Arrêt de la fabrication de l'Airbus A 380

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
398 messages postés

# 14 février 2019 14:51
Que pensez vous de l'arrêt annoncé de la fabrication de l' A 380 ?
Était-ce inéluctable ? Qui est responsable ? Cela met-il Airbus en danger ? Combien cela aura-t-il finalement coûté à l'entreprise ? Y a t il aujourd'hui un avenir pour un autre gros porteur (hors 777), Cela va t-il prolonger un peu la carrière du dernier modèle de Boeing 747 (le 747-8) ? Pourquoi tant de gens se sont trompés comme d'autres s'étaient trompés sur l'avenir de Concorde il y a déjà plus de 40 ans ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
325 messages postés

# 15 février 2019 17:15
A titre personnel je suis déçu de voir la fin de cet appareil. Je l'aimais beaucoup mais je pense qu'il s'agit de la fin définitive des quadrimoteurs.

_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

resail77
Membre

Avatar de resail77

Inscrit le 01/04/2009
207 messages postés

# 15 février 2019 19:48
C'est effectivement rageant.
Il est superbe ce bel oiseau, j'adore la courbe de ces ailes.
Un vrai régal de le voir se poser. A CDG ont peut le voir se poser en étant de face.

Que reste t'il comme tri ou quadri réacteur en vente?
plus de A340, le 847 ne se vend plus
Un supersonique à venir peut être...

_________________
je n'ai pour dieu que le ciel qui inspire mes pensées et la terre qui supporte le poid de me souliers
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOTORO
Responsable

Avatar de TOTORO

Inscrit le 31/03/2011
325 messages postés

# 15 février 2019 21:32
En plus je ne sais pas si vous avez eu la chance de voler à bord mais en tant que passager je trouve qu'il n'a rien à envier aux autres avions. Ma femme et moi-même avons voyager à bord d' un A380 Air France et franchement nous avons apprécié.

_________________
David D.
Rédacteur et responsable médias d'AeroWeb-fr.net - Aeroweb
Mes photos sur pictaero
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 20 février 2019 11:41
didier a écrit :Que pensez vous de l'arrêt annoncé de la fabrication de l' A 380 ?
Était-ce inéluctable ? Qui est responsable ? Cela met-il Airbus en danger ? Combien cela aura-t-il finalement coûté à l'entreprise ? Y a t il aujourd'hui un avenir pour un autre gros porteur (hors 777), Cela va t-il prolonger un peu la carrière du dernier modèle de Boeing 747 (le 747-8) ? Pourquoi tant de gens se sont trompés comme d'autres s'étaient trompés sur l'avenir de Concorde il y a déjà plus de 40 ans ?
Ce qui a provoqué le désintérêt des compagnies pour le 380 est l' annonce d' un 777X il y a quelques années, pour 450 pax dans une potentielle version -10 (+ 3,50 m en longueur par rapport au -9 qui devrait voler le mois prochain).
A peine une cinquantaine de places de moins en référence à l' usage qui a été fait du 380 ces 10 dernières années (autour de 500 pax), mais environ 200 t de moins à mettre en vol, dont une centaine de tonnes de carburant pour les mêmes distances à la même vitesse. C' est très cher payé pour 50 pax.

Si la nécessité d' un cargo lourd avec nez basculant demeure, le 748F peut durer assez longtemps, surtout si le remplacement de quelque 166 747-400F et ERF se fait à la cadence 6/an...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
398 messages postés

# 20 février 2019 19:31
Si le 747 (8) Fret dure en effet encore une douzaine d'années parce qu'aucun très gros avion ne vient lui faire concurrence alors nous aurons un avion qui aura été fabriqué de 1970 à 2030 soit pendant 60 ans, c'est sans doute un record. Et si certains de ces derniers avions fabriqués durent 20 ans (c'est tout à fait plausible) son utilisation se sera étagée sur 80 ans ! Bon même si je me trompe et suis trop optimiste pour cet avion, ça fera toujours de façon certaine respectivement 50 ans de fabrication et 70 ans d'usage. C n'est pas mal.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

run380
Membre

Inscrit le 25/09/2005
1 383 messages postés

# 24 février 2019 07:56
bonjour

j'avais dit sur ce forum depuis le début que l'A380 sera un échec...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

dolzino
Membre

Inscrit le 26/02/2019
1 message posté

# 26 février 2019 15:37
C’est une superbe réalisation technique (je suis un peu moins emballé par son physique de baleine volante) mais je ne comprends pas comment Airbus n’ a pas vu venir cet échec.
Avant sa mise en service on savait deja que les quadriréacteurs étaient en voie d extinction cf l’ A340 qui n’a pas connu non plus une carrière étincelante. L’extensiOn des certifications Etops permettant deja aux B777 de traverser le pacifique sans zigzaguer aurait du mettre la puce a l oreille. L,avenir est aux bimoteurs !

Je ne suis pas assez calé pour dire s il etait possible que l a380 puisse etre un bimoteur tant il aurait fallu des reacteurs balezes en taille et puissance.

Et comme deja cité, pour une raison que j ignore il n a jamais été utilisé à son potentiel de 800 pax.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

ponpon
Membre

Inscrit le 07/03/2009
77 messages postés

# 28 février 2019 00:08
Je pense que ce programme est tout de même une belle réussite.
Faut pas regarder uniquement l'aspect financier sur les ventes. Beaucoup de technologies et de nouveautés ont été transposées sur les autres programmes d'Airbus, comme l'usage des composites, les techno sur les moteurs.

Les progrès réalisés avec les moteurs sont aussi une des causes de l’arrêt du 380. Aujourd'hui nous sommes capables de faire voler un avion de 425 places (450 avec le 777x-10) avec deux réacteurs. Il y a 15 ans c'était très compliqué de développer deux réacteur suffisamment puissants et fiables pour l'A380. Cette évolution s'est faite petit à petit. Vous verrez que dans 15 ans, un avion avec la capacité d'un A380 pourra voler avec deux réacteurs, et donc à moindre coût.

Comme dit plus haut, l'ETOPS est facilement accessible aux biréacteurs. L'A350 est certifié ETOPS 370, un 777 & 787 sont ETOPS 330, alors que les biréacteurs sont restés pendant des années ETOPS 180. La réglementation n'est plus du tout un frein.

J'ai voyagé avec l'A380, que j'aime beaucoup. Mais je trouve de 787 plus confortable : plus silencieux, écran plus grand, WC moins bruyants. Sur un trajet de 12 heures ces détails comptent, et les compagnies le savent bien. On m'a dit que le 350 est encore plus silencieux !

Et puis cette crise de 2007-2008 a changé la donne ! Airbus visait 1200 appareils lors du lancement. Depuis les compagnies sont encore plus obsédées par les avions qui consomment le moins et réduire le risque de perte en cas de crise et/ou flambée du pétrole. L'A380 n'est plus le bien placé et terme de conso.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Mac59land
Membre

Avatar de Mac59land

Inscrit le 29/04/2009
63 messages postés

# 12 mars 2019 12:18
Un article dans Marianne:
Comment l'oncle Sam a mangé Airbus
Par Emmanuel Lévy Publié le 08/03/2019 à 13:00

Dans quelques semaines, l'Allemand Tom Enders ne sera plus le PDG d'Airbus. Outre l'arrêt controversé de l'A380, et en dépit d'un carnet de commandes encore fourni, les choix de cet atlantiste assumé ont affaibli l'avionneur européen dans sa guerre avec Boeing.
« La décision d'arrêter l'A380 est le dernier mauvais coup porté par Tom Enders à Airbus », regrette l'un des membres de la direction du groupe aéronautique européen qui ne décolère pas : « Il fallait laisser une chance à cet avion en avance sur tous ses concurrents, et surtout ne pas fermer la porte aux grandes compagnies d'aviation avec lesquelles nous étions toujours en négociation. »
Quittant Airbus en avril prochain, Tom Enders aurait pu avoir l'élégance, sinon la décence, de laisser ce dossier stratégique à son successeur, estime ce haut dirigeant. « Désormais, poursuit-il, avec la fin du 380, Airbus n'a plus de nouveau programme dans les tuyaux et laisse ainsi le champ libre à Boeing. Un décrochage qui a commencé avec l'arrivée de Tom Enders à la présidence du groupe en 2007. »
C'est le cauchemar du Concorde qui recommence. Fin des années 80, Airbus s'impose comme un sérieux concurrent de Boeing sur le segment des petits et moyens porteurs, envisageant d'accéder aussi au marché des gros porteurs (600 à 800 places) dont le quasi-monopole était occupé par le Boeing 747.
Début 1990, en s'attaquant au marché des gros porteurs, Airbus tire sur la queue de l'Oncle Sam…
Outre-Atlantique, le programme de l'A380 tourne à l'obsession et va justifier tous les coups. « Le 380 était censé répondre au problème de l'encombrement des aéroports - Heathrow, Francfort, Dubaï, etc. Les Américains ont multiplié les nouvelles réglementations internationales pour augmenter ses délais d'atterrissage et de décollage », explique l'un des directeurs techniques d'Airbus.
« Ils ont mis en cause son financement en attaquant les “avances remboursables” des Etats, ses pollutions sonores et ses rejets de carburant. Enfin, ils ont empêché sa dotation de moteurs de nouvelle génération. Comme le Concorde, le 380 avait dix ans d'avance : ils l'ont tué,...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !