Dépêches

Assemblée générale annuelle de Fraport 2010 : les chiffres du trafic remontent - un dividende stable de 1,15 euro est recommandé

Dépèche transmise le 2 juin 2010 par PRNewswire

FRANCFORT, June 2, 2010 /PRNewswire/ -- "Les périodes extraordinaires sont aussi des périodes palpitantes qui offrent de nouvelles opportunités", a déclaré le Dr Stefan Schulte, Président du Conseil exécutif de Fraport AG lors de la neuvième Assemblée générale annuelle (AGA) des actionnaires aujourd'hui à Francfort-Höchst. En résumant l'évolution de la société en 2009 ainsi que pendant les premiers mois de cette année, Schulte a insisté sur le fait que le groupe de gestion d'aéroport avait bien supporté la tempête pendant la crise financière - qui a eu un sérieux impact sur le secteur du transport aérien l'année dernière - et avait tiré profit de cette période pour mettre en oeuvre des décisions à long terme. "Malgré toutes les difficultés rencontrées en 2009, la société s'est engagée dans une voie fondamentale qui lui permet de voir son avenir de manière positive", a déclaré Schulte.

Schulte a considéré le lancement de la construction de la nouvelle piste nord-ouest de l'aéroport de Francfort (FRA) comme une étape essentielle du futur développement de la société. Le programme d'expansion de la capacité de FRA qui a débuté l'année dernière est tout à fait dans les temps. L'inauguration de cette nouvelle piste est prévue pour le début de l'hiver 2011/2012. Les préparatifs sont en cours pour verser le béton sur la piste nord-ouest. Par ailleurs, les travaux progressent sur les ponts de circulation qui relieront la piste nord-ouest à l'aire de trafic de l'aéroport.

En 2009, Fraport a préparé le terrain pour des négociations fructueuses avec les compagnies aériennes sur les frais de l'aéroport. Schulte a décrit de futures étapes décisives telles que le contrat de base pour le personnel de contrôle de la sécurité des passagers et, surtout, le "Pacte pour l'avenir" pour la division des services d'aviation au sol de la société. Ces importants domaines commerciaux restent une part vitale de la société et permettent à FRA de fournir des services attrayants dans l'environnement ultra-compétitif des plates-formes aériennes internationales.

Il s'agit du même objectif que la nouvelle initiative de service de Fraport "C'est super de vous avoir ici", qui vise à améliorer les offres de services en optimisant le confort et le plaisir dans les aérogares. Les attentes accrues des passagers internationaux quant à une ambiance d'aéroport confortable seront satisfaites en étendant les offres de vente au détail de FRA. Prenant actuellement forme, la nouvelle jetée A-Plus dotée d'une énorme surface commerciale offrira une expérience d'achat remarquable de 9 000 mètres carrés aux près de 25 millions de passagers par an qui utiliseront la jetée A et la nouvelle jetée A-Plus. Fraport lie sa croissance à l'objectif de développement durable. En particulier, Fraport a commencé ses préparatifs l'année dernière en vue d'une réduction mesurable de ses émissions de bruit et de présenter avec ses partenaires un ensemble de mesures pour une réduction active du bruit.

Schulte a insisté sur le fait que la baisse de 4,7 % du trafic passager de FRA l'année dernière, ainsi que la réduction de 10,6 % de la masse de cargaison, font maintenant partie du passé. Entretemps, le trafic s'est redressé et, dans le cas des cargaisons, il s'est véritablement rattrapé. Néanmoins, au cours de l'exercice 2009, la chute du trafic a eu pour conséquence de faire baisser le revenu de 6,1 % à environ 2 milliards d'euros. Ces facteurs décisifs ont aussi inclus le désinvestissement par Fraport de ses parts dans ICTS Europe et l'aéroport de Francfort-Hahn.

L'EBITDA (résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a chuté d'environ 8 % pour atteindre 553 millions d'euros. Par le biais d'ajustements en coûts de personnel, ainsi qu'en économisant sur les coûts non liés au personnel et les impôts sur investissements, il a été possible de contrer les effets de la crise. La société a ainsi été capable d'économiser 28 millions d'euros. Les bénéfices du Groupe ont chuté de quelque 20 % pour atteindre 157,3 million d'euros - principalement en raison des coûts de capital plus élevés pour la réalisation du programme d'expansion de FRA.

L'optimisme de fin 2009 - qui s'est particulièrement fait ressentir en raison du redressement économique remarquable en Extrême-Orient et de la hausse résultante des volumes de trafic - a été confirmé par le trafic des premiers mois de 2010, bien que cette période ait aussi été caractérisée par des évènements extraordinaires. Un hiver plus long et plus rude, une grève des pilotes et enfin les nuages de cendres du volcan Eyjafjalla d'Islande en avril n'ont pas empêché la masse de cargaison de FRA de progresser de 30 %, remontée exceptionnelle, depuis le début de l'année. Malgré ses baisses de trafic, l'aéroport de Francfort a tout de même réussi à enregistrer une augmentation de 3,9 % de son nombre de passagers pendant le premier trimestre 2010. La paralysie pendant plusieurs jours du trafic aérien en Europe durant le mois d'avril a entraîner une baisse de 1,9 % nombre de passagers de FRA durant les quatre premiers mois de l'année.

Schulte a expliqué que le développement satisfaisant des affaires externes de la société avait aussi un impact sur le futur de Fraport. Fraport est actuellement actif dans 13 aéroports du monde, soit en tant qu'opérateur complet, soit en fournissant le personnel de direction sous des contrats de concession. Ces aéroports ont accueilli au total 174 millions de passagers en 2009. Le dernier projet de Fraport est l'aéroport de Pulkovo à Saint-Pétersbourg, en Russie. La large gamme de projets d'aéroports de Fraport a contribué à amortir l'impact de la chute du trafic aérien pendant la crise financière mondiale et des développements particuliers géographiquement limités causés par les grèves, le temps et les nuages de cendres.

Schulte a ainsi déclaré qu'il avait été ravi d'annoncer lors de l'AGA que la société recommandait un dividende stable de 1,15 euro par action pour l'exercice 2009. Pour l'exercice en cours, il s'attend à ce que le revenu augmente grâce au redressement du trafic aérien et au développement des aéroports du Groupe - ce qui devrait entraîner une amélioration d'environ 80 millions d'euros de l'EBITDA pour atteindre 635 millions d'euros. Malgré les nuages de cendres, on estime actuellement que le trafic passager augmentera d'1 ou 2 % en 2010.

Des photos de haute qualité de l'aéroport de Francfort et de Fraport AG sont téléchargeables gratuitement sur Internet via le site (Menu : sélectionnez Press Center > puis Photo Service). En outre, uniquement à des fins de diffusion d'informations et d'actualités télévisées, nous offrons un téléchargement gratuit de séquences vidéo sur

Pour de plus amples informations, veuillez contacter: Fraport AG Services internationaux de l'Aéroport de Francfort Robert A. Payne, B.A.A. - Directeur Presse internationale & RP Porte-parole international, Service de presse (Dépt. UKM-PS), Communications institutionnelles, 60547 Francfort-sur-le-Main, Allemagne Tél: +49-69-690-78547 ; Fax: +49-69-690-60548; E-mail: r.payne@fraport.de ; Site Web: http://www.fraport.com

CONTACT: Pour de plus amples informations, veuillez contacter : Fraport AGServices internationaux de l'Aéroport de Francfort, Robert A. Payne,B.A.A. - Directeur Presse internationale & RP, Porte-parole international,Service de presse (Dépt. UKM-PS), Communications institutionnelles, 60547Francfort-sur-le-Main, Allemagne, Tél. : +49-69-690-78547 ; Fax :+49-69-690-60548 ; E-mail :

PRNewswire

Les plus belles photos d'avions
Dornier Do-328-310 Jet (OY-NCL) Cessna 560XL Citation Excel (CS-DXI) Boeing 757-28A(WL) (G-OOBB) British Aerospace Avro RJ100 (HB-IYQ) Airbus A320-214 (OO-SNF) Embraer ERJ-175STD (PH-EXK)