Actualité aéronautique

Risque de fissures sur la voilure de l'A380 : Inspection des longerons

Article publié le 10 juillet 2019 par David Barrie

Seuls 25 A380 (parmi les plus anciens) sont concernés par ces inspections sur les longerons de voilure. L'AESA a publié une directive de navigabilité.

L'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (AESA) a publié une directive de navigabilité (Airworthiness Directive ou AD) le 5 juillet 2019 révélant que des fissures sur le longeron arrière extérieur de certains Airbus A380 étaient possibles.

Vingt-cinq avions sont concernés pour le moment : MSN6 à MSN17, MSN19 à MSN23, MSN25 à MSN27 puis MSN29, MSN33, MSN34, MSN38, MSN40. Parmi ces aéronefs, six sont exploités par Singapore Airlines, six également par Qantas, deux par Air France et huit par Emirates.

A380

L'AESA précise que les inspections doivent être répétées régulièrement afin de prévenir "cette situation potentiellement dangereuse". La recommandation de l'AESA n'est qu'une "action temporaire" sur les vingt-cinq voilures les plus anciennes, mais pourrait être étendue aux autres A380 en service si les inspections révèlent des anomalies.

Les inspections devront être effectuées dans les cent quatre-vingts mois (quinze ans) suivant l'assemblage de la voilure ou dans les 147 mois depuis la date officielle de fabrication de l'avion. Les premières voilures de l'A380 ayant été construites il y a presque quinze ans, il faudra que certains A380 soient rapidement inspectés. Si une fissure est détectée, les compagnies devront contacter Airbus pour obtenir les instructions en vue de réparer l'appareil. Ensuite, des inspections tous les trente-six mois devront être entreprises pour vérifier l'état des longerons.

A380

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214/WL  (OE-INF) Airbus A320-232 (TC-OBU) Boeing 737-86J/WL (D-ABAG) Airbus A330-243F (A7-AFG) Airbus A330-243F (A7-AFG) Boeing 777-FB5 (HL8005)