Dépêches

Le Département américain de la Sécurité intérieure a commencé à tester des procédures biométriques de sortie du territoire dans deux aéroports des États-Unis

Dépèche transmise le 29 mai 2009 par PRNewswire

WASHINGTON, May 29 /PRNewswire/ -- Le Département américain de la Sécurité intérieure (DHS) a commencé aujourd'hui à recueillir les données biométriques (empreintes digitales numériques) de visiteurs étrangers quittant les États-Unis dans le cadre d'un programme pilote mis en place à l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta et à l'aéroport Detroit Metropolitan Wayne County. Depuis 2004, les données biométriques ont permis au DHS de prévenir l'utilisation frauduleuse de documents, de protéger les visiteurs contre les usurpations d'identité et également d'empêcher des milliers de criminels et de contrevenants aux règles de l'immigration de pénétrer aux États-Unis.

"Le recueil de données biométriques nous permet de déterminer plus rapidement et plus précisément si les citoyens non américains quittent les États-Unis en temps et en heure ou s'ils restent illégalement dans notre pays", a déclaré la Secrétaire d'État à la Sécurité intérieure Janet Napolitano. "Les programmes pilotes instaurés à Atlanta et à Detroit nous aideront à identifier et à perfectionner les procédures standard à mettre en oeuvre dans tous les aéroports du pays pour favoriser les voyages légaux et renforcer la sécurité de notre nation."

Les citoyens non américains quittant les États-Unis au départ des aéroports de Detroit et d'Atlanta doivent s'attendre à la collecte de leurs données biométriques avant l'embarquement. Des agents de l'U.S. CBP (Bureau des douanes et de la protection des frontières des États-Unis) recueilleront aux portes d'embarquement les données biométriques des visiteurs internationaux au départ de Detroit ; des agents de l'U.S. TSA (administration de la sécurité des transports) recueilleront aux points de contrôle de sécurité les données biométriques des visiteurs internationaux au départ d'Atlanta. Ces programmes pilotes devraient se poursuivre jusqu'au début du mois de juillet.

Dans le cadre du programme US-VISIT, le déploiement de nouvelles procédures biométriques de sortie du territoire basées sur les essais pilotes menés auprès des visiteurs étrangers quittant les États-Unis par avion devrait commencer d'ici l'année prochaine.

Les visiteurs étrangers quittant les États-Unis depuis tout autre port d'entrée resteront soumis aux procédures de sortie du territoire actuellement en vigueur et devront de ce fait, au moment de leur départ, remettre à un représentant de la compagnie aérienne ou maritime avec laquelle ils voyagent le formulaire d'enregistrement des arrivées et des départs I-94 ou le formulaire de dispense de visa I-94W qu'ils avaient reçu à leur arrivée.

Depuis 2004, le Département d'État des États-Unis (DOS) et le Bureau des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (U.S. Customs and Border Protection, CBP) collectent les données biométriques de la plupart des ressortissants étrangers âgés de 14 à 79 ans, à quelques exceptions près, au moment de leur demande de visa ou de leur arrivée dans un port d'entrée aux États-Unis. US-VISIT s'est parallèlement employé à créer une procédure biométrique automatisée de sortie du territoire rendue obligatoire par le Congrès américain et que ces programmes pilotes testeront.

Le programme US-VISIT propose des services de gestion d'identité basés sur des données biométriques à différents organismes fédéraux, gouvernementaux et locaux. En collaboration avec l'US CBP et TSA, ce programme est à la tête des efforts de mise à l'essai et de déploiement des procédures biométriques de sortie du territoire.

Pour plus d'informations sur US-VISIT, veuillez consulter le site .

CONTACT: Relations publiques US-VISIT, +1-202-298-5200

PRNewswire

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-73S(WL) (OH-JTZ) Nieuport 28 (LX-NIE) McDonnell Douglas MD-11/F (N614FE) Boeing 747-422 (F-HSUN) Airbus A350-941 (F-HREU) Boeing 737-8K2(WL) (PH-HZJ)