Connaissez vous LH Aviation ?

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

wizzz
Membre

Inscrit le 20/01/2007
3 messages postés

# 20 janvier 2007 03:42
Bonjour

Je viens de découvir votre site fort interessant via google ...

Voila, je suis un "p'tit gars du Nord" qui se pose des questions si oui ou non, je me lance dans l'aventure LH aviation ...

Voir leur site : http://www.lhaviation.com

En effet, j'ai posé ma candidature dans cette jeune entreprise du Nord en tant que plasturgiste.
Bien entendu, je ne connais pas encore leur reponse me concernant, mais pendant ce delai ... je me renseigne autant que faire ce peu !

N'ayant jamais travaillé dans l'aéro, je ne suis pas au fait de tout ce qui s'y passe ... je fais donc appel à vous !

Donc, voilà, si vous connaisez cette entreprise, ce que vous avez entendu sur leur avion ... etc, je suis preneur de toutes informations ... je ferai le tri ! wink

En vous remerciant par avance et esperant faire partie des votre tres bientot !

@ Bientot et merci d'avance !
ED
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 20 janvier 2007 04:23
Le site marche pas sad

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

wizzz
Membre

Inscrit le 20/01/2007
3 messages postés

# 20 janvier 2007 12:10
Oui, le site merdouille un peu ... il faut insister un peu pour y accéder sad

Sinon, en tapant LH aviation sur google on trouve quelques renseignements wink

J'aurai esperé que vous connaîtriez de nom ! surprise
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 20 janvier 2007 20:30
le LH10 a une forme superbe et singulière smile

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 21 janvier 2007 12:21
La tête me disait quelque chose, je n'étais pas loin, mais finalement je connaissais pas, par contre, via connaissances interposées je connais un projet un peu similaire: http://www.cobalt-aircraft.com/

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

HansTRAX
Membre

Avatar de HansTRAX

Inscrit le 31/03/2006
463 messages postés

# 22 janvier 2007 09:29
Je suis sur place et j'ai déjà jeté un petit coup d'oeil, vu l'animal sur la piste mais jamais en l'air jusqu'à présent.
C'est un beau projet et je crois qu'il y a quelques commandes.
Le mieux pour avoir des infos cest encore de les conatcter directement
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

bo900f
Membre

Inscrit le 06/09/2007
10 messages postés

# 22 janvier 2007 15:38
il a été publié un article sur LH Aviation dans l'Usine Nouvelle N°3038 semaine du 18 au 24 janvier 2007. Consultable aussi sur internet:
WWWusinenouvelle.com
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

wizzz
Membre

Inscrit le 20/01/2007
3 messages postés

# 23 janvier 2007 19:09
Merci pour vos réponses !
En effet, j'ai déjà pu lire l'aricle de "l'usine Nouvelle"

Quelques précisions, (j'ai eu un entretien dans leurs locaux)

L'avion a réalisé ses premiers essais en vol le mois dernier. Le deuxieme proto est en cours de fabrication pour les certifs, et les premiers exemplaire devraient etre commercialisés cet été.

Mon boulot serait de lancer la production en petite serie du kit, puis si tout marche bien en plus gros volume.

J'ai lu sur le net que 30 commandes étaient d'ores et déjà passées. J'ai rencontré Sebastion Lefebvre (Le "L" de LH)et il est très confiant sur l'avenir du projet ... son projet ! smile

D'apres leurs etudes de marché, l'avion serait 'attendu'

Voilà, si vous savez d'autres choses, n'hésitez pas wink
En tout cas, moi, j'ai bien envie de me lancer ! grin

Bonne soirée
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 23 janvier 2007 22:20
Je monterais volontier dans un LH, mais jamais dans un Cobalt. Encore une jambe de train avant rachitique et ces idioties de side sticks. On n'arrête pas le progrès.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

bus.point
Membre

Inscrit le 10/08/2017
1 message posté

# 10 août 2017 11:42
LH Aviation, un changement de cap désastreux, les salariés de la société menacés.

Ceci est une lettre ouverte, que dis-je, un appel au secours de salariés aux actionnaires de la société LH Aviation. S’il vous plait, aidez-nous et sauvez nos emplois et vos investissements.
Aujourd’hui, après un an de prise de contrôle par la nouvelle direction, la situation tourne au désastre. Parmi les faits graves pouvant être aisément vérifiés il y a :
1) La perte de la totalité des clients et de la plupart des partenaires clefs, donnant lieu à procès.
2) Sous couvert de confidentialité, les comptes de la société n’ont toujours pas été déposés mais les résultats sont calamiteux. En un an les dettes ont subi une multiplication par quatre. La direction n’a toujours pas jugé bon de tenir les actionnaires au courant lors de l’Assemblée Générale Ordinaire, laquelle n’a toujours pas eu lieu alors qu’elle était prévue légalement avant fin Juin 2017, et cela malgré Le refus du report de date par le tribunal de commerce (CF. infogreffe).
3) Des pressions massives sont exercées sur le personnel, même les Délégués du Personnel sont menacés et savent ce qui leur arrivera s’ils protestent trop fort. Une procédure de licenciement est en cours contre l’un d’entre eux, qui doit servir d’exemple (sous un prétexte transparent, son tort ayant été de demander que s’applique à lui la convention collective).
Depuis le mois d’Avril quatre dépressions nerveuses ont été avérées et dix membres du personnel sont sur le départ, ou déjà partis. Deux sur démission à cause de conditions de travail inacceptables, quatre procédures de licenciement pour faute grave ou lourde (ne donnant aucun droit à une indemnité), un contrat non renouvelé, trois ruptures conventionnelles loin de suivre les règles établies par la législation du travail et la convention collective (chose qui n’est pas nouvelle de la part de cette direction qui semble prendre ces éléments légaux pour lettres mortes).
Une perte massive de compétences irremplaçables qui représentent de l’ordre de trente pour cent du personnel qualifié de l’entreprise (cela fait penser à un plan social dissimulé). Il est vrai que ce personnel qualifié ne sert pas à grand-chose dans une entreprise qui ne peut rien produire par manque de moyens de production depuis des mois.
4) Des procès à répétition, aussi bien au tribunal de commerce, qu’au tribunal d’instance, ou au prud’homme.

Délégué du Personnel attaqué, j’écris ce texte car mon ressenti personnel est que les actionnaires ne sont pas informé véritablement de ce qui se passe. Seul à oser évoquer les problèmes de fond, je suis rapidement devenu la bête noire de la direction actuelle qui souhaite me faire taire, à n’importe quel prix. Mon intégrité me contraint à faire savoir ce qui arrive, quels que soient les risques personnels encourus, et à me faire le porte-parole des employés soumis à des pressions inacceptables ou brutalement licenciés.
Le but étant de tenter de sauver ce qui peut l’être d’une société à laquelle j’ai consacré dix ans de ma vie et sacrifié mon mariage. Ceci afin surtout que les pressions cessent sur les employés avant qu’un drame n’arrive.
Comme je l’ai déjà dit ceci sera facile à vérifier, par exemple par un véritable audit mené par un organisme indépendant, et non cette parodie d’audit mené dernièrement par des membres du conseil d’administration. Sauvez LH Aviation ! Sauvez notre travail !
Jean Paul Brochand DP suppléant, représentant de section syndicale UNS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

AntiCon
Membre

Inscrit le 27/08/2017
1 message posté

# 27 août 2017 19:48
Très intéressante diarrhée verbale qui mérite quelques points de contextes afin que les lecteurs comprennent bien magnifique texte :
1) Mr jean Paul Brochant a pris une déculotté aux dernières élections du personnel. En effet il n’a recueilli que 2 voix sur 22, et n’a du son élection au poste de suppléant qu’au simple fait que le délégué de la GCT, qui est élu avec 15 voix, n’avait pas présenté de suppléant
2) A propos de la probité de Monsieur Brochant… elle est tel qu’il a omis dans son texte de précisé qu’il était sous le coup d’une procédure de licenciement pour avoir détourné du matériel, fait un faux en écriture et travailler pour son compte durant ses heures de travail.
3) Toujours à propos de sa superbe probité, il a également oublié de précisé qu’il avait usurpé le titre de délégué syndical UNSA. En effet il signe depuis plus de 6 mois différents document, puisque ce syndicat ne l’a plus mandaté.
4) Et pour finir sur la probité de ce cher monsieur, la nouvelle direction a trouver des preuves démontrant que dans son ancien role de délégué syndical, Monsieur Brochand avait dénoncer des salaries à l’ancienne direction et fait des témoignages contre eux… pas tres joli joli pour un délégué syndical, non ?
5) Concernant l’entreprise, LH Aviation est une start up industrielle. Toutes les strat up du monde font des pertes avant de trouver leur équilibre, c’est pour cela qu’il existe des investisseurs… pour soutenir les sociétés jusqu’à leur maturité
6) Pour ce qui est des contrats, Monsieur Brochand oublie de préciser que l’entreprise travaille dans le secteur militaire, ce qui explique qu’elle ne publie plus ses comptes pour des raisons de confidentialité concernant sa R&D.
7) Par ailleurs nous venons d’apprendre que le client de référence de l’entreprise vient de re signer le prolongement de son contrat… pas de chance Jean Paul, l’entreprise va certainement survivre à ton départ :-)
Bref, on va arrêter là, la description de l’auteur et de du contexte… la réalité de ce Monsieur est suffisamment édifiante comme cela.
Signé, ceux qui n’ont pas voté pour lui
AntiCon
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

techno100
Membre

Inscrit le 11/09/2017
1 message posté

# 11 septembre 2017 11:45
Cher CHRISTOPHE REMY (Président de LH Aviation ),
Vous pourriez au moins avoir l'obligeance de signer à votre nom au lieu d'utiliser un pseudo, l'incapacité à différencier 'é' de 'er' signe clairement votre message, en attendant, nous, collaborateurs de LH Aviation ne sommes toujours pas payés du salaire du mois d'aout et cela ne sera pas le cas avant le 15 septembre si tout va bien.
Votre pression permanente, nous fait prendre, à tous de gros risques sur le prochain vol du LH UAV.

Les vrais collaborateurs de LH Aviation.

(Dernière édition le 11 septembre 2017 11:53)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

brochand
Membre

Inscrit le 01/01/2018
1 message posté

# 1 janvier 2018 10:34
Droit de réponse à AntiCon.
AntiCon, franchement vous auriez pu trouver mieux !
Mais au moins cela prouve comment vous considérez vos collaborateurs.
Monsieur Anticon (qui ne représente qu’une personne et pas un comité comme il le prétend), qui n’est pas assez courageux pour signer de son nom, même si tout le monde devine qui vous êtes, vu que vous répondez aux faits reprochés à Monsieur Christophe Rémy.
Oui ! Moi aussi je vous ai reconnu à vos fautes de français caractéristiques et à votre « style littéraire » agressif et injurieux. Le même ton que vous utilisez pour parler à vos employés. Il est évident que vous êtes le seul à avoir de vrais raisons de répondre à ce texte par une telle diatribe. Une telle colère prouvant par là même que cette lettre contient de désagréables vérités.
Néanmoins ce droit de réponse s’adresse à Antiicon.
Contrairement à vous je vais rester poli et factuel, et aussi signer de mon nom. Bon c’est vrai que moi je ne risque pas un procès en diffamation.
Je vois que vous en faites une affaire personnelle et j’en suis désolé… Euh… En fait non (ce n’est pas bien de mentir).
Lorsque que j’ai envoyé cette lettre ouverte à des actionnaires (agissant en tant que lanceur d’alerte) j’ignorais ce qu’il en adviendrait et qu’elle serait publiée. Je comprends néanmoins que cela ait pu vous irriter quelque peu (litote) de voir vos actes révélés et rendus publique. Je vais donc utiliser mon droit de réponses à vos propos injurieux et dommageables.
Premièrement dans le cas d’un texte écrit, on ne parle pas de diarrhée verbale mais de diarrhée littéraire ou écrite, à la rigueur.
Oui je n’ai eu que 2 voix aux élections des Délégués du Personnel, mais vous oubliez de préciser que mon syndicat a eu 3 élus sur 4 à ces élections et cela en dépit du fait que vous ayez tenté, de manière assez pathétique, de nous écarter de ces mêmes élections en prétextant (je cite) que le syndicat UNSA Aérien n’était pas qualifié pour représenter le personnel d’une société nommée LH Aviation (LOL). Syndicat UNSA aérien SNMSAC dont je suis le fondateur de la section dans l’entreprise (à votre grande colère) et dont je n’ai revendiqué que le titre de représentant et non de délégué (passé une erreur de débutant) comme vous le prétendez.
Bien sûr le tribunal vous a donné tort et vous avez dû refaire les élections des DP.
Quant à moi je me refuse à utiliser les techniques de manipulation de votes, de listes électorales et de propagandes mensongères de politiciens de bas étage, suggérées par votre ami, ancien député non réélu, et je me contente de dire la vérité. Si cela ne me rend pas populaire, tant pis. De plus je n’ai pas comme vous les moyens de faire pression sur des collaborateurs qui ont peur de perdre leur emploi.
Parlons de cette procédure de licenciement pour laquelle vous avez monté de toutes pièces un dossier ou vous n’avez pas lésiné sur les contres vérités, me reprochant d’avoir obéi aux demandes courtoises de l’ancienne direction de la société et d’avoir travaillé (avant votre prise de contrôle de l’entreprise), en périodes creuse de charges de travail, sur l’ULM d’une association offrant des tours d’avions à des enfants malades et en grande difficulté. Cela seul prouve où est placé votre cœur.
Votre encore plus ridicule accusation de faux en écriture est tellement « Capillotractée » (tirée par les cheveux) qu’elle ne mérite même pas une réponse détaillée. J’ai juste compilé (à partir d’internet) une convention de don à l’association par la société LH Aviation (à la demande d’un supérieur hiérarchique) où je citais votre nom en tant que Président de LH. J’ai simplement fait un travail de secrétaire, libérant ainsi le temps de l’Executive Vice-Président de la société.
Ce que VOUS vous oubliez bien sûr de dire c’est que ce dossier pour me licencier abusivement est apparu « miraculeusement » un mois après mon courrier vous demandant courtoisement de respecter la convention collective, de me donner les augmentations auxquelles j’avais droit du fait de mon ancienneté et les rattrapages de salaires correspondant, sur plusieurs années.
Vous oubliez aussi de dire que vous avez licencié plusieurs autres personnes sous le même prétexte abusif. Ce dont le tribunal des prud’hommes jugera en toute équité.
Parlons de mon engagement syndical : cela vient de famille, mon grand-père Mr Pierre Malarin est un des fondateurs de la CGT en France en 1917 et mon oncle Mr Marius Malarin fut longtemps haut responsable de ce syndicat à la SNCF. Ceci prouve que je n’ai rien contre la CGT et que l’élection de mon adversaire ne m’aurait rien fait si vous ne l’aviez pas soutenu par tous les moyens, on se demande pourquoi ?
Il faut peut-être dire aussi que si je me suis présenté la première fois c’est que je n’étais pas d’accord avec la (très) faible efficacité de cette équipe pour la défense des employés qui n’étais pas leurs amis, ou qui avaient la malchance d’avoir la peau foncée.
Mon syndicalisme était cependant resté en sommeil jusqu’à ce que VOUS le réveilliez par votre manière de traiter vos employés comme un patron du 19° siècle dans les livres d’Emile Zola.
Effectivement en tant que Délégué du Personnel, j’ai du mal à me sentir coupable d’avoir signalé à la direction des faits de Harcèlement, en citant le nom des harceleurs comme cela fait partie de mon devoir de DP. Harcèlement (comprenant des faits de sabotages mettant en danger la vie de collaborateurs de l’entreprise) qui a conduit à plusieurs cas d’hypertension, un infarctus, plusieurs dépressions nerveuses et une altercation qui aurait pu bien plus mal finir sans mes interventions répétées (quelle idée aussi de harceler un ancien légionnaire, il faut être stupide et suicidaire).
Parlons de l’UNIQUE client de la société (après que vous ayez gâché tous les autres clients étrangers en les prenant pour des « indigènes » bons à plumer), à ma connaissance et au moment où j’écris ces lignes, Vous avez effectivement signé le contrat, mais pas le client. Normal vous n’avez pas livré ce qui était promis. De plus Je n’ai pas cité ce client car vous nous avez interdit d’en parler, l’indiscrétion vient donc de vous. J’espère que cet organisme en tirera les conclusions qui s’imposent en matière de sécurité opérationnelle à votre sujet.
Vous dite que LH Aviation survivra à mon licenciement. Ce n’est pas la question, la question c’est de savoir si la société survivra à votre arrivée.
Enfin je ne saurais trop vous enjoindre à réfléchir à ce qui est arrivé il y a quelques temps, quand un employé en dépression nerveuse, excédé et poussé au désespoir par les actes de harcèlement de Monsieur Rémy contre lui et son épouse, a pointé une arme sur plusieurs cadres dirigeants (voir article dans Le Parisien). Cette fois ce n’était qu’un pistolet d’alarme, Mais la prochaine fois ?
Pour finir cette nouvelle « diarrhée littéraire » (mais moi je n’écris pas que de la merde), je vous remercie de m’attaquer encore. C’est tellement facile et amusant de démonter vos argumentaires et de montrer votre mauvaise foi, Monsieur Anticon. Au fait évitez d’utiliser les mots tels que « probité » cela fait rire tous les gens qui vous connaissent personnellement, vous qui n’avez aucune éthique, ni même de simple morale. Vous ne savez sans doute pas ce qu’il signifie, il a dû vous être soufflé par votre avocat, celui qui perd tous ses procès (bon ce n ’est pas de sa faute, le pauvre, vous l’envoyez toujours au casse-pipe, là où il n’a aucune chance de gagner, mais réfléchissez donc au fait qu’avec tout l’argent que vous lui donnez sur le compte de la société (j’ai entendu le chiffre de 200 000 €), vous auriez eu les moyens de payer d’honnêtes licenciement économiques).
Jean Paul Brochand, Délégué du Personnel (suppléant) élu (oups ! vous vous êtes quand même bien loupé sur ce coup, qu’elle idée d’oublier de présenter un autre candidat à votre solde), fondateur de section syndicale UNSA Aérien SNMSAC (Syndicat National des Mécaniciens de l’Aviation Civile).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !