Dépêches

Assemblée générale annuelle de Fraport 2011 : d'après le PDG de Fraport, M. Schulte, la société maintient le cap de la croissance et du succès

Dépèche transmise le 1 juin 2011 par PRNewswire

FRANCFORT, Allemagne, June 1, 2011 /PRNewswire/ --

- 2010 était la meilleure année dans l'histoire de la société - Hausse recommandée du dividende à 1,25 euros

Aujourd'hui, durant la 10ème Assemblée générale annuelle (AGA) de Fraport, le Président exécutif de de son Conseil d'administration, le Dr. Stefan Schulte, a présenté les résultats de l'exercice 2010 couronné de succès : "À tous égards, 2010 peut être qualifiée comme une année de forte croissance pour notre entreprise. Cet élan de croissance a conduit a une amélioration significative de la profitabilité, ce qui est important pour répondre au fardeau financier de l'immense programme d'expansion de l'Aéroport de Francfort (FRA)."

Tous les segments d'activités de Fraport sont sur la bonne voie.

"Grâce à l'expansion de la capacité du FRA, induite par la nouvelle piste qui sera inaugurée dans le courant de l'année, et à notre performance opérationnelle en constante amélioration, nous sommes idéalement positionnés pour résister à la concurrence en tant que l'une des principales plaques tournantes du trafic aérien mondial, considérant la croissance de trafic attendue", a souligné M. Schulte.

En 2010, l'Aéroport de Francfort, qui abrite le siège de Fraport AG, a généré une hausse considérable en termes de nombre de passagers et de tonnage de cargaisons. L'expansion de la capacité du FRA et son programme exhaustif d'amélioration globale de la qualité de ses services réalisent des progrès remarquables. L'activité internationale du Groupe se développe également de façon positive.

D'après M. Schulte, la réussite de Fraport est stimulée par la hausse des volumes de trafic et par les bonnes performances des aéroports internationaux dans lesquels la société a investi. Totalisant environ 53 millions de passagers au FRA en 2010, Fraport a vu le trafic grimper de plus de 4 % en glissement annuel, malgré l'immobilisation de plusieurs jours des vols européens en raison de la crise du nuage de cendres et des conditions climatiques hivernales sévères en début et en fin d'année. Cette tendance de croissance s'est également poursuivie durant les premiers mois de 2011. Les cargaisons aériennes ont enregistré une hausse encore plus importante, augmentant de plus d'un cinquième, pour atteindre 2,2 millions de tonnes métriques l'an dernier. L'Aéroport de Francfort a non seulement obtenu les meilleurs résultats de son histoire en termes de cargaisons, mais il a également confirmé sa position de principale plaque tournante européenne des cargaisons aériennes.

Les rapports de trafic en hausse significative de l'année dernière ont mené à une hausse de 9,2 % du revenu du Groupe, à près de 2,2 milliards d'euros. Le BAIIDA (bénéfice avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements) s'est amélioré de près d'un quart, pour atteindre 710,6 millions d'euros - principalement en raison de l'évolution positive de l'investissement dans l'Aéroport d'Antalya, d'une tendance à la hausse considérable dans le segment Services au sol, et des résultats en croissance constante du segment Aviation et du segment Vente au détail et Immobilier. S'élevant à 271,5 millions d'euros, les bénéfices du Groupe ont clairement dépassé le niveau de l'année précédente, grâce au développement opérationnel positif et à la levée de réserves. "Ainsi, 2010 a été l'année la plus couronnée de succès dans l'histoire du Groupe Fraport", a soutenu M. Schulte. Par conséquent, la société recommandera à l'AGA d'augmenter le dividende de 10 centimes d'euro à 1,25 euro par action.

Compte tenu des lourds investissements en cours au FRA - près de 775 millions d'euros en 2010 pour l'expansion de l'aéroport - l'augmentation du résultat opérationnel (BAIIDA) était nécessaire pour permettre à la société de faire face à l'intérêt accru et aux coûts de dépréciation issus de ces investissements. La dette nette s'élevait à 2,0 milliards d'euros au terme de l'année 2010. Ainsi, le levier financier était d'environ 78 %, avec des capitaux propres atteignant environ 2,7 milliards d'euros et le ratio capitaux propres/actifs 28,4 %.

M. Schulte a décrit l'ouverture à venir de la nouvelle piste Nord-Ouest comme la contribution la plus importante pour conforter l'avenir compétitif de l'Aéroport de Francfort. En attendant, le revêtement en béton et les ponts de voie de circulation ont déjà été achevés. Le premier atterrissage officiel d'un avion sur cette nouvelle piste devrait avoir lieu le 21 octobre 2011. D'ici là, le système d'atterrissage aux instruments (ILS) doit encore être installé et divers vols d'essai doivent être effectués. Lorsque cette nouvelle piste sera opérationnelle, la capacité de l'Aéroport de Francfort augmentera d'environ 82 à 90 déplacements aériens par heure. À moyen terme, il est prévu que la capacité du FRA soit augmentée à environ 100 déplacements par heure d'ici à 2015. Étant donné que le trafic de passagers devrait augmenter de 4 a 7 % par an, l'Aéroport de Francfort pourrait desservir quelques 65 millions de passagers par an dans les quatre années à venir.

Pour faire face à cette croissance, d'autres zones de l'infrastructure de l'aéroport feront l'objet d'une expansion systématique. Par exemple, M. Schulte a mentionné l'extension vers l'Ouest du Terminal 1, nommée Pier A-Plus. La construction de cette énorme jetée progresse conformément au calendrier établi et devrait s'achever d'ici à l'été 2012. Augmentant la capacité annuelle du terminal de six millions de passagers, l'extension Pier A-Plus fournira sept nouveaux postes de stationnement pour des avions gros porteurs, dont quatre superjumbos Airbus A380. Il est également envisagé de construire un troisième terminal. La complétion de la première phase du Terminal 3 est prévue pour la fin 2016 ou le début 2017.

Parallèlement à l'expansion de l'infrastructure de l'aéroport, Fraport poursuivra aussi son initiative "Great to have you here!" (Heureux que vous soyez là !), dont l'objectif est d'améliorer le service à la clientèle et l'expérience aéroportuaire du FRA. Au cours de l'année passée, cette initiative s'est concentrée principalement sur la réduction des temps d'attente aux points de contrôle de sécurité dans les terminaux. Plus de 90 % des passagers doivent désormais attendre moins de 10 minutes aux points de contrôle. Des zones d'attente et de repos nouvellement conçues offrent également une expérience considérablement plus agréable aux passagers. De plus, la propreté dans l'ensemble des terminaux a été améliorée. Les projets pour 2011 incluent l'amélioration de la signalisation et de l'orientation, la nouvelle conception de l'avant-cour du Terminal 1 et la mise à niveau des installations sanitaires. Par ailleurs, M. Schulte a annoncé le lancement d'une nouvelle application du FRA pour smartphone, servant à aider les passagers à trouver leur chemin à travers les terminaux.

Concernant les projets aéroportuaires internationaux de Fraport AG, M. Schulte a indiqué que les investissements réalisés dans les marchés de croissance avaient déjà porté leurs fruits. Les 13 aéroports dans lesquels le Groupe a investi ont tous enregistré une croissance, dans certains cas significative, en termes de nombres de passagers l'an dernier. Au total, les aéroports du Groupe ont accueilli près de 200 millions de passagers en 2010. M. Schulte a souligné le développement positif à l'Aéroport d'Antalya, l'investissement le plus important de Fraport. Suite à la prise en charge de l'exploitation du deuxième terminal international d'Antalya par Fraport, le nombre de passagers a doublé en comparaison avec 2009. Antalya a desservi un total de 22 millions de passagers en 2010, soit une hausse tendancielle de plus de 18 %.

Selon M. Schulte, les nombres de passagers continueront à augmenter de 4 à 7 % en 2011. Les revenus devraient dépasser 2,3 milliards d'euros, tandis qu'on prévoit que le BAIIDA augmente de 10 à 15 %. Il est fort probable que l'actuelle tendance de croissance se poursuive en 2012. "Naturellement, cela ne sera possible qu'en l'absence de chutes du trafic ou de contraintes causées par des évènements imprévisibles", a expliqué le PDG de Fraport.

"Certaines conditions climatiques peuvent restreindre les opérations normales de vol en dépit des meilleurs plans et des meilleures précautions. La volatilité qui caractérise aujourd'hui l'économie mondiale peut causer des perturbations sur les marchés, exerçant un impact négatif immédiat sur le trafic aérien. Les politiciens peuvent aussi prendre des décisions mal inspirées susceptibles de faire dérailler les industries florissantes de la voie du succès", a déclaré M. Schulte. C'est pour cette raison qu'il a appelé les décideurs nationaux et européens à éviter d'imposer des fardeaux unilatéraux au secteur des transports publics. Ces fardeaux nuiraient à la compétitivité mondiale du secteur, exerçant des impacts négatifs à la fois pour les sociétés et leurs employés, ainsi que pour les économies qui dépendent principalement de l'exportation. "Le transport aérien est l'une des industries les plus saines en Allemagne. Nous obtenons de bons résultats et créons de nouvelles opportunités d'emploi. Nous nous engageons à remplir ce rôle à l'avenir", a conclu M. Schulte.

Des photos en haute résolution de l'Aéroport de Francfort et de Fraport AG sont téléchargeables gratuitement en ligne, sur le site Internet : (Menu : sélectionnez "Press Center" > puis "Photo Service"). En outre, uniquement à des fins de diffusion d'informations et d'actualités télévisées, nous offrons un téléchargement gratuit de séquences vidéos sur : .

Pour tout complément d'information, veuillez contacter : Fraport AG Services internationaux de l'Aéroport de Francfort Robert A. Payne, B.A.A. - Directeur Senior, Presse et RP internationales, Porte-parole international, Bureau de presse (Dépt. UKM-PS), Communications institutionnelles, 60547 Francfort-sur-le-Main, Allemagne Tél. : +49-69-690-78547 ; E-mail : ; mailto: ; Site Internet :

CONTACT: .

PRNewswire

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (WL) (PK-GQE) Boeing 737-524(WL) (PK-NAS) Boeing 737-9GP/ER (PK-LFT) Douglas SBD-5 Dauntless (NL82GA) Boeing 747-4D7 (HS-TGB) Boeing 737-8U3/WL (PK-GNT)