jets régionaux ont plus de douze ans ; les compagnies américaines vont donc devoir commencer à les changer. Steve Haro, vice président en charge du marketing, estime que "le timing est parfait. C'est un moment exceptionnel pour entrer sur le marché. C'est vital pour les compagnies aériennes à un moment où les prix des carburants continuent de monter et les recettes par siège baissent à hauteur de 3% par an."

Pour terminer, Mitsubishi déclare réfléchir à un M200, un M90 allongé qui pourrait accueillir une centaine de passagers (en classe unique à haute densité). Il faudra d'abord que le SpaceJet se vende, pas seulement au Japon, et qu'il fasse ses preuves en exploitation de par le monde.

M90

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Pilatus P2-05 (F-AZCC) Pilatus P2-05 (F-AZCC) Yakolev Yak-18A (F-AZFG) North American AT-6B-M0 Zero (F-AZRO) Cessna 560XL Citation XLS+ (N139XL) Airbus A340-313X (HB-JMC)