28 novembre 2010- Perte d'un Rafale Marine au Pakistan

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 28 novembre 2010 16:58
PARIS (AP) — Un pilote de Rafale, qui opérait depuis le porte-avions Charles de Gaulle et qui venait de commencer une mission
d'appui aérien en Afghanistan, s'est éjecté dimanche de son appareil avant que celui-ci s'abîme en mer au large du Pakistan, a
annoncé à Paris l'état-major des armées.

Dans un communiqué, l'état-major des armées précise que "le pilote a été immédiatement récupéré par l'hélicoptère en charge de la
sécurité des opérations aériennes", qu'"il est indemne et actuellement pris en charge par l'équipe médicale du bord".

"L'avion de combat Rafale F3 s'est abîmé en mer non loin du porte-avions, dans la zone d'opérations du groupe aéronaval située à
plus de 100 km des côtes pakistanaises", précise-t-on de même source, en ajoutant qu'"une enquête est en cours pour déterminer les
circonstances de l'accident".

"Le groupe aéronaval est engagé depuis novembre dans la mission Agapanthe 2010", rappelle l'état-major des armées. "Depuis le 25
novembre, et pour une durée d'un mois, les appareils embarqués participent aux missions d'appui aérien en Afghanistan. Une vingtaine
de sorties a déjà été effectuée au profit de la coalition", précise-t-il. AP





http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-C ... filDMA.Htm
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 1 décembre 2010 10:43
Bonjour,

Peu d' informations si non cet article

http://avionique.free.fr/spip.php?article2880

On ne sait pas dans quelle configuration est parti le Rafale:
Avait-il 1,2 ou 3 réservoirs supplémentaires?
Incident à 40 mn et retour avec le SEM vers le PA.
A-t-il pu se ravitailler sur un autre chasseur comme prévu?
S' il n' a pas pu ou s' il y a eu un incident en début de ravitaillement, et s' il n' avait pas de réservoirs sup., il se peut qu' il ait été short petrol en arrivant sur le PA. Une heure vingt à plutôt basse ou moyenne altitude sur le seul plein interne, c' est possible...

Dans tous les autres cas, il faut qu' il y ait eu une forte fuite de kéro surtout s' il avait 3 réservoirs, ce que les 2 pilotes auraient vu aussitôt, une autre nounou arrivant du PA en urgence pour éviter la panne sèche.

J' imagine mal le pilote n' arrivant pas à lire la jauge, à moins qu' elle soit aussi difficile à lire que les altitudes défilant extrêment vite vers 0 (plus le vario) lors de l' accident du Rafale de l 'AA il y a peu, difficulté de lecture ne lui ayant pas permis de se décider à s' éjecter tant qu' il était encore temps, par simple instinct de conservation...

(Dernière édition le 1 décembre 2010 11:04)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 1 décembre 2010 17:02
Salut à tous la fans de l'Aéronavale,
Les Rafale Marine semblent marqués par la poisse. Ça va tout de même faire plaisir à Dassault car les livraisons au Brésil ne sont pas pour demain.
Mon avatar, le Cutlass, avait aussi quelque problèmes sur PA.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Avatar de okhly

Inscrit le 11/05/2008
1 233 messages postés

# 2 décembre 2010 18:23
bonsoir ,
l'avion a été catapulté avec un plein partiel ( bidons vides ) et dailleurs il prend rapidemant du pétrole sur une nounou . Ceci est classique . La préparation de mission doit assurer que l'avion pourra regagner le PA si le ravito échoue et là ce ne serait pas le cas ? C 'est peu crédible .

_________________
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 3 décembre 2010 15:35
Le numéro dA&c de cette semaine consacre un article a cet accident:

Il ressort que l'avion après une alarme d'un voyant a vidangé ses bidons, puis l'alarme disparaissant a continuer son vol nécessitant un refueling avec une nounou à environ 100 km du porte-avions. Il semble que le carburant embarqué lors du ravitailement ressortait illico par les vide-vite qui avaient été percutés pour la vidange préélable. Ce que voyant le pilote décide de rejoindre le CDG mais se trouvant a court de fuel avant l'appontage le pilote s'éjecte à quelques km du Charles de Gaulle !

Dysfonctionnement du systeme de gestion du carburant ou erreur de manip pilote ?

A suivre...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 3 décembre 2010 16:45
Bonjour Lemichou,
Et ben... ça risque de faire cher le switch Fuel Jettison resté sur open... sad

mais d'un autre côté, à lire votre post, on peut penser que voyant le carburant ressortir illico dans les azurs, le pilote aurait vite refermé les robinets...

Merci pour l'info et à suivre...
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 3 décembre 2010 17:17
Bonjour,

http://avionique.free.fr/spip.php?article2880

Le Rafale aurait fait demi-tour 10 mn après le catapultage et serait donc revenu vers le PA pour s' alléger avant d' apponter.
Si ce dernier article rend bien compte de la situation, cela voudrait dire que le pilote ignorait qu' il devait impérativement larguer son ou ses réservoirs supplémentaires à l' issue de leurs vidanges, sous peine de perdre aussi son plein interne (ce sont d' abord les réservoirs externes qui sont consommés).

Que le pilote ignore ce détail me paraît déjà impossible!....
Si ce détail est vrai, pourquoi n' avoir pas rendu le largage des réservoirs vides automatique (train rentrés) ou signaler au moins (alarme sonore et visuelle) l' obligation de les larguer pour palier au risque d' une erreur humaine à plusieurs millions d ' euros?!....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Avatar de okhly

Inscrit le 11/05/2008
1 233 messages postés

# 3 décembre 2010 17:37
Bonsoir ,
Le refueling vide -vite ouvert , jamais vu ! si les vide-vite bidons sont ouverts la pressurisation des réservoirs internes peut devenir trop faible pour assurer le transfert aux nourrices ... Je ne comprends pas l' utilisation du vide vite bidons . Si il y a un vrai Pb on les éjecte . Sur l 'avion des marins il y a un vide -vite spécifique des résevoirs internes pour ajuster la masse en circuit d'appontage qui n'a rien à voir avec celui des bidons . Il ya comme de l'embrouille dans l'air .

_________________
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 3 décembre 2010 18:37
ou une simple panne d'un robinet bloqué ouvert... ça fait toujours cher le robinet !...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !