Grumman FM-2 Wildcat

Description de la version Grumman FM-2 Wildcat

Le F4F Wildcat constitue, avec le F2A Buffalo qui ne brilla jamais vraiment dans ce rôle et fut peu utilisé, la première génération de chasseurs américains embarqués de la Seconde Guerre Mondiale. Confronté à une aviation japonaise au faîte de sa puissance avec ses A6M Zeke et ses pilotes bien entraînés, le Wildcat tira bien son épingle du jeu. Bien que moins maniable et moins rapide que le Zeke, sa constitution robuste et son armement puissant permirent à ses pilotes de mettre en place des tactiques efficaces (1) pour contrer les Japonais.

Redessiné en 1936, la biplan XF/4F de 1935 donna naissance au monoplan XF/4F-2. Conçu par la société Grumman, cet appareil ressemble au premier abord à un tonneau sur lequel on aurait greffé un empennage, un cockpit et des ailes. Le train d'atterrissage, qui s'escamotait dans le fuselage, était opéré manuellement. Le prototype, qui était en compétition avec le XF2A, vola pour la première fois en septembre 1937. Mais la version de série F4F-3 n'entra en service qu'en 1940, avec un armement puissant de 4 mitrailleuses de 12,7 mm (porté à 6 mitrailleuses pour les versions suivantes). Parmi les nombreuses variantes réalisées par la suite figurèrent le F4F-4 et le FM-1 à ailes repliables, construits par General Motors, le FM-2 à moteur plus puissant, et le F4F-7, non armé. Le F4F, produit à raison de 7344 exemplaires, servit aussi dans la fleet Air Arm sous les appellations de Martlet et de Wildcat.

La seconde partie de la guerre du Pacifique vit l'arrivée de la génération suivante, les Hellcat et Corsair, dont la conception était adaptée au combat contre les légers Zeke, et qui furent opposés à une aéronavale Japonaise déjà saignée à blanc par une première année de guerre.


(1) Une de ces tactiques célèbres est la "Thach Wave". Lorsqu'un Wildcat était menacé par un Zeke dans ses six heures, il tournait vers son coéquipier, le croisait, puis les deux inversaient leurs virages pour se recroiser à nouveau, et ainsi de suite. Chaque croisement était alors une occasion de tir de l'ailier sur son camarade menacé, ce qui pouvait être suffisant pour décourager ou descendre l'agresseur.

Fiche technique de la version Grumman FM-2 Wildcat

Armement
Bombe(s) -
Canon(s) -
Charge offensive -
Missile(s) -
Mitrailleuse(s) -
Capacité
Capacité en carburant -
Dimensions
Envergure -
Hauteur -
Longueur -
Surface alaire -
Equipage
Mitrailleur(s) -
Navigateur(s) -
Pilote(s) -
Radio-navigateur(s) -
Masses
Masse à vide -
Masse maximale à l'atterrissage -
Masse maximale au décollage -
Motorisation
Moteur(s) -
Poussée -
Puissance -
Réacteur(s) -
Turbopropulseur(s) -
Performances
Distance d'atterrissage -
Distance de décollage -
Distance franchissable -
Plafond -
Plafond opérationnel -
Rayon d'action tactique -
Turbulence de sillage -
Vitesse ascensionnelle -
Vitesse de croisière -
Vitesse de croisière maximale -
Vitesse maximale -
Production
Exemplaire(s) produit(s) -

Toutes les photos de la version Grumman FM-2 Wildcat sur Pictaero

Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (G-RUMW) Grumman FM-2 Wildcat (N5833)

Voir toutes les photos de la version Grumman FM-2 Wildcat

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-232 (ZK-OJH) Airbus A320-232(WL) (ZK-OXE) Airbus A320-232 (ZK-OJA) ATR72-600 (ATR72-212A) (ZK-MVK) Airbus A380-861 (A6-EUG) ATR72-600 (ATR72-212A) (ZK-MVD)