Bristol 156 Beaufighter

  • Constructeur : Bristol Aeroplane
  • Catégories : Appareils de la Seconde Guerre mondiale, Avions d'appui et d'attaque au sol, Avions de chasse de nuit, Avions torpilleurs
  • Pays : Royaume-Uni
  • Année du premier vol : 1939

Description de l'appareil Bristol 156 Beaufighter

Le Bristol Beaufighter est un bimoteur à aile médiane et empennage classique, surtout reconnaissable à ses deux moteurs proéminents dont les hélices tournent en avant du nez. Il est dérivé du Bristol Beaufort, dont il tire d'ailleurs aussi son nom, Beaufighter étant une contraction de "Beaufort" et "Fighter". Au départ envisagé uniquement comme avion d'intérim, il restera en service pendant toute la guerre, en tant que chasseur de nuit, avion d'attaque au sol, ou anti-navire.

Le Beaufighter était au départ censé "boucher les trous" en attendant l'arrivée du Westland Whirlwind, un bimoteur de chasse lourd. Comme il était dérivé d'un appareil existant, le premier vol eut lieu seulement huit mois après le début de la conception, le 17 Juillet 1939. Le prototype était motorisé par deux moteurs Bristol Hercules en étoile, plus puissants que les Bristol Taurus équipant le Beaufort. Leur puissance n'allait pas sans augmenter les vibrations, ce qui força à les monter sur des supports plus longs. Le nez fut raccourci pour compenser l'avancée du centre de gravité, donnant au Beaufighter une silhouette caractéristique, différente de celle du Beaufort.

Autre modification essentielle, l'armement : quatre canons Hispano de 20 mm étaient installés à l'avant du fuselage, au départ alimentés par des chargeurs camembert de 60 coups (qu'il fallait donc remplacer en vol), avant que l'on ne passe à un système de bande plus pratique. Ils étaient complétés par six mitrailleuses Browning de 7,7 mm dans les ailes, en faisant l'un des chasseurs-bombardiers les mieux armés de la guerre.

Le Wirlwind rencontrant de gros problèmes avec ses moteurs Rolls-Royce Peregrine, il ne fut construit qu'à peu d'exemplaires, laissant la place au Beaufighter. Ce dernier fut rapidement utilisé en tant que chasseur de nuit, et reçut les premiers radars aéroportés britanniques. Il fut concurrencé dans ce rôle par le De Havilland Mosquito, plus rapide, à partir de la mi-1942. Les américains utilisèrent aussi le Beaufighter en tant que chasseur de nuit en Méditerranée.

On retrouve le Beaufighter en tant que chasseur lourd, dans des missions d'attaque de convois ou de bases, en Méditerranée. Il y remplaça les vieillissants Beaufort et Blenheim. La version la plus produite fut le Beaufighter Mk X, avec deux Bristol Hercules développant 1735 ch au niveau de la mer ; certains furent équipés de torpilles ou de roquettes RP-3 de 60 livres. Les Beaufighter furent particulièrement actifs en Mer du Nord contre les convois allemands, subissant de lourdes pertes par la DCA ou les chasseurs ennemis, mais revendiquant plus d'une centaine de navires.

Liste des versions de l'appareil Bristol 156 Beaufighter

Il n'y a pas de version référencé pour cet appareil.

Toutes les photos de l'appareil Bristol 156 Beaufighter sur Pictaero

Voir toutes les photos de l'appareil Bristol 156 Beaufighter

Les plus belles photos d'avions
Airbus A321-231(WL) (N913JB) Airbus A320-231 (N105NN) Airbus A380-861 (A6-APB) Airbus A380-861 (A6-APB) Airbus A380-861 (A6-APB) Airbus A320-232 (ZK-OXA)