Actualité aéronautique

Ryanair accélère le remboursement des vols annulés liés au Covid

Article publié le 8 juillet 2020 par David Dagouret

La compagnie low-cost a annoncé qu'elle allait rembourser 90 % des demandes d'ici la fin juillet.

Ryanair a annoncé qu'elle progressait dans le traitement des remboursements clients pour les vols annulés pendant la période de mars à juin en raison des restrictions de vols liées au Covid-19 imposées par les gouvernements.

Depuis la réouverture des bureaux de Dublin le 1er juin dernier, du personnel supplémentaire chargé des remboursements a été formé pour éliminer l'arriéré des demandes de remboursement. Toutes les demandes de remboursement du mois de mars ont été traitées. Fin juin, 50 % des remboursement d'avril ont été traités et avant le 15 juillet, le solde des remboursements d'avril sera traité. Fin juillet, la totalité des remboursements de mai et la plupart des remboursements de juin seront également traités.

Ces chiffres incluent les passagers qui ont accepté des vouchers de voyage et/ou des changement gratuits sur des vols qui sont maintenant opérés par Ryanair pendant les mois de juillet, août et septembre.

Eddie Wilson, PDG de Ryanair a déclaré : "nous sommes heureux d'avoir fait des progrès aussi importants au cours du mois de juin en éliminant l'arriéré de remboursements en espèces dû aux annulations de vols liées au Covid-19. Plus de 90 % des passagers qui ont réservé directement auprès de Ryanair et qui ont demandé un remboursement en espèces pour un voyage effectué entre mars et juin recevront leur remboursement avant la fin du mois de juillet. Il est toutefois inquiétant de constater qu'un nombre important de nos clients, qui ont effectués des réservations par l'intermédiaire de tiers non autorisés (agences de voyage en ligne), n'ont pas encore reçu leur remboursement parce que les OTA ont donné à Ryanair de fausses adresses électroniques ou de fausses données de carte de crédit virtuelle pour ces clients. Nous attirons l'attention des autorités de régulation en Irlande (CAR) et au Royaume-Uni (CAA) sur ce fait, qui démontre une fois de plus pourquoi il est urgent de réglementer les "screenscrapers" afin de garantir que ces intermédiaires non autorisés fournissent aux compagnies aériennes des adresses électroniques exactes et des informations de paiement valides, de manière à ce que nous puissions traiter rapidement et efficacement les remboursements en espèces de ces clients. Nous continuerons à traiter ces remboursements en espèces aussi rapidement que possible, et nous encourageons tous les clients qui n'ont pas encore demandé un remboursement en espèces à le faire auprès de notre équipe du service clientèle et nous traiterons leur demande aussi vite que possible."

5965.jpg

 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Pilatus PC-6/B2-H2 Turbo Porter (HB-FEV) FFA AS-202/15 Bravo (HB-HFF) PA-28-181 Archer (HB-PFE) Gulfstream Aerospace G-IV Gulfstream IV (HB-IEJ) Gulfstream Aerospace G-IV Gulfstream IV (HB-IEJ) Boeing 767-219/ER (HB-IIX)