Airbus A30X

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

pascal83
Membre

Avatar de pascal83

Inscrit le 18/07/2007
4 033 messages postés

# 27 mars 2009 18:25
Airbus lance l'etude de l'A30X qui sera le remplacant des A320
Source air et cosmos
Je lis l'article et je rapporte
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 27 mars 2009 18:30
Ben rapporte la source d'AC, Pascal, en général c'est plus clair (Si ils l'annoncent bien sûr)

_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pascal83
Membre

Avatar de pascal83

Inscrit le 18/07/2007
4 033 messages postés

# 27 mars 2009 19:47
L'A30X NSR sera la version qui remplacera les A320

Un financement partagé
Auto financement industrie 290M€ dont 80 de credit d'impot
Union européenne 50M€
Poles de competitivité 20M€
Ministère des transport 140M€

Total du budget 500M€

Les technologies utilisé sont inscrites dans la feuille de route du Corac.
wink
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 27 mars 2009 20:10
Merci Pascal

Ben il en reste 6 à 8 des milliards à trouver ... 500 millions c'est du pipeau pour un lancement !
Mais .... un budget confortable pour une étude préliminaire !

Mais si la définition avance, be tant mieux !
Ils sauront au moins ce qu'il faut faire !

_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

check-list
Anonyme

Avatar de check-list

Inscrit le 24/11/2008
547 messages postés

# 28 mars 2009 17:25
A30X, ça fait un petit momment que l'étude à été lancé ? ...

En même temps ce ne sont que des études et Boeing d'ailleur pour info à dévoilé ses études aussi ...

Mais pour Pascal n'en déplaise à lui,
même si c'est une taquinerie venant de ma part et qui risque d'être malheureusement vraie et qu'Airbus ne lancera jamais un appareil mono-couloir de nouvelle génération avant Boeing wink

Voilà la raison pour laquel c'est du pipeau ...

C'est ça vivre dans l'ombre ... grin

(Message édité par check-list le 28/03/2009 17h27)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

castel
Membre

Avatar de castel

Inscrit le 13/12/2006
702 messages postés

# 24 août 2009 10:54
La nouvelle génération d’A320 continue d’avancer.

L'Airbus A320 dont nous parlons régulièrement, notamment vis-à-vis de son escapade en Chine jugée risquée, est comme chacun sait un modèle en fin de vie pour le marché européen puisque déjà, son successeur est en marche vers un avenir qu'on lui souhaite aussi beau que la génération actuelle.

Véritable succès pour Airbus, les futurs avions de ligne font actuellement l'objet de négociations entre les différents partenaires du programme et notamment l'Allemagne et la France. Une fois de plus, on se rappelle qu'Airbus est avant tout soumis à des tensions internes avant même de faire face à la concurrence étrangère.

Ca y est, l'Allemagne a obtenu sa contrepartie à l'attribution de plus de charge de travail à la France pour le programme A350 puisque c'est Hambourg qui assemblera le successeur de l'A320. En effet, lors de l'attribution de ces fameuses charges de travail pour le futur long courrier A350, l'Allemagne avait été moins bien servie que la France. De quoi raviver la vieille rengaine qui oppose les deux principaux participant à l'aventure Airbus, mais qui finalement se sera bien déroulée.


On ne connait évidement pas les dessous de l'affaire, mais en surface il semble que cette répartition du travail soit un échange de bons procédés. Aujourd'hui plus que jamais, les pays cherchent à soutenir leur industrie nationale. Si parfois cela s'est fait au détriment des programmes de l'avionneur, aujourd'hui les protagonistes semblent avoir compris que l'entente était la meilleure stratégie pour continuer de faire d'Airbus le numéro un mondial.


L'union fait la force.


Si nous déplorions l'attitude encore bancale de pays comme l'Espagne qui semblent vouloir tirer un maximum de profits de programme comme l'A350 sous prétexte de crise économique, la bonne entente franco-allemande nous parait encourageante.

En effet, il semble logique que face à une concurrence toujours plus nombreuse et agressive, aux changements dans l'exploitation des lignes aériennes notamment via les stratégies multi-hub, et la montée en force des jets régionaux que ne fabriquent pas Airbus, un front uni s'impose dans la gestion de l'avionneur européen.


L'A350 sera surement bientôt financé.


Peter Hintze, secrétaire d'Etat en charge du secteur aéronautique en Allemagne a précisé, lors de cette annonce faite au sujet de l'A320, s'attendre à voir aboutir d'ici six semaines les discussions sur les prêts publics à Airbus pour financer le développement de l'A350.

Il a ajouté espérer que le Parlement allemand puisse débattre de ces aides avant les élections fédérales du 27 septembre auquel cas, même si Londres vient d'accorder 400 millions d'euros d'aides remboursables l'Allemagne pourrait bloquer le processus de développement à cause de ses changements politiques internes.

_________________
Dreamcastel
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 24 août 2009 11:59
Bonjour et merci pour cette analyse...
Donc, on doit se satisfaire de voir partir à Hambourg l'assemblage du futur A 320 puisq'on aura de l'A 350 ...

gagnant-gagnant ... j'ai déjà entendu ça quelque part !...

Bonne journée,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Effgez
Membre

Inscrit le 02/12/2008
961 messages postés

# 24 août 2009 14:00
Bonjour à tous,

Ce topic "A30X" m'avait échappé! Aussi, afin d'être complet, et devant la naïveté de l'article cité par notre ami Castel, je me permets de rappeler mon récent post issu du topic "La relève des A320 / B737" :

Effgez a écrit :Bonjour à tous,

Pour information, ce post est transposé depuis le topic "Boeing 787" où la remarque amenant cette réponse à été effectuée.

Ces éléments font suite à la possibilité évoquée par le "Financial Times Deutchland" quant à la demande de l'Allemagne d'être seule à héberger la chaine d'assemblage du remplaçant de l'A320 (projet "A30X") en échange du prêt de 3,3 milliards d'euros demandé par Airbus pour le développement de l' A350.

Lien y relatif

=============

TanteJu a écrit :Il est absolument logique que la l'assemblage s'effectue dans une seule usine c'est l'inverse qui est source de perte d'argent car il est alors plus difficile de gérer les évolutions de la répartition des commandes entre les trois variantes!
eolien777 a écrit :Bon argument !
=============

Eolien, je ne suis pas d'accord avec votre qualification de l'argument de TanteJu et donc pas davantage avec ce dernier.

En effet, cet argument n'est valable que lorsqu'on part d'une "feuille blanche".

Or, ce n'est pas le cas, car il ne faut pas oublier que le site de Toulouse comprend le principal bureau d'études Airbus, ainsi que les essais en vol.

Les essais en vol liés aux livraisons d'appareils "au point" n'ont rien à voir avec ceux de développement.

Etant donné que les programmes se succèdent, il n'y a pas de raison de rencontrer de gros problèmes d'effectifs au niveau des essais en vol du fait du traitement de plusieurs programmes.
Les équipements spécifiques aux essais des avions en développement sont fort coûteux (les transmissions par exemple) et je ne vois pas l'intérêt (financier!) de dupliquer les installations correspondantes.

Disposer de plusieurs chaînes d'assemblage pour un type d'avion à produire en quantité importante est un atout donnant de la souplesse.

Je comprends que nos amis allemands souhaitent bénéficier du prestige que confèrerait la possibilité de disposer d'une chaîne d'assemblage final avec essais en vol et premier vol du type de l'appareil concerné.

Le B.E. doit être situé à proximité de la chaine d'assemblage d'un appareil en développement (rappelons-nous que Boeing, pour essayer de rattraper le temps perdu sur son programme 787 a même installé ses ingénieurs dans le hall d'assemblage!).

Lors du développement, il y a parfois des décisions rapides à prendre, et il convient de s'appuyer sur les "anciens" plus expérimentés, qui ne sont peut-être pas prêts à migrer vers Hambourg.

Tout cela n'est pas logique industriellement dans l'organisation technique actuelle d'Airbus, et pas non plus d'un point de vue financier.

Nous restons dans cette affaire dans le cadre du "machin" franco-allemand tel que décrié par notre regretté contributeur Sévrien.

Sans faire de polémique, je constate:

- que la chaîne A320 de Toulouse est capable de construire autant d'avions sinon davantage que celle de Hambourg avec moins de personnel (c'est prouvé!),
- que la direction des achats unifiée d'Airbus pourrait être soupçonnée de favoriser des entreprises allemandes,
- que les retards coûteux de l'A380 sont essentiellement dus à l' "indépendance" dont nos amis allemands ont voulu faire preuve.
- que l'entité EADS a été constituée à la base par 60% d'apports technologiques et industriels d'origine française, malgré le partage du capital à égalité, pour ne pas froisser les égos nationaux, et qu'il n'y a par conséquent rien de choquant que le site de Toulouse soit leader sur le plan technique.
- que nos amis allemands ont tardé (tardent?) à appliquer le plan Power 8 et consorts destinés à la réduction des coûts.

Bref, et disposant d'un peu de culture allemande ayant vécu dans ce pays plusieurs années, je reconnais le "pragmatisme" de nos cousins germains. Ce qui me semblerait plus efficace pour Airbus, ce serait que le Bureau d'Etudes traitant de l'avion en tant qu'entité globale soit uniquement à Toulouse, avec des ingénieurs et techniciens issus de toutes les nationalités participantes, ce qui serait bon pour avoir une culture "maison" et pas "nationale".

Ensuite, afin de ne pas concentrer "l'excellence" uniquement en France, il suffirait de continuer à créer des centres d'excellence sur des sujets bien spécifiques comme ce fut le cas pour les voilures au RU, peut-être développer les compétences "composites" davantage en Allemagne, éventuellement les compétences "Equipement Commercial" comme ce fut (c'est) plus ou moins le cas depuis les débuts du consortium Airbus.

Le problème est d'entraîner géographiquement les principaux sous-traitants à la suite du donneur d'ordre, ce qui n'est pas simple avec la politique actuelle de partage du risque.

Ou alors, si l'Allemagne devait être seule à traiter l'assemblage des courts-moyens courrier, peut-être faudrait-il lui retirer l'équipement commercial des gros porteurs A380 ?

Ce sera le rêve lorsque cette réussite qu'est Airbus pourra enfin fonctionner comme une entreprise intégrée avec un partage des gains équitable, sans que la politique ne vienne interférer.

Malheureusement, je viens probablement de formuler un voeu pieux!

Cordialement,

Effgez
Certes, il est évident qu' Airbus doivent réaliser des compromis entre partenaires, mais le marchandage auquel nous assistons, car il s'agit bien de cela, ne relève pas d'une logique industrielle...

Le "machin" Franco-Allemand n'a pas dit son dernier mot et a de beaux jours devant lui...

Cordialement,

Effgez
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 24 août 2009 14:51
Bonjour Effgez,

donc, pas de logique industrielle.
Alors ?...
Poids politique, économique ?... Si c'est ça on a du souci à se faire ...
Cela fait longtemps, très longtemps que les allemands réclament une chaine complète d'assemblage.
Bonne journée,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nembourg
Membre

Avatar de nembourg

Inscrit le 22/12/2008
366 messages postés

# 18 janvier 2010 21:42
rien à dire wink

(Dernière édition le 19 janvier 2010 18:22)


_________________
Each take off is optional but every landing is mandatory
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

btu66
Membre

Inscrit le 22/06/2008
949 messages postés

# 19 janvier 2010 08:39
Rien à redire.

(Dernière édition le 20 janvier 2010 08:27)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 19 janvier 2010 17:29
c'est fait par MP wink

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nembourg
Membre

Avatar de nembourg

Inscrit le 22/12/2008
366 messages postés

# 19 janvier 2010 18:22
Merci du conseil mais je ne pense pas ici dévoiler des secrets, la photo dont je parle on la trouve sur google !

Allez, dans le doute j'edit ! wink

_________________
Each take off is optional but every landing is mandatory
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 19 janvier 2010 20:44
sur tous les concepts montrés par Airbus, aucun ne montre un avion avec moteurs sous les ailes. Tous présentent les moteurs à l'arrière.

(Dernière édition le 19 janvier 2010 20:44)


_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !