Saab 21

  • Constructeur : Saab
  • Catégories : Appareils de l'après-guerre (1945 - 1955), Avions d'appui et d'attaque au sol, Avions de chasse
  • Pays : Suède
  • Année du premier vol : 1943

Description de l'appareil Saab 21

Le Saab 21 est un chasseur Suédois (le premier conçu localement) à la configuration exotique pour l'époque, bipoutre à hélice propulsive, de la Seconde Guerre Mondiale... Ou du moins prévu pour la Seconde Guerre Mondiale (les premières études datent de 1939), puisque les premiers exemplaires livrés le seront en Décembre 1945, déjà désuets. L'arrivée des réacteurs pousse Saab à en équiper son avion, mais cela ne suffira pas pour le remettre à jour.

L'armée de l'air Suédoise était en effet assez mal lotie avant la Seconde Guerre Mondiale : dans une période de tensions grandissantes, elle disposait comme chasseur principal du Gloster Gladiator. La Suède commanda bien des chasseurs américains, 120 P-35 et 144 P-66 Vanguard, mais ceux-ci furent bloqués par les Etats-Unis en 1940. Une soixantaine de P-35 furent reçus, puis la source fut tarie.

La Suède décide donc de se prendre en main, et lance, ou relance, deux programmes de chasseur : l'un léger, qui deviendra le FFVS J 22, et l'autre plus lourd, le futur Saab 21. Le Saab 21, pour lequel des études préliminaires avaient été conduites en 1939, est réactivé en 1941. La configuration choisie est plutôt inhabituelle pour un chasseur de la Seconde Guerre : c'est un monomoteur aile basse, bipoutre, à hélice propulsive placée derrière le cockpit, et à train tricycle. Le concept d'hélice propulsive a quelques inconvénients, dont par exemple des difficultés pour refroidir le moteur, ou la nécessité de concevoir une procédure d'éjection spéciale pour éviter au pilote de passer à travers...

Plusieurs solutions sont examinées : siège éjectable, séparation de l'hélice et / ou du moteur par le biais de boulons explosifs (le Dornier 335 combinera les deux options dans la même séquence d'éjection, larguant aussi sa dérive)... C'est le choix du siège éjectable, l'un des premiers, qui est finalement fait. La configuration a quelques avantages : le moteur est plus proche du centre de gravité, ce qui augmente potentiellement la maniabilité de l'appareil ; étant à l'arrière, il libère aussi le nez pour l'armement (deux mitrailleuses de 13,2 mm et un canon de 20 mm dans le nez, plus une mitrailleuse de 13,2 mm dans les ailes au niveau de chaque poutre), un peu comme sur le P-38, et ne risque pas d'enfumer ou asphyxier le pilote.

L'appareil est prévu pour être équipé du moteur allemand DB 605B, prévu pour être construit sous licence. Malheureusement, les Allemands traînent un peu les pieds pour en fournir des exemplaires fonctionnant correctement, et ce n'est que le 13 Juillet 1943 que le prototype prendra son envol pour la première fois. Des problèmes de production empêchèrent l'entrée en service de l'appareil avant Décembre 1945. 297 machines de production furent construites jusqu'en 1948, dont 178 de la version de chasse, J 21A, et 119 dans une version d'attaque, A 21A, capable d'emporter des bombes et des roquettes, plus des réservoirs externes en bout d'aile.

Le Saab 21 étant clairement arrivé en retard au vu de la recrudescence de chasseurs à réaction dans l'après-guerre, l'idée de l'équiper d'un réacteur semblait logique, surtout que l'emplacement du moteur facilitait la chose. L'étendue des modifications à apporter fut cependant plus grande que prévue, et il fallut par exemple réhausser la gouverne de profondeur, située entre les deux poutres, pour lui éviter d'être dans l'axe de la tuyère. L'arrière du fuselage était élargi en arrière du poste de pilotage pour ménager deux entrées d'air au réacteur de Havilland Goblin, une de chaque côté.

Le premier vol du nouveau chasseur, désigné Saab 21R, eut lieu le 10 Mars 1947, les livraisons aux unités commençant en 1949, avec un total de 64 appareils. La rapidité de l'évolution des chasseurs de l'époque rendit cependant le Saab 21R rapidement obsolète (performances limitées, faible rayon d'action), comparé par exemple au MiG 15, qui fit aussi son premier vol en 1947, et Saab travaillait déjà sur son successeur : le Saab J 29 Tunnan. Le J 21R fut, en attendant, transformé en appareil d'attaque (A 21R) emportant des roquettes ou une nacelle centrale de 8 mitrailleuses de 8 mm. Tous les Saab 21 furent retirés du service au milieu des années 50.


Source principale : vectorsite.net

Liste des versions de l'appareil Saab 21

Il n'y a pas de version référencé pour cet appareil.

Toutes les photos de l'appareil Saab 21 sur Pictaero

Voir toutes les photos de l'appareil Saab 21

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA) Airbus A330-243 (F-GSEU)