Airbus A320 Air Asia

Début - Précédente - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 15:45
okhly a écrit :... entre le dernier plot et le point d'impact il y a une distance de1 NM...
Humm, ça me parait être faible... 1 NM = 1,852 km... Une vitesse de croisière de 800 km/h... Je divise la distance par la vitesse et cela fait en gros 2 secondes de vol entre le plot et l'impact... Aucune chance de réagir !

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 15:54
Ah ok, je viens de piger en regardant le lien... Entre le dernier plot et l'impact = 69 kt.... Donc : 1,40 minute de vol non stabilisé entre le dernier plot et l'impact... ca fait peu pour rattraper la chose...

(Dernière édition le 22 janvier 2015 17:59)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 16:04
TAMERL a écrit :... un système de surpuissance de réchauffage a la disposition de l équipage en cas de détection de chute de vitesse ou d'insuffisance de courant de réchauffage...
C'est marrant, car ce système existe depuis des lustres pour un gain de température rapide, sur demande, en complément du système d'usine des motorisations diesels ! Il suffit d'ailleurs d'un bon petit tuyau de cuivre entouré d'un fil de cuivre sous tension, un fusible, un relais, un interrupteur et rouler jeunesse... Donc au lieu que cela soit du gasoil à l'intérieur du tuyau en cuivre, on pourrait très bien y glisser une sonde pitot smile Pffff, je devrais vite breveter cette idée géniale ...

(Dernière édition le 22 janvier 2015 16:09)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 555 messages postés

# 22 janvier 2015 16:10
Il me semble que pour l'AF447, le givrage des pitots n'est pas le problème en lui même, mais que c'est plutot la quantité de givre qui en fondant sous l'effet du réchauffage génère une importante quantité d'eau qui n'a pas le temps de s'évacuer et obstrue la sonde.

_________________
Franchement un grand succés technique ce F35:

"Ainsi, assure le DOT&E, d’après des tests de durabilité la durée de vie de ces avions ne serait que de 2.100 heures de vol, au lieu des 8.000 heures prévues. « Les F-35B pourraient commencer à atteindre leur limite de durée de vie en 2026 », en fonction de leur utilisation, est-il indiqué dans le rapport."

Pour des avions qui ne font que des ronds dans l'air...c'est pas brillant.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 16:18
Oui, mais c'est pour ça que sur chaque sonde il y a un drain... Peut-être revoir le système des drains en conditions givrantes sévères ? mais bon, il y a aussi plusieurs formes de givre...

lemichou91 a écrit :...la quantité de givre qui en fondant sous l'effet du réchauffage génère une importante quantité d'eau qui n'a pas le temps de s'évacuer et obstrue la sonde...
Ce serait donc lié à la sonde indirectement. La sonde ne ferait pas correctement son boulot ?

(Dernière édition le 22 janvier 2015 16:29)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 22 janvier 2015 17:03
La différence entre les sondes Thales AA et BA, c'est précisément le diamètre des drains pour évacuer l'eau.
À 37 000 ft, il n'y a plus d'eau liquides mais le bourrage des cristaux dans le passage de la sonde doit former un bloc compact, un peu comme une boule de neige. Ce glaçon va se loger sur la prise de pression et bloque tout pendant le temps qu'il met à fondre. Le réchauffage peut aggraver ce phénomène, mais on n'en parle pas beaucoup dans les rapports.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 916 messages postés

# 22 janvier 2015 17:20
Dans le rapport EASA on découvre que la taille des cristaux a des températures pas si très négatives que ça sont plus gros que ce qui ont servi au domaine de certif des sondes
Il est évident que le drainage doit être en rapport si la puissance de réchauffage permets la liquéfaction totale du bouchon
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 17:29
Vector, Oui ! Alors peut-être coupler le système de réchauffe à un autre système ? Lier peut-être une chaleur constante avec un autre systeme ? Un bain à ultra-sons d'urgence, qui enfermerait la sonde... Et en plus ça la nettoierait smile

...Il est évident que le drainage doit être en rapport si la puissance de réchauffage permets la liquéfaction totale du bouchon...
Multiplier les drains sur la sonde ?

Plusieurs pistes sont envisageables : Chaleur, vibration, etc...

(Dernière édition le 22 janvier 2015 17:41)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 916 messages postés

# 22 janvier 2015 17:40
Pas si simple !! c'est une sortie de fuites non mesurées la pression totale doit être restituée sans corrections dans tout le domaine de vol surtout en incidence c'est pour celà qu'il y a souvent un cône de recompression à l'entrée pour compenser la fuite des drains
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 22 janvier 2015 17:49
Oui, d'ailleurs c'est un compromis ! on peut altérer la mesure de la pression totale en augmentant la dimension du trou de drainage et inversement, plus on veut améliorer la mesure de la pression totale en diminuant la dimension du trou de drainage, plus le risque d'accumulation de particules solides ou de congestion par le liquide, augmentera !

(Dernière édition le 22 janvier 2015 17:49)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Avatar de okhly

Inscrit le 11/05/2008
1 385 messages postés

# 22 janvier 2015 18:46
faut mettre du sel !

_________________
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 555 messages postés

# 22 janvier 2015 19:08
Ou faire varier le diametre du drain ( diaphragme ) en fonction des conditions !

_________________
Franchement un grand succés technique ce F35:

"Ainsi, assure le DOT&E, d’après des tests de durabilité la durée de vie de ces avions ne serait que de 2.100 heures de vol, au lieu des 8.000 heures prévues. « Les F-35B pourraient commencer à atteindre leur limite de durée de vie en 2026 », en fonction de leur utilisation, est-il indiqué dans le rapport."

Pour des avions qui ne font que des ronds dans l'air...c'est pas brillant.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 23 janvier 2015 00:09
En cas de variation brusque on pourrait aussi extrapoler la vitesse air à partir du vecteur vent en utilisant la vitesse IRU ou GPS. Ce serait largement assez précis.pendant dix minutes pour attendre le retour du signal de l'ADR à sa valeur antérieure. Ce serait une simple sauvegarde pour l'A/P et accessoirement pour le pilote dans le cadre de l'ISIS, par exemple.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
541 messages postés

# 23 janvier 2015 06:40
On pourrait aussi apprendre aux passagers qui s'assoient dans le cockpit à piloter !

Je suggère un cours rapide articulé autour des pré-affichages ; puissance, maquette, comme à Saint-Yan.

Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 23 janvier 2015 08:23
Vector a écrit :...En cas de variation brusque on pourrait aussi extrapoler la vitesse air à partir du vecteur vent en utilisant la vitesse IRU ou GPS...
Et oui, ou le calcul de la quantité du mouvement (impulsion mécanique via l'IRU) ! D'ailleurs je suis étonné que cela ne soit pas déjà fait, la mécanique analytique ne datant pas d'hier ! , quand au GPS, qui, de nos jours, me semble être assez performant, là non plus, pas de prise en compte comme référence vitesse, du moins de secours (si je ne me trompe pas)...

(Dernière édition le 23 janvier 2015 08:26)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !