Choix de moteurs et exclusivités

Début - Précédente - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 9 avril 2007 21:09
sevrien a écrit :N'y voyez aucune attaque, dupont, contre Boeing ou GE ! Ce sont les problèmes usuels avec le lancement d'un nouvel avion !

Ce que je vise, sans me gratter, c'est votre facheuse tendance à monter en épingle le 'bidule' chez Airbus, quel qu'en soit la variante d'avion, alors que chez Boeing, quand il y a une question sérieuse, vous la passez sous silence ou la minimisez ! Candide, mon oeil !
Mais bien sur que GE a des choses à faire pour le 787 et 747-8i. Il y a toujours de petites choses à régler et c'est normal. D'ailleurs c'est pour cela qu'ils n'ont plus de ressource à consacrer au dévelopement d'un autre (yet another engine) pour l'A350XWB-1000. Je pense que GE ne fait que mettre la priorité aux choses importante. GE est riche mais ses ressources ne sont pas illimitées.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 9 avril 2007 21:59
Il y a du vrai : "D'ailleurs c'est pour cela qu'ils n'ont plus de ressource à consacrer au dévelopement d'un autre (yet another engine)". Soit !

Mais, non dupont ! Ayant "merdé", et se trouvant sous les projecteurs, enfin, GE s'est vu contraint de reconnaître des priorités qui lui ont été imposées, faute de les avoir établies lui-même !

Cela dérange, et bouleverse un certain temps l'organisation et les programmes! Voilà un des aspects 'clé' ! Du temps de Jack WELCH, les Autorités n'osaient pas trop s'avancer ! Les Credit Rating Agencies gobaient tout et ne touchaient pas à l'annotation ! Puis, un jour, il y en a eu un qui a rétrogradé GE, avec une analyse circonstanciée à l'appui !

J. WELCH a eu beau pester !

Et aujourd'hui, Jeff IMMELT a un héritage qu'il ne mérite / ne méritait pas !

Nul ne conteste l'excellence, globalement parlant, des produits GE ! C'est une question de comportement managérial !

Ici, il y a beaucoup de problèmes qui relèvent de manquements graves aux "Best Practice" et "Corporate Governance" ! Vous le savez, ou devriez le savoir !

On peut identifier l'oiseau, chez GE ! on ne donne pas dans le jeu du blâme ! On ne mentionne pas de noms ! Non, non ! Mais, tant que J. IMMELT n'aura pas neutralisé ou extirpé et jeté le(s) ver(s) encore dans le fromage, ce genre de risque perdurera !

Airbus n'est pas le seul à avoir, ou à avoir eu, ce type de problème !

(Message édité par sevrien le 09/04/2007 22h09)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 9 avril 2007 22:18
Je ne connais pas la gouvernance de GE et cela ne m'intéresse pas. En revanche, je pense que l'attitude de GE vis-à-vis de la motorisation de l'A350XWB est tout à fait normale.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 9 avril 2007 22:46
(i) Pas besoin de connaître les détails internes de la Governance de GE ! Cela se constate à l'extérieur ! Le constat est fait ; manquements sérieux, surtout à des moments où c'est le contraire qu'il faut ! Too bad ! Le NTSB a donné son verdict !

(ii) Attitude normale ? Non, pas dans les circonstances !

(a) L'attitude de traiter, d'un commun accord avec Airbus, le dossier de l'A350 d'origine comme "voidable", .... ok !

(b) Le fait d'aller à l'encontre du droit mercantile international dans l'affaire Air Europa / GECAS : certainement pas normal ! Pour vous, dupont, une tentative d'acte illégal, ou en non-conformité avec la loi, est une chose normale ! Bravo, dupont ! De mieux en mieux ! On commence à voir vos "true colours", maintenant, .. à mieux vous connaître ! C'est votre "self-proclaimed" lenteur d'esprit, ça, dupont ? C'est peut-être un moment de fatigue ?

Ou vous confirmez ? Vous persistez et signez ?

Selon les rapports publiés (et il y en a eu trop ..., et il a été écrit que Boeing s'est même distancé par rapport à certaines choses & dires.. ) ...le fait de chercher récemment, très récemment, ...à influencer le client Air Europa, et de lui suggérer d'aller vers Boeing pour B787 (et vous osez nous raconter votre fiction que Qatar avait perdu ses "production & delivery slots"... ! ), afin que lui, GE puisse fournir un GEnx de B787, à GECAS, pour le volet GECAS -Air Europa, est une ingérence grave entre un tiers (Air Europa) et son fournisseur (Airbus).

Et, même si,
-- dans le montage, GE tente de considérer que la Cie. Air Europa est sa cliente, ...
-- parce que GECAS est la filiale de GE, ....
-- lui, GE a tort, totalement tort, car...
-- le droit mercantile international et les règles anti-trust stipulent on ne peut plus clairement que,
-- dans ces circonstances (sauf cas très exceptionnel, qui n'existe pas ici, et, de toutes façons, il y aurait d'autres contraintes... ), la relation entre Société Mère et Filiale, soit GE & GECAS respectivement, doit être totalement "at arm's length",
-- soit avec une indépendance totale pour GECAS, sur tous les plans, surtout le plan commercial,
-- sans la moindre ingérence de la part de GE, ni la moindre substitution managériale de quelque façon que ce soit, de la part de GE....
-- comme je vous l'ai déjà expliqué plusieurs fois.

Effectivement, dupont, vous n'avez rien d'un juriste.

(Message édité par sevrien le 16/07/2007 15h46)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 9 avril 2007 22:53
GECAS a signé un accord d'achat de A350 (1ere version) avec Airbus.

Airbus a décidé que cet avion (A350 1ere version) n'existe plus. Donc le contrat est caduc.

GECAS peut décider ou ne pas décider de transformer le contrat A350 1ere version en XWB.

Le contrat de location entre GECAS et Air Europa concernait des A350 1ere version. Or, l'objet de location n'existe plus par décision d'Airbus. Donc puisque l'objet de contrat d'achat n'existe plus, GECAS ne pourra pas louer de A350 1ere version à Air Europe. Si Air Europe a besoin des A350XWB, ils peuvent aller voir un autre loueur.

Le seul responsable de cette situation est Airbus.

Mr sevrien a l'air d'oublier que GECAS dans cette histoire n'est qu'un "middle man". Il ne fait qu'acheter des A350 1 ere version pour être loués à Air Europe.

Si l'objet d'achat n'existe plus, le contrat est caduc. FULL STOP.

(Message édité par dupont le 09/04/2007 22h57)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 9 avril 2007 23:45
(i) Vous restez toujours embourbé dans vos fictions et vos raisonnements du passé, totalement dépassés ! Lisez bien ce qu'on vous a écrit ! Je ne perdrai jamais la patience de vous dire de débloquer votre esprit ! Vous avez tort,... tort,... tort ! Je n'ai aucune intérêt à vous berner ! Vous avez intérêt à être plus ouvert, et abandonner ce que d'aucuns appellent votre 'obtus' !

(ii) Votre esprit fermé doit s'ouvrir, comme une belle petite fleur, suffisamment pour comprendre qu'Airbus n'est absolument PAS "le seul responsable de cette situation". C'est le droit mercantile international, avec l'Equity Law, la Liberté de Contracter, la combinaison des offres et contre-offres librement adoptée d'un commun accord entre les parties -- d'ailleurs, à la demande publique, ... on ne peut plus publique ...de tous les clients, qui avaient commandé ou signé des LoI ou autre engagement approprié pour l'A350 d'origine --,
-- qui, tous ensemble, Airbus & clients inclus,
-- sont solidaires de l'accord d'accepter d'examiner, de discuter / négocier & de décider d'annuler ou de convertir leur contrat individuel d'origine en un contrat 'A350-XWB' comparable et compatible,
-- et d'assumer ensemble & réciproquement la responsabilité de l'actuelle situation, tout en protégeant et préservant les droits et devoirs réciproques entre les parties,
-- realtif à chaque contrat-client individuel concerné, d'ordre général et spécifique / sur mesure,
-- au cas où il serait nécessaire d'y faire référence pour compenser les parties decidant d'annuler, plutôt que d'adopter un contrat convertissant leur commande individuelle de l'A350 d'origine en une commande d'A350-XWB .

Et dans ce contexte les âneries et avis personnels de dupont n'ont ni place ni cours !

(iii) Air Europa a un contrat 'en cours de négociation & de mise au point' avec Airbus d'une part et avec GECAS d'autre part ! Et GECAS est obligé de veiller à ce qu'Airbus ait un avion complet avec moteurs pour assurer la livraison physique complète !

(iv) GECAS ne pas retirer son financement, en faveur d'Air Europa, et doit assurer, ou aider à assurer la livraison d'un avion équipé de ses moteurs, quels que soient ces moteurs, ... et GE n'a pas le droit d'empêcher -- d'ailleurs doit impérativement ne pas empêcher ! -- GECAS de prendre le moteur qui sera disponible, soit le RR Trent XWB !

(v) Air Europa, qui a demandé qu'Airbus fasse une nouvelle offre (eh, oui, ... dans votre lenteur d'esprit, vous n'avez pas compris qu'Air Europa a sollicité la contre-offre, avec les autres clients de l'A350 d'origine, et fait partie des clients qui sont obligés de négocier, même s'ils finissent par annuler, au lieu de concrétiser la conversion , comme l'ont fait Finnair et, pour ainsi dire, QATAR ; et oublions les conditions et modalités ; elles constituent la forme, alors que c'est la substance qui compte ) !

(vi) Et, pour le moment, la substance est ... qu'Air Europa n'a rien annulé... et , selon certains rapports, aurait même dit à GE qu'il maintiendrait sa relation avec Airbus, et accepterait l'A350-XWB (le -900, me semble-t-il ; mais il pourrait s'agir du -800).

(vii) Dans cette hypothèse, GECAS aurait une obligation de "specific performance" / de résultat, soit de s'exécuter en assurant la livraison de moteurs pour installation par Airbus, en vue de la livraison d'un A350-XWB équipé de moteurs au client Air Europa.

Et sans doute, c'est pour cette raison qu'il est dit / a été écrit que GE serait en train de chercher à persuader Air Europa d'accepter une date de 1ère livraison pour ses A350-XWB, plus éloignée dans le temps, afin de permettre à GE de conclure un accord pour être fournisseur de moteurs GEnx sur l'A350-XWB, et pour fournir des moteurs à GECAS, en vue de permettre à Airbus d'assurer la livraison en bonne et due forme

Tout votre raisonnement est faux. Vous faites encore de la fiction ! Vous ne voyez même pas que toute la donne a changé.

Vous êtes discourtois, à la limit de l'incorrection, envers ceux à qui vous avez demandé des explications, étant incapable d'expliquer à vous-même la situation.

Vous êtes en train de faire votre péremptoire et de donner dans vos fréquentes bêtises, jappant comme le roquet !

Ne nous embêtez plus avec vos raisonnements stériles; futiles & faux!

(Message édité par sevrien le 16/07/2007 15h47)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 10 avril 2007 00:01
L'objet de tous les papiers signés entre GECAS, Air Europe et Airbus est l'A350 1ère version. Cet objet n'existe plus. Ces papiers n'ont plus d'objet et donc caducs. FULL STOP.

Seul Airbus est responsable de cette situation.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 10 avril 2007 00:45
dupont a écrit :L'objet de tous les papiers signés entre GECAS, Air Europe et Airbus est l'A350 1ère version. Cet objet n'existe plus. Ces papiers n'ont plus d'objet et donc caducs. FULL STOP.

Seul Airbus est responsable de cette situation.
Sauf à nous prouver ce que vous affirmez, en nous montrant "tous les papiers signés entre GECAS, Air Europe & Airbus" , ce que vous dites est faux.

D'abord, personne n'aurait fait allusion à "A350 1ère version", car au moment de la signature, personne n'anticipait la version XWB. Aussi, Air Europa avait signé avant la redéfinition de l'avion, qui a fini par être la configuration "finale" sur laquelle RR, par exemple, a planché, avant de donner son accord de "monter à bord" du programme dit A350.

Dans les circonstances, la notion de 'caducité négative' ne se cristallise pas avant la conclusion des négociations de la contre-offre agréée d'un commun accord,.... par exemple, par la décision d'annuler. Et le contrat n'est pas "void" ou "null & void" / nul et non avenu, mais seulement "voidable", car l'objet, sous forme améliorée, est toujours présent, et doit être négocié avant de pouvoir être annulé, et GECAS est suspendu à la décision du client principal dans la hiérarchie, soit à la décision d'Air Europa.

Il n'est pas innocent que le libellé A350 (-XWB) ait été retenu, au lieu du libelleé A370, comme certains le souhaitaient.

Vous êtes dans le droit international, ici, dupont, et non pas dans le domaine étriqué du droit français, inadapté à ce type de contrat !

Et, normalement, dans les circonstances de ce dossier / cette affaire,
-- tout "lessor" qui 'veut quitter le navire' est obligé de retirer délibérement, son accord de financement etc., notifiant ce fait par écrit, au plus tard,...
-- juste avant le moment ou la contre-offre est adoptée par les clients, qui acceptent, dans un cadre "legally binding", de négocier.... etc. etc..., et, sans cette notification de retraction de son accord,...
-- le "lessor" reste engagé, que cela lui plaise ou non !

A ce que nous sachions, GECAS n'a pas fait de retraction délibérée (et cela se saurait, si cela avait été le cas),.... et eût été mal avisé de la faire, en raison des agissements de GE, que nous avons déjà mentionnés.

Il y aurait un début de preuve de l'ingérence de GE ("prima facie" evidence of undue interference by the parent company, not in conformity with law").

Je ne vous accuse point de mentir, dupont, surtout pas. Mais il est permis de ne pas vous croire, car, en sus de ce qui est écrit ci -dessus :

(i) toute la profession, y compris les autres motoristes et "lessors", ne serait pas en train de parler de l'absurde situation dans laquelle GE a laissé GECAS et Air Europa.

(ii) GE n'aurait pas fait les démarches alléguées auprès d'Air Europa.

(iii) Les professionnels, parmi lesquels vous avez l'habitude de vous compter, ne seraient pas tous en train de discuter de cette situation.

(Message édité par sevrien le 06/05/2007 14h06)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 10 avril 2007 09:04
C'est quoi ce charabie ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 10 avril 2007 09:55
Changez de scriptwriter, dupont ! Vous avez très bien compris !

GECAS est toujours dans la position d'avoir à fournir un moteur, même s'l s'agit d'un RR Trent XWB !

Toute la profession observe.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dupont
Anonyme

Inscrit le 17/09/2006
3 374 messages postés

# 10 avril 2007 11:27
sevrien a écrit :Changez de scriptwriter, dupont ! Vous avez très bien compris !

GECAS est toujours dans la position d'avoir à fournir un moteur, même s'l s'agit d'un RR Trent XWB !
Non, ils n'ont aucune obligation de transformer le contrat d'achat des A350 ancienne version vers l'XWB. Aucune !.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 10 avril 2007 12:21
Ce ne sont pas mes propos ! Vous changez tout, et faites une fausse lecture !

C'est seulement si Air Europa décide de ne pas convertir, et, donc, d'annuler, que GECAS est libéré.

Je n'ai jamis dit autre chose ! Et vous le savez. Ne faites plus jamais dire aux autres ce qu'ils n'ont jamais dit ou écrit. C'est inconvenant, et d'une grande discourtoisie, dont vous êtes coutumier, hélas.

Mais, si Air Europa décide de rester chez Airbus, le client (AE) peut tout à fait maintenir le contrat avec GECAS, qui n'a pas le droit de refuser de fournir un moteur ! Vous n'avez pas pigé !

C'est pour ça que toute la profession (y compris les motoristes, qui connaissent bien le problème de la relation quasi 'incestueuse' entre GE et GECAS) regardent !

Les meilleurs juristes de la place se penchent sur la question, même par curiosité !

D'où la rumeur croissante de la décision en train d'être mijotée par GE d'utiliser AE comme l'entrée en négociations avec Airbus, pour devenir motoriste dans le programme A350-XWB! GE pourrait espérer qu'AE opterait pour l'A350-XWB-800, ce qui lui permettrait de produire un GEnx de poussée relativelent faible, au début, et de continuer à protéger son investissement dans le B777-300ER !

Evidemment, dans un cadre de bonnes relations, le contrat entre GECAS et AE peut être traité comme "voidable", mais avec tous les frais pour GECAS, y compris, potentiellement, l'obligation de payer tout différentiel financier entre les conditions GECAS et celles de l'autre lessor (ILFC, AerCap .....), le cas échéant. Plusieurs jurisprudences parlantes dans ce genre de situation, au-delà de l'industrie aéronautique.

Ce n'est pas parce que vous tapez plus fort sur votre clavier en pestant que vous allez avoir raison.

Mais, avoir tort ou raison, ... ce n'est pas l'important. L'important est d'être et de rester pertinent !

(Message édité par sevrien le 05/06/2007 03h03)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 11 avril 2007 13:40
Première commande de Rolls Royce Trent 700 pour des A330-200 Freighter

http://www.aerospacemedia.com/aerospace ... sp?id=2888

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 11 avril 2007 14:29
Merci, lequebcois, j'étais en train de préparer un post, quand j'ai décidé de vous répondre sur les l'A330MRTT.

Oui ! Et le non-dit est que ce moteur est le plus adapté aux aéroports "hot & high".

Les A330-200F, motorisés par RR Trent 772B, n'auront pas besoin, comme les A330 équipés des moteurs des concurrents, de laisser du fret par terre, par impossibilité de décoller (Mexico City, Bogota, Guatemala City, Panama City, Denver Colorado, Caracas, Jo'burg International, Addis Abiba- Ethiopie, Tibet...; et la liste pourrait être bien plus longue : tout de même des aéroports fortement fréquentés, avec un fort trafic en passagers et en fret), ... évidemment, sans que RR ait consenti un véritable budget R&D -- ceci est simplement une partie intrinsèque du cahier des charges normal et des qualités naturelles du moteur.

RR, à peu de frais, a fait un petit développment spécifique "hot & High", pour le 772-C, qui motorise des A330 opérant fréquemment vers et à partir du Tibet.

Les 42% cités sont les cdes fermes, sans prise en compte des options. Aussi, cette donnée reflète la commande de Kingfisher, qui va recevoir le P&W 4068 quasiment pour le US$ symbolique par moteur, avec contrat d'exclusivité MRO pour P&W !

Et ici, chez Kingfisher, P&W & RR, au sein de leur consortium IAE, partagent des cdes. énormes d'IAE V2500 pour les Airbus monocouloirs, alors que c'est RR qui motorise les A340-500 et les A380, me semble-t-il.

(Message édité par sevrien le 11/04/2007 15h24)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 11 avril 2007 15:52
On s'en attendait tous. Ce sera le GE CF34 8C5A2 qui va propulser le Bombardier CRJ-1000

http://www.aerospacemedia.com/aerospace ... sp?id=2895

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !