Accident vol 302 Ethiopian 737 Max

Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 16 mars 2019 08:03
décollage lisse ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 16 mars 2019 13:15
https://www.pprune.org/rumours-news/619 ... ca-84.html

voir le post de 10h40 .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 17 mars 2019 18:41
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/crash ... e-20190317
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 903 messages postés

# 18 mars 2019 04:53
Article très intéressant sur les ''délégations'' de certification, l'EASA pratique les mêmes méthodes !!

https://www.seattletimes.com/business/b ... air-crash/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 18 mars 2019 18:52
la financiarisation est devenue une contrainte criminelle . Ce nouvel horrible crash Du B737 MAX présente des similitudes avec celui de Lion Air , dixit la ministre éthiopienne des transport . Quelle est la cause de l'entrée en service fatale du MCAS ?
L'avion n'est pas sain de conception et pour le certifier on a introduit en dispositif en ignorant les règles de l'art dans le développement d'un logiciel critique .
Même durci , le futur MCAS ne corrigera pas l'instabilité longitudinale avérée du B737 MAX . Un bon responsable de compagnie aérienne devrait choisir en priorité des avions bien nés ;
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 903 messages postés

# 18 mars 2019 20:34
Oui mais a condition qu'Airbus corrige le mode dégradé sans protection de loi de commande de vol en suppriment la fonction criminelle du trim auto et aussi redonner la priorité à l'utilisation du trim secours sur A 380 et surtout 350 comme il a été installé sur les Falcons
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 19 mars 2019 10:40
le trim auto en mode dégradé (mode qui n'a rien rien d'un mode de perdition) me paraît offrir au pilote du confort et un allègement de charge de travail appréciable . De toute façon nous allons vers plus d'automatisme dont les drones sont les précurseurs . L'erreur de Boeing (grand constructeur respectable ) est d'avoir greffé à la va vite sur le 737Max un dispositif mal fichu pour que le Max ressemble au NG et masquer un défaut de stabilité longitudinale incertifiable : la première évidente est l'absence de redondance et la seconde que l'autorité globale et la hauteur des marches de chaque correction aient fait l'objet de réflexions raccourcies ... La facture humaine , financière et de notoriété est colossale de stupidité .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 19 mars 2019 23:56
Transportation Department seeks audit of FAA's certification of Boeing 737 Max 8
Transportation Secretary Elaine Chao has asked for a formal audit of the FAA's approval of Boeing 737 Max 8 planes.
Two of the jets have been involved in fatal crashes in less than five months.
Chao asked the agency's inspector general to audit the FAA's process.
Leslie Josephs | Christine Wang 19/03 -20h30
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 20 mars 2019 23:22
Le FBI a rejoint l'enquête pénale sur la certification du Boeing 737 MAX, accordant ses ressources considérables à une enquête déjà menée par des agents du département américain des Transports, selon des personnes proches du dossier.

L'enquête du grand jury fédéral, basée à Washington, se penche sur le processus de certification qui a approuvé la sécurité du nouvel avion Boeing, dont deux se sont écrasés depuis octobre.

Le bureau du FBI à Seattle se trouve à proximité de l'usine de fabrication 737 de Boeing à Renton, ainsi que des bureaux à proximité de Boeing et de responsables de la Federal Aviation Administration (FAA) impliqués dans la certification de l'avion.

L'enquête, qui est supervisée par la division criminelle du ministère de la Justice des États-Unis et menée par l'inspecteur général du ministère des Transports, a été ouverte en réponse à des informations obtenues après le crash d'un Lion Air 737 MAX 8 peu après le décollage de Jakarta, faisant 189 morts personnes, Bloomberg a signalé plus tôt cette semaine , citant une source anonyme.

Associated Press a rapporté cette semaine que le grand jury avait lancé une assignation à comparaître le 11 mars, demandant des informations à une personne impliquée dans le développement de l'avion, un jour après le crash d'un Ethiopian Airlines 737 MAX 8 près d'Addis-Abeba 157 personnes.

Le rôle de soutien du FBI a été décrit par des personnes sous anonymat en raison du caractère confidentiel de l'enquête.

LA PUBLICITÉ
Les représentants du ministère de la Justice, du FBI et des transports ont refusé de commenter, affirmant qu'ils ne pourraient ni confirmer ni nier une enquête.

Un article paru dimanche dans le Seattle Times a expliqué en détail comment les responsables de la FAA ont poussé ses ingénieurs à déléguer davantage de processus de certification à Boeing. L’histoire du Times a également détaillé les failles d’une analyse de sécurité originale fournie par Boeing à la FAA.

Deux jours plus tard, la secrétaire aux Transports, Elaine Chao, a pris la décision inhabituelle de demander à l'inspecteur général du ministère de procéder à un audit formel du processus de certification du MAX . L’audit est une action administrative distincte de l’enquête criminelle.

Les enquêtes pénales sur l’industrie aéronautique américaine, y compris la surveillance fédérale de la fabrication des avions et des opérations aériennes, sont rares.

seattle times - traduction automatique .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
401 messages postés

# 22 mars 2019 13:08
Que pensez-vous de cette information sur le caractère payant d'une alerte ?
http://lavdn.lavoixdunord.fr/556078/art ... 1553242750
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
401 messages postés

# 22 mars 2019 13:12
Est-ce qu'au delà de tous ces systèmes compliqués pour éviter le décrochage ne se pose pas un problème plus fondamental de poids des avions ?
La dernière versions du 737 était plus lourdes, les différentes versions du 737 Max sont (je crois, même si c'est à vérifier) toutes dotées des mêmes surfaces portantes, donc les plus lourdes d'entre elles ont des charges alaires très élevées.
Est ce qu'une mesure plus générale consistant à ne pas mettre en service un avion au delà d'une certaine charge alaire ne serait pas de nature à limiter les risques de décrochage ou au moins à permettre de les rattraper plus facilement ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 903 messages postés

# 23 mars 2019 04:56
didier a écrit :Que pensez-vous de cette information sur le caractère payant d'une alerte ?
http://lavdn.lavoixdunord.fr/556078/art ... 1553242750
Une alerte issue d'un comparateur c est bien mais pas suffisant Il faut diminuer l autorité du MCAS en le ramenant à 0,6°/s et ne l autoriser que dans une séquence et non à répétition
De toute façon la procédure Cut Off Trim switches doit être immédiatement appliqué des que ça bouge
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TAMERL
Membre

Inscrit le 03/07/2012
1 903 messages postés

# 23 mars 2019 05:00
didier a écrit :Est-ce qu'au delà de tous ces systèmes compliqués pour éviter le décrochage ne se pose pas un problème plus fondamental de poids des avions ?
Les coefficients aérodynamiques dont le Cz max pour le décrochage d'une voilure n'ont rien à voir avec la charge alaire a ne pas confondre avec la vitesse de décrochage qui elle sera d'autant plus grande que le poids sera élevé
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Inscrit le 11/05/2008
1 337 messages postés

# 23 mars 2019 13:52
je mets un petit bémol : la poule ne vole pas car de par son poids et sa foulée elle ne peut atteindre V2 !
Pour les liners l'accélération JX au décollage est d'environ 0,25 g . C'est le paramètre de conduite du décollage chez les militaires mais pas encore dans l'aviation civile .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
401 messages postés

# 23 mars 2019 14:59
Une charge alaire plus élevée fait quand même qu'il faut aller plus vite pour se maintenir en l'air non ? Ca ne facilite pas les choses.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !