Technologie de l'A380

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 556 messages postés

# 4 juillet 2007 15:55
J'ai lu il y a plusieurs mois dans Air & Cosmos une phrase laissant entendre que l'aile de l'A380 intégrait des matériaux "a mémoire de forme", afin d'optimiser le profil de l'aile en altitude.
Quelqu'un aurait t il des infos là dessus ?

_________________
Franchement un grand succés technique ce F35:

"Ainsi, assure le DOT&E, d’après des tests de durabilité la durée de vie de ces avions ne serait que de 2.100 heures de vol, au lieu des 8.000 heures prévues. « Les F-35B pourraient commencer à atteindre leur limite de durée de vie en 2026 », en fonction de leur utilisation, est-il indiqué dans le rapport."

Pour des avions qui ne font que des ronds dans l'air...c'est pas brillant.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TRIM2
Membre

Inscrit le 29/04/2007
601 messages postés

# 5 juillet 2007 15:50
lemichou91 a écrit :J'ai lu il y a plusieurs mois dans Air & Cosmos une phrase laissant entendre que l'aile de l'A380 intégrait des matériaux "a mémoire de forme", afin d'optimiser le profil de l'aile en altitude.
Quelqu'un aurait t il des infos là dessus ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TRIM2
Membre

Inscrit le 29/04/2007
601 messages postés

# 5 juillet 2007 16:05
Bonjour,
Pour répondre à votre question, les contraintes auxquelles sont soumises les voilures d'un aéronef n'entrent pas dans le cadre des applications actuelles des matériaux 'à mémoire de forme'

Cette particularité fait jouer des critères tels que la température élevée.

Pour ce qui concerne l'A380, la voilure est soumise aux lois de Poisson (physique..) qui consistent à déformer un matériau et voir si il revient à sa forme initiale, quand on augmente la déformation.

Et ce jusqu'a la rupture.

Dans le cas de l'A380, la voilure portante a été deformée par cycles succesifs avec vérification du retour à la position initiale à chaque fois.

Finalement, la limite de rupture théorique' a été atteinte avec 1% d'erreur.

Cette limite est censée depasser de 50% (je crois) les pirescontraintes auxquelles est soumis un aéronef (tempête, strato, ..)

Rien à voir avec le 'matériaux à mémoire de forme'.

Donc, oubliez cela, l'A380 est 'normal' de ce point de vue.

Si l'administrateur n'y voit pas d'inconvénient, ce forum peut être clos (à moins que d'autres membres pensent autrement, mais il faudra apporter des éléments concrets)

TRIM2
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !