parking

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

bertrand64
Membre

Inscrit le 07/04/2010
4 messages postés

# 16 mai 2010 19:17
Bonjour,
Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer comment le pilote dirige-t-il son avion au sol ?
Merci par avance
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 16 mai 2010 19:39
Bonjour Bertrand et bienvenue sur le forum,
Le pilote dirige l'avion avec un petit volant qui oriente le train avant au sol et qui s'appelle le "tiller".
Autrement, il peut jouer sur les freins et/ou la poussée des moteurs, mais pas pour les virages serrés.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 16 mai 2010 19:48
Salut,

Il y a plusieurs possibilités. Dans la majorité des cas, le contrôle s'effectue aux palonniers.
D'abord, il convient de définir ce que sont les palonniers. Les palonniers sont deux pédales (droite, gauche). Ils contrôlent la gouverne de direction situé à l'arrière de l'avion, et est couplée à la roue avant sur beaucoup d'avions. On utilise ainsi le palonnier droit pour tourner la roue et la gouverne vers la droite, et vice versa.

Au bout des palonniers se trouvent les freins, sur tous les avions. Ainsi, sur les petits avions légers dont la roue n'est pas couplée aux palonniers, on utilise le freinage différentiel pour se diriger.

A haute vitesse (course au décollage), la gouverne de direction seule génère une force aérodynamique suffisante pour diriger l'avion ; la roue reste fixe pour garantir un contrôle précis.

Enfin, sur certains avions de ligne (Boeing 747 entre autre), le roulage s'effectue à l'aide d'un levier (en avant = droite, et vice versa) ou à l'aide d'un petit volant même.

En espérant avoir répondu à ta question,
Bonne soirée.

Edit : Pas vu Vector, merci pour le mot "tiller" !

(Dernière édition le 16 mai 2010 19:49)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 16 mai 2010 19:56
Salut Bertrand!
Effectivement, Bienvenue sur le forum.
Par ici, il y avait déjà la même interrogation:
http://www.aeroweb-fr.net/forum/tout-et-rien/1492/1
Bonne suite avec nous.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 17 mai 2010 00:17
Bonsoir,

histoire d'en rajouter ...

Sur les avions modernes, il y a un calculateur entre le Tiller (Vector), les palonniers (Stefan) et les roues de nez. Ce calculateur (Nose Wheel Steering) gère le système hydraulique qui oriente le train avant.

A basse vitesse, sur les taxi-ways et les parkings : le tiller ...

Au décollage, une fois aligné sur l'axe de la piste :
Le pilote lache le tiller et conduit uniquement aux palonniers qui activent le système hydraulique qui alimente le train avant, la gouverne de direction étant inefficace.

Au fur et à mesure que la vitesse augmente, le calculateur diminue l'action du train avant et transfère la conduite vers la gouverne de direction selon une formule pré-déterminée.
A partir d'une certaine vitesse (en général autour de 80 kt), le train avant est désactivé et la conduite est uniquement assurée par la gouverne de direction.

A l'atterrissage, c'est l'inverse, au fur et à mesure que l'efficacité de la gouverne de direction diminue, le train avant prend progressivement le relais.

(Dernière édition le 17 mai 2010 00:19)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 17 mai 2010 02:40
C'est un peu comme sur le MS Rallye, des commandes conjuguées, mais sans le calculateur !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

SINTEX
Membre

Avatar de SINTEX

Inscrit le 18/07/2007
1 416 messages postés

# 17 mai 2010 09:40
Salut Eolien

Comment cela se passe-t-il quand, au décollage, l'avion n'est pas bien aligné, le pilote se rend compte rapidement que son axe décale progressivement par rapport au centre de la piste?
Il est donc possible de corriger sur le train avant en cours de décollage?
Idem à l'atterrissage?

(Dernière édition le 17 mai 2010 09:45)


_________________
Si on doit vivre dans le monde de Philip K DICK, au moins donnez nous les voitures volantes
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

bertrand64
Membre

Inscrit le 07/04/2010
4 messages postés

# 17 mai 2010 18:39
Merci beaucoup à tous pour vos réponses précises et complètes .
A la revoyure !
Bertrand
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nembourg
Membre

Avatar de nembourg

Inscrit le 22/12/2008
366 messages postés

# 17 mai 2010 19:06
Pour préciser le tout, sur les très gros avions (style a380) le "steering", c'est à dire "l'orientation des roues" se fait bien sur le train avant mais aussi sur le train principal. Je crois aussi que c'est le cas pour l'A350.

_________________
Each take off is optional but every landing is mandatory
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 17 mai 2010 19:19
SINTEX a écrit :Comment cela se passe-t-il quand, au décollage, l'avion n'est pas bien aligné, le pilote se rend compte rapidement que son axe décale progressivement par rapport au centre de la piste?
Il est donc possible de corriger sur le train avant en cours de décollage?
Idem à l'atterrissage?
Bonjour Sintex,

Oui, on peut corriger au palonnier et également au Tiller. Mais, car il y a un mais :

Lorsque les manettes de gaz sont engagés en avant pour le décollage, cela arme une alarme de configuration décollage (CONFIG) qui contrôle plusieurs systèmes, dont la position au neutre du Tiller et des roues du train avant. Pour ne pas déclencher cette alarme, synonyme d'Arrêt-Décollage, à partir du moment où les manettes sont en Poussée Décollage, on n'utilisera plus que les palonniers.

Pour l'anecdote, au tout début de mon arrivée sur le B 777, sur un Rolling Take Off, j'ai armé le TOGA switch alors que je n'étais pas complètement sorti du virage d'alignement sur la piste, ce qui a déclenché l'alarme T/O Config, d'où Arrêt décollage. Mais la vitesse était très faible et on est sorti à la première bretelle pour un nouveau départ...
Ce n'est pas un incident rare, et lorsqu'on s'est fait piéger une fois, ensuite on prend bien soin de vérifier que le Tiller est bien au neutre avant de mettre les gaz !...

A l'atterrissage, c'est différent : on peut utiliser le Tiller à n'importe quel moment puisqu'il sera inefficace tant qu'une vitesse suffisamment faible n'aura pas été atteinte. Son efficacité ira en croissant au fur et à mesure que la vitesse décroit pour compenser la perte d'efficacité du Rudder, gouverne de direction.
nembourg a écrit :Pour préciser le tout, sur les très gros avions (style a380) le "steering", c'est à dire "l'orientation des roues" se fait bien sur le train avant mais aussi sur le train principal. Je crois aussi que c'est le cas pour l'A350.
Bonjour Nembourg,

les roues jumelées arrière des B 777 pivotent lorsque le braquage des roues de nez dépasse 13°, ceci afin de limiter le ripage (dégâts aux pneus et au sol...)

Bonne soirée,
Eolien

(Dernière édition le 17 mai 2010 19:31)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !