Worldliner et A345

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Jerry Tumbler
Membre

Avatar de Jerry Tumbler

Inscrit le 08/10/2009
221 messages postés

# 10 octobre 2009 04:02
S'il est bien des avions qui se vendent peu, ce sont les très-long courriers, actuellement les 772 LR Worldliner et A345. Où se trouve en effet l'intérêt d'exploiter des appareils dont le rayon d'action atteint (voire franchit) les 16 500km? La rentabilité est-elle au rendez-vous? Veuillez, s'il vous plait éclairer d'une lumière économique ma vision purement ingénieuse de l'aviation civile contemporaine grin

_________________
"The way of the future"
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 10 octobre 2009 09:28
Bonjour,

Y aurait-il un seul constructeur, construire spécifiquement un avion capable de plus de 16000 kms ne serait jamais arrivé car marché de niche, qui plus est pour un gros porteur coûteux...

Les 772LR et 345 sont des dérivés des 773ER et 346 qui ont été dimensionnés pour des distances plus répandues entre 12 et 15000 Kms; leurs versions raccourcies suffisent pour aller plus loin sur quelques lignes.

Le 345 comme le 342 n' a pas marché (28 et 32/35 fabriqués)
Le 772LR a fait et fera mieux surtout grâce à la version fret qui restera sans concurrence dans les 100 t de fret.
La disparition des 340 ne provoque pas d' accélération des ventes de 777 (crise oblige aussi).

Il n' y a pas de véritable concurrence car pas assez d' acteurs d' un côté, situation imposée par un marché limité de l' autre.
C' est le produit le plus efficace (consommation par siège dans chaque catégorie) qui finit par s' imposer, bien que ce soit moins net aujourd'hui par la nécessité d' un 2ème constructeur.

Les compagnies depuis plusieurs années réduisent le nombre de modèles différents dans leurs flottes (ce qui contribue à allonger les séries des modèles en production, donc la rentabilité des programmes)et ont adhéré au principe du "qui peut le plus (en distance franchissable) peut le moins".
Ceci a été possible parceque pas un seul constructeur émergent à la fin du siècle dernier n' a démontré qu' il savait faire un 300 PAX nettement plus économique que ce que proposaient Boeing et Airbus qui ne s' y sont essayés non plus.

Un avion avec une butée à 10000 kms oblige à l' achat d' un autre modèle pour les distances supérieures. Il faudrait vraiment que l' écart de consommation soit considérable pour contrebalancer tous les coûts d' un 2ème modèle...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Jerry Tumbler
Membre

Avatar de Jerry Tumbler

Inscrit le 08/10/2009
221 messages postés

# 10 octobre 2009 14:32
D'où l'intérêt de l'A380, par exemple, qui, avec son rayon d'action de 14 500km, se trouve être un moyen terme intéressant, tout comme les 772ER et 773ER au rayon d'action similaire. Merci pour ta réponse très intéressante!

_________________
"The way of the future"
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Effgez
Membre

Inscrit le 02/12/2008
961 messages postés

# 10 octobre 2009 14:47
Bonjour Jerry Tumbler, et bienvenue sur Aeroweb,

Pour information, le rayon d'action de l'A380 est de 15200km.

Voir le lien Airbus ci après: Comparateur produits et choisir "A380" dans une des colonnes.

Une question: pourquoi le Tupolev 144?

Cordialement,

Effgez
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Jerry Tumbler
Membre

Avatar de Jerry Tumbler

Inscrit le 08/10/2009
221 messages postés

# 10 octobre 2009 16:54
Merci pour cette précision. Pourquoi le Tu-144? Parce que cet avion représente pour moi le génie russo-soviétique que l'on cherche toujours à démentir. Premier appareil supersonique commercial, plans canards, mach 2,35 (certes avec PC), et aussi l'insolite conversion pour le transport de fret dans les années 70. Le Tu-144 pour sont allure également, ses tuyères rapprochées, son delta "cassé", ses canards et son aux vitres latérales. Mais surtout et avant tout, un hommage au génie russe qui, en dépit d'espionnage avéré, réussi à construire un avion plus performant par bien des aspects que notre Concorde (géniallissime aussi).

Voilà grin

_________________
"The way of the future"
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

check.--
Anonyme

Inscrit le 29/09/2009
116 messages postés

# 11 octobre 2009 02:27
Bonsoir Jerry Tumbler et bienvenue !

En effet il n'y a pas eu seulement le Concorde il y a eu aussi le Concordsky ...
J'avais déjà réajit à ce sujet ...

Pour la lumiere économique il semble que Boeing et meilleur car non seulement les programmes B777-LR c'est ainsi appelés pour regrouper les B77-200LR et B777-300ER avaient déjà moin coutés par rapport aux A340-500 /-600 qui comprennent pour ces deriers Airbus l'augmentation de la surface allaire l'allongement de l'implanture et un gain de capacité de carburant mais aussi un allongement du fuselage une reconception du caisson centrale et une re-motorisation !

Le programme rentable qu'est le B777-LR s'est davantage fortifié depuis que Boeing avait justement annoncé que le B777-200LR serai la platforme du futur B777-Freighter !
Pour rappel les B777-LR n'ont significativement pas changer depuis les premiers B777 !
Le B777 est succès, je comprends pourquoi Boeing envisage des B777 're-wing' et probablement 're-engine' ...

Voilà pour la page économique.
J'esper avoir répondu au mieux à vos questions.
Cordialement

(Dernière édition le 11 octobre 2009 02:31)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dennys
Membre

Inscrit le 01/01/2010
19 messages postés

# 5 janvier 2010 11:31
Bonjour ,

Eh bien A345 A342 77L sont " des avions bien spéciaux "

A342 fut créé pour fair des vols N.STP d' au moins 13 - 14 heures
( actuellement , c est RJA qui tient la palme : AMM - CHI , ou AEROLINEAS BUE - ROM ), ou CONVIASA THR - AMM - CCS , ou PAL : MNL - LHR , MNL - YVR . (1996-1998 )

A342 aurait pu permettre de faire du CAI - SYD à EGYPTAIR ( car cet avion n ' avait rien à faire sur un CAI-ORY ou CAI - LHR )

A342 a bien rempli ses missions chez LH et continue chez SAA ( ce sont les 6 mêmes ) , chez AOM ( ORY LAX PPT )

A345 fut créé à la demande de SIA pour des vols N STOP SIN - LAX , SIN - NYC pari tenu.( pour des vols N STP allant presque jusqu' à 19 h NYC - SIN , par ex )

A345 fut aussi créé pour des vols EK / EY entre les Emirats et l' AUS ou les USA N;STOP pari tenu

cependant , il y a des vols ou je me demande pourkoi on y voit du 340 en général :

EK A345 DXB ZRH ????
EK A345 DXB OSA ????
EK A345 DXB NYC OK , mais pourquoi cet avion a fait un stop à HAM pendant entre 2007 et 2008 ??? ( un bon 773 ou 332 y aurait eu sa place ..... ,?

ARIK : heureusement qu il vont ouvrir des vols sur les USA , car cet avion n a pas à couvrir des vols comme LOS - LHR , ou LOS - JNB .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Jerry Tumbler
Membre

Avatar de Jerry Tumbler

Inscrit le 08/10/2009
221 messages postés

# 10 janvier 2010 19:36
Oui, étrange qu'Arik Air emploie ses A345 sur une ligne de moins de 6000km... Peut-être pour aguerrir ses équipages?

_________________
"The way of the future"
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

elmer
Membre

Avatar de elmer

Inscrit le 27/09/2005
3 871 messages postés

# 11 janvier 2010 17:53
Jerry Tumbler a écrit :Oui, étrange qu'Arik Air emploie ses A345 sur une ligne de moins de 6000km... Peut-être pour aguerrir ses équipages?
Il y a des raisons opérationnelles et d'horaires. Si un avion peut faire un aller-retour court entre deux aller-retour longs plutôt que rester au parking, autant l'utiliser.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 11 janvier 2010 18:24
Oui, et puis sur les long-courriers, il y a un problème permanent de maintien des compétences et d'expérience récente pour les pilotes, et surtout pour les copilotes.
Car, à deux ou trois copi(s), sur un aller retour, cela ne fait que 2 décollages et 2 atterrissages pour 4 pilotes...
Alors, les compagnies intercalent des courriers plus courts qui peuvent se faire en équipage à 2, (Un fait l'aller, l'autre le retour), ce qui permet de maintenir un niveau d'entrainement tout juste suffisant...

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !