Savoia-Marchetti SM-79 Sparviero

  • Constructeur : Savoia-Marchetti
  • Catégories : Appareils de la Seconde Guerre mondiale, Avions torpilleurs, Bombardiers
  • Pays : Italie
  • Année du premier vol : 1934

Description de l'appareil Savoia-Marchetti SM-79 Sparviero

Le SM.79 Sparviero est l'un des avions italiens majeurs de la Seconde Guerre Mondiale. Ce trimoteur aux lignes particulières qui était déjà présent lors de la Guerre d'Espagne, ne fut retiré du service en Italie qu'en 1952. Faute de successeurs valables, le SM.84 se révélant un échec, il restera le torpilleur principal de la Regia Aeronautica jusqu'à la capitulation en 1943, et même après avec la RSI (Repubblica Sociale Italiana, restée sous le contrôle de Mussolini).

Au départ conçu comme avion de transport de passagers rapide, capable de participer à des courses de vitesse, le projet du SM.79 commença en 1934, avec un premier vol le 28 Septembre. Ce trimoteur à aile basse, train classique et fuselage en treillis d'acier recouvert par un revêtement de duralumin, de contreplaqué ou de toile suivant les endroits, était bien plus performant que son prédecesseur SM.75. L'appareil avait de bonnes caractéristiques de décollage et d'atterrissage grâce à ses becs de bord d'attaque et ses volets : la vitesse d'approche finale était d'environ 145 km/h. Les ailes étaient entièrement en bois, avec trois longerons et un revêtement en contreplaqué.

Dans les versions armées utilisées par la Regia Aeronautica, l'équipage était habituellement composé de 5 à 6 hommes, dont trois mitrailleurs répartis dans divers postes : une gondole ventrale équipée d'une Bredat-SAFAT de 12,7 mm tirant vers l'arrière, un poste de tir supérieur, juste derrière le cockpit, équipé de deux Bredat-SAFAT, et deux sabords équipés d'une Lewis de 7,7 mm (plus tard remplacée par deux Breda) que l'on pouvait changer rapidement de côté. Une dernière mitrailleuse Bredat-SAFAT fixe, tirant vers l'avant, complétait l'armement.

Les postes de tir arrière pouvaient être fermés pour améliorer l'aérodynamique, mais cela réduisait le champ de vision et pouvait permettre à des chasseurs d'attaquer avant d'être repérés ; par conséquents ces postes étaient le plus souvent ouverts, même si cela augmentait la traînée. Le SM.79 était aussi doté d'une soute à bombes limitée à des bombes de 500 kg ou plus légères ; les torpilles ou les bombes plus lourdes pouvaient être fixées sous les ailes, à la racine.

Pendant la guerre d'Espagne, le SM.79 fut engagé principalement en tant que bombardier, et y gagna une certaine réputation d'invincibilité. Sa vitesse importante (autour de 430 km/h de vitesse maximale à 4250 m) et sa construction solide en faisaient en effet une cible relativement difficile pour les biplans républicains lents et peu armés, tels que le I-15, ou même le monoplan plus moderne I-16. De plus, son armement défensif, même limité, était largement capable de tenir à distance ces chasseurs généralement peu ou pas blindés.

Suite à ses succès lors de la Guerre d'Espagne, le SM.79 fut vendu à quelques dizaines d'exemplaires à la Yougoslavie et à la Roumanie. Présent à plus de 600 exemplaires en Italie en 1939, il commença à subir ses premières pertes sévères au-dessus de Malte, aux mains des Gladiator et Hurricanes locaux. On retrouve surtout le Spaviero en Méditerranée en tant que torpilleur ou occasionnellement avion de reconnaissance ou d'appui sol, même si certains ont servi aussi sur le front de l'Est en tant que bombardiers tactiques.

Les torpilleurs connurent quelques succès en Méditerranée, mais coulèrent au final un nombre très limité de navires alliés, en partie peut-être à cause de torpilles de mauvaise qualité. 1941 fut un pic avec 9 navires coulés, mais 1942 et 1943 virent une augmentation des pertes et une diminution des victoires... Dès 1943, la maîtrise de l'air Alliée empêcha les SM.79 de faire leur travail efficacement. Les Gladiator et Hurricane avaient été remplacés par des P-40, Spitfire, P-38 ou Martlet, bien plus létaux.

Liste des versions de l'appareil Savoia-Marchetti SM-79 Sparviero

Il n'y a pas de version référencé pour cet appareil.

Toutes les photos de l'appareil Savoia-Marchetti SM-79 Sparviero sur Pictaero

Voir toutes les photos de l'appareil Savoia-Marchetti SM-79 Sparviero

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (F-HBAO) Diamond DA-40D Diamond Star (F-HDJE) Airbus A320-214 (G-EZWK) Cessna 510 Citation Mustang (G-FBKF) Piper PA-28-161 Warrior III (OO-TMU) Airbus A330-343X (B-5935)