Tip Tank des avions d'affaires

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
3 756 messages postés

# 6 septembre 2012 22:08
J'ai une question à propos de l'effet des réservoirs profilés de certains bimoteurs d'affaires, comme le Cheyenne
Image,
le Cessna et autres. Est-ce que le dessin de ces réservoirs a un effet de winglet, ou est simplement pour réduire la traînée, ou encore d'augmenter la surface alaire ?

(Dernière édition le 6 septembre 2012 22:12)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 660 messages postés

# 6 septembre 2012 22:24
Bonsoir Vector,

Bien qu'ayant piloté deux avions équipés de réservoirs de bout d'ailes, Cessana C310 et Lear 24D, je ne me souviens pas précisément de leur rôle : performance aérodynamique ou amélioration du ZFW ...
Bonne quête,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
3 756 messages postés

# 7 septembre 2012 03:37
Merci Eolien,
Je sais qu'il n'y a pas beaucoup d'avions que vous n'avez pas piloté.
Sur le plan des réservoirs de bout d'aile, je sais qu'ils ont un effet positif sur le mode de flexion de l'aile, mais je me demande pourquoi on leur donne un profil aplati, s'ils ajoutent une certaine portance, en plus de servir de "fence" pour réduire la turbulence et en particulier les vortex.marginaux.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 662 messages postés

# 7 septembre 2012 08:36
Bonjour,

J' ai toujours lu que les réservoirs d' extrémités d' ailes servaient à augmenter la distance franchissable, même si une partie de ce carburant est consommé par le supplément de traînée.
Sur les learjet des années 60/70, ils étaient même nécessaires et imposants, l' aile étant peu volumineuse, pour avoir une autonomie satisfaisante.
Sur le VLJ Eclipse, encore plus petit, ils sont plutôt petits et ont surtout servi à récupérer une autonomie promise....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marcouyou
Membre

Avatar de Marcouyou

Inscrit le 28/12/2009
52 messages postés

# 7 septembre 2012 10:50
Je ne sais pas si cela fait avancer ou reculer la discussion, mais voila un sujet que nous avions amorcé ici avec des commentaires tres interessants (de vous-meme d'ailleurs).
http://www.aeroweb-fr.net/forum/construction/5355/1
Toute nouvelle piste (de decollage) est bonne a explorer. Qui eut cru que les réservoirs de bouts d'ailes feraient l'objet d'autant d'attention ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
3 756 messages postés

# 7 septembre 2012 19:36
Je voulais parler de la forme du bidon.
Il est connu qu'une section circulaire est celle qui a le moins de "surface mouillée" pour un volume donné, alors pourquoi des formes différentes ? Pour ma part, je pense qu'ils doivent avoir une certaine portance et un certain effet de "winglet" vis-à-vis des tourbillons marginaux. L'air comprimé à l'intrados n'a aucun mal à contourner un volume cylindrique, ce qui équivaut sans doute à un générateur de vortex. Une forme aplatie, et surtout montante doit avoir l'effet inverse. C'était l'essence ( ! ) de ma question.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marcouyou
Membre

Avatar de Marcouyou

Inscrit le 28/12/2009
52 messages postés

# 8 septembre 2012 10:23
Vector a écrit :C'était l'essence ( ! ) de ma question.
Je suis bidonné !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 662 messages postés

# 9 septembre 2012 09:27
Bonjour,

Oui, il doit être recherché un effet Winglet.

Sur le LearJet 23, les bidons doublaient la quantité de carburant (2 X 700 l + 1400) pour 2000 km.
Les réacteurs simples flux qui étaient ceux du T38 Talon sans la réchauffe, consommait pas mal.
Le montage de moteurs Garret sur des versions ultérieures (comme sur le Falcon10) et de winglets ont fini par avoir raison des réservoirs.

L' aile du LearJet 23 était celle du second prototype du P17 suisse qui n' a jamais aboutit en série, monoréacteur à entrées d' air latérales, monoplace dont les bidons étaient identiques à ce qu' ils seront sur l' avion d' affaire....

(Dernière édition le 9 septembre 2012 10:22)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !