Autogire l'incroyable écatombe !

Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 20 août 2015 11:05
pour résumer chers amis,
nous sommes tous des gens de l'air, nous somme tous soumis à la pesanteur
avant de comdamner vos homologues giro qui veulent aussi voler et survivre allez vous même tester la formule
ne prennez pas vos opinions sur internet auprès de gens qui n'ont pas d'autogire
pilotes allez faire un vol d'initiation avec un bon instructeur vous allez comprendre ce que c'est
tout est bon pour voler mais on doit respecter les limites de vols de tout engin, et l'autogire a une envellope très large, c'est pas mieu ou pire que les autres engin, c'est un engin volant, plus ou moins bien construit avec des plus ou moins bon pilotes
ne le condamnez pas sans l'essayer sur un bonne machine avec un bon instructeur et ensuite parlez à votre instructeur , comparez votre expérience de pilote avion avec la sienne vous verrz que nous sommes dans le même monde
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 20 août 2015 11:21
LightWeight a écrit :J'ajoute, beaucoup de constructeurs, ça pousse comme des champignons, pas sûr que tout soit bien maîtrisé, Rotors CFRP, commandes de l'orientation des pales etc, autant de pièges mortels quand il n'y a pas d'ailes pour s'en sortir, il faut être pro pour tout BIEN essayer et que ça tienne ... je me demande un peu quelles règles et normes suivent tous ces fabricants d'ULM... qui font des autogires !
magni 900 autogires : certification en allemagne et angletterre
autogyro : 3000 autogire , certification en allemagne et en angletterr
dta : certifié en allemagne

y a pas que de la merde faut choisir sur quoi on vole

à c'est sur en avion c'est certifié dans tous les cas mais l'avion c'est super cher tu voles 20 heures par ans si t'as pas les sous , une question de choix

je suis d'accord avec toi, il ya beaucoup de nouvelles machines et faut bien choisir un bon engin, d'une bon constructeur renommé
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

exfandaéro
Membre

Inscrit le 02/01/2015
25 messages postés

# 20 août 2015 17:06
jmurba a écrit :je suis d'accord avec toi, il ya beaucoup de nouvelles machines et faut bien choisir un bon engin, d'une bon constructeur renommé
Bonjour,
Il avait mal choisi son constructeur celui là?
https://www.youtube.com/watch?v=sxZkVXOkshM
Cordialement
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 20 août 2015 22:26
Bonsoir,
je connais pas cet engin je peux pas vous renseigner
il me semble qu'il s'agit d'un RAF 2000 a centre de gravité relevé
le pilote est un nullard total
au déco tu prélances manche arrière a donf (250 tours), tu envoies la sauce , en 5 mètres il lève la roue (de suite si vent) , là il y a un début de portance mais il peut pas décoller car pas de vitesse et pas de vitesse possible si le rotor est cabré (énnorme trainée), tu pousses alors le manche et 10 m plus loin tu as les 3 roues levées tu es à 40 km/h, tu pousses le manche a donf tu prends 110 au raz du sol sur l'effet de sol et tu montes
le mec en gardant le manche n'a qu'un début de portance , mais assez pour le cabrer et le faire rouler trop vite au sol et boum ...
tous les ingrédients pour se maraver, rien à voir avec le type de giro, le type sait pas décoller si je me souviens bien les commentaire sur rotarywing forum c'est un appareil importé en russie

(Dernière édition le 20 août 2015 22:31)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 21 août 2015 09:09
Je suis d' accord avec vos commentaires, l' autogyre chute moins que le moindre hélico, en cas de panne, car il est moins chargé par m² de disque rotor.
Sur hélico, la finesse est plutôt autour de 1 (pente de descente autour de 45° (fonction du poids).
Sur ALII, on descend aussi à 90 km/h mais, en finale, il faut un "arrondi" jusqu' à 30° d'assiette environ, à une altitude telle que le rotor de queue soit à l' abri de toucher le sol. La machine a presque annulé son taux de chute, mais va encore vite, d' où l' obligation d'exercer (en maintenant l' assiette), un très bref soutient au pas collectif pour faire fortement chuter la vitesse horizontale.
Ce faisant, les tours rotor, après avoir augmentés pendant le flare (en veillant qu' ils ne dépassent pas une certaine limite), vont rapidement diminuer (ça coûte cher de perdre quelques dizaines de km/h en un temps très court).
Le 2ème temps consiste à remettre la machine à plat (patins parallèles au sol); si la manoeuvre est idéale, ces derniers sont environ à 1 m du sol à très faible vitesse (voire vitesse nulle s' il y a un bon vent de face).
Le poser consiste à perdre ce m au pas collectif dans un temps tel que le régime rotor ne descende pas en dessous d' une certaine valeur. Il ne faut pas traîner, si non le choc peut-être trop brutal....

C' est plus compliqué que sur l' autogyre, mais ça se maîtrise très vite, si non, on est pas pilote d' hélicoptère.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 21 août 2015 09:54
Absolument

les bons rotor d'autogire te portent vraiment jusqu'à des vitesses trés basses et comme vs augmentez l'incidence quand vs ralentissez cela freine fort et quand vs touchez vs roulez pas ou peu (moins qu'un hélico sur ses patins en autoro)

en ulm faut pas partir hors du circuit tant que l'on ne maitrise pas à fond le posé court sans moteur c'est essentiel

un moteur cela s'arrête, mais faut pas vivre cela comme une fatalité absolue , c'est le jeu

les pilotes planeurs savent qu'il se poseront un jour ou l'autre en campagne sur des terrains de 200m ils en font pas un fromage, simplement on les lâche pas hors du circuit tant qu'ils ne savent pas le faire ... je dirais que c'est pas toujours le cas en ulm ... mais cela s'arrange peu à peu

on devrait apprendre à piloter plus jeune ... je vois les gamin qui ont des père pilotes d'ulm ... je te dis pas ... le cul dans le giro à 15 ans... il apprennent tellement vite , ils se posent pas de question ...

le fils de mon prof en 2 heures posent le giro seul ! (avec son père en double les mains sur les commandes) mais il pose seul le bougre et mieux que son père tout à l'heure ...

(Dernière édition le 21 août 2015 09:56)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 22 août 2015 08:13
Je me demande s' il est possible de reculer en auto-rotation avec un autogyre, ce qui est possible en hélico.
Le calage du rotor sur l' autogyre est tel qu' il est très cabré en palier ou en descente verticale.
Y-a-t-il un interdit d' augmenter encore l' assiette du rotor pour reculer, même légèrement.
La dérive étant devenue inefficace en chute verticale déjà, le contrôle en lacet n' est plus possible. Comment ça se passe? est-ce que l' on ne peut pas de toute façon rester bien longtemps en chute verticale, le fuselage se mettant lentement à tourner dans le même sens que le rotor sous l' effet du couple d' entraînement (frottement des pièces tournantes sur leur support fixe sur le mât?

Sur hélico, sauf à l' arrondi, le rotor reste proche de l' horizontale, même pour reculer; il est toujours bien ventilé.
La question du lacet ne se pose pas puisque le rotor de queue est toujours actif, entraîné par le rotor principal.
La limitation en marche AR vient du risque, si l' on dépasse en gros les 40 km/h, d' un demi-tour intempestif et brutal, conséquence de l' effet girouette du fuselage en cas de dérapage (tout comme en vol motorisé).

(Dernière édition le 22 août 2015 08:20)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Avatar de okhly

Inscrit le 11/05/2008
1 336 messages postés

# 22 août 2015 16:33
bonjour,
http://www.telegraph.co.uk/news/aviatio ... -Live.html
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

exfandaéro
Membre

Inscrit le 02/01/2015
25 messages postés

# 22 août 2015 20:56
okhly a écrit :bonjour,
http://www.telegraph.co.uk/news/aviatio ... -Live.html
Oui... et c'est quoi le rapport avec les autogyres à part le crash?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

exfandaéro
Membre

Inscrit le 02/01/2015
25 messages postés

# 22 août 2015 21:08
LightWeight a écrit :Je me demande s' il est possible de reculer en auto-rotation avec un autogyre
Bonjour, il n'y a pas de raison vu que j'ai déjà pu me poser à l'arret, limite marche arrière avec un bébé jodel...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 22 août 2015 23:15
reculer :
face au vent fort au moteur c'est possible, si tu as un vente de 50 km/h que tu cabres ton rotor que tu tiens ton giro au moteur tu vas reculer pa rapport au sol puisque ton girova voler jusu'a 45 km/h vitesse air
c'est possible mais pas longtemps car ton moteur va etre sollicité plein gaz et pas assez refroidi par les 45 km/h air
il y a des videos avec fumigene ou on voit cela
mais faut pas faire cela prés du sol car étant proche ou dans le second régime on risque de s'enfoncer et la si t'es a 10 m du sol c'est boum
en autorot verticale on peut descendre presque verticalement et reculer en vitesse sol mais vaut mieux rester a 10km/h air car si on est trop verticale on peut reculer dans la masse d'air et dans ce cas la giro ca faire un 180 violent par effet girouette
donc on peut pas reculer air car il se retoune dur son axe de lacet en revanche par vent de face on eut et descendre verticalement et meme reculer par rapport au sol ce qui permet de bien viser le champ en cas de panne
en pratique on garde de la vitesse air genre 15 km/h ce qui est presque rien en vol et on peut facilement encadrer les terrain vachables ,,,
de toutes les facons quand tu descends verticalement le plan horizontal te fais un peu baisser le nez ( l'air vertical le fait monter), donc le giro avance et il faut tirer beacoup le manche pour le garder a plat en descente verticale
le giro n'est pas un helico c'est un avion a aile tournante, il lui faut avancer pour planner correctement et on peut pas le faire reculer facilement
ce que tu dis du controle en lacet a basse vitesse edt exact
faut garder de la vitesse sinon ca merde
il n'y a en revanche aucun couple du tout en autorotation, la difgiculté de contrôler le lacet ne vient pas de là mais du manque de vitesse comme dans un avion, nous sommes des avions font les ailes tournent c tout

LightWeight a écrit :Je me demande s' il est possible de reculer en auto-rotation avec un autogyre, ce qui est possible en hélico.
Le calage du rotor sur l' autogyre est tel qu' il est très cabré en palier ou en descente verticale.
Y-a-t-il un interdit d' augmenter encore l' assiette du rotor pour reculer, même légèrement.
La dérive étant devenue inefficace en chute verticale déjà, le contrôle en lacet n' est plus possible. Comment ça se passe? est-ce que l' on ne peut pas de toute façon rester bien longtemps en chute verticale, le fuselage se mettant lentement à tourner dans le même sens que le rotor sous l' effet du couple d' entraînement (frottement des pièces tournantes sur leur support fixe sur le mât?

Sur hélico, sauf à l' arrondi, le rotor reste proche de l' horizontale, même pour reculer; il est toujours bien ventilé.
La question du lacet ne se pose pas puisque le rotor de queue est toujours actif, entraîné par le rotor principal.
La limitation en marche AR vient du risque, si l' on dépasse en gros les 40 km/h, d' un demi-tour intempestif et brutal, conséquence de l' effet girouette du fuselage en cas de dérapage (tout comme en vol motorisé).

(Dernière édition le 24 août 2015 14:29)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
541 messages postés

# 23 août 2015 08:31
Quelle santé !

Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 23 août 2015 09:09
Oui, dans un vent fort le problème ne se pose pas, l' engin ne recule que par rapport au sol, le badin indique toujours une vitesse air.
Dans le temps, j' avais vu un Br 941 faire du surplace dans un vent de 70 km/h environ, mais il avait 70 au badin évidemment.Il aurait pu se poser verticalement avec prise de risque car le vent pouvait faiblir au mauvais moment
Dans un vent de 280 km/h à l' arrondi, un Concorde peut s' immobiliser et se poser sans rouler.

L' empennage horizontal qui crée un couple piqueur en autorotation est une sécurité donc difficile à dépasser.

Sur hélico, le couple d' entraînement est important; il oblige, en cas de perte du rotor de queue, de faire un atterrissage glissé avec un bon badin pour profiter ce coup-ci de l' effet girouette qui empêchera la cellule de tourner. Que la voilure tourne est bien suffisant...wink

exfandaero, je vous crois, mais vous aviez le bon badin.....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jmurba
Membre

Inscrit le 20/08/2015
13 messages postés

# 24 août 2015 14:24
yes , mais regardez à là minute 0.49 le gars roy davis recule par rapport à la masse d'air (on le voit avec le fumigène mais c'est un as du pilotage )

https://www.youtube.com/watch?v=DJ5UIdi7ooI

(Dernière édition le 24 août 2015 14:30)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 24 août 2015 16:15
C' est faisable donc, mais à plus faible vitesse qu' en hélico.....

Merci pour cette vidéo.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !