myopie en brevet ppl... merci de m'aider

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

fab7759
Membre

Inscrit le 26/03/2012
2 messages postés

# 26 mars 2012 13:55
bonjour à tous... je dispose d'enfin d'un budget et de temps pour passer mon brevet ppl, un rêve qui a refait surface et réalisable familialement.. alors ce coup ci je suis dans les starting-blocs !!!!

par contre, je suis myope et porteur de lentilles (et ce sans aucun soucis depuis plus de 15 ans maintenant ). je suis à -9,50 et -8.00 mais corrigé à 9,5 /10 avec lentilles ou lunettes. est ce possible de piloter dans ce cas ? comment fait il faire ? existera t'il une dérogation ? quelle est la procédure ?
merci de m'aider svp car je crains le pire et n'ai pas trouvé de réponses claires sur le net.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Youkou
Membre

Avatar de Youkou

Inscrit le 02/03/2012
37 messages postés

# 26 mars 2012 15:31
Bonjour Fab,

La visite de classe 2 (celle pour le PPL) dit la chose suivante :

Art. 8. − Le a du 2 du paragraphe 2.2. Aptitude ophtalmologique de l’annexe à l’arrêté du 2 décembre 1988 est ainsi rédigé :

« a) Une acuité visuelle (mesurée à l’aide d’une série d’optotypes de Landolt ou d’optotypes similaires examinés à 5 mètres sous une brillance de 10 nits) qui doit être d’au moins 7/10 pour chacun des deux yeux, avec l’aide de verres correcteurs si nécessaire en cas d’amétropie.

En cas d’amétropie, la correction optique doit se situer entre – 5 et + 5 dioptries pour le méridien le plus réfringent.

Le port de lentilles cornéennes est admis pourvu qu’elles soient monofocales et non teintées, bien tolérées par le candidat et qu’une paire de lunettes correctrices appropriées soit à sa portée pendant l’exercice des privilèges de la licence.

Tout sujet présentant une amétropie nécessitant un moyen de correction optique doit l’utiliser en vol et avoir à sa portée une paire de lunettes en supplément. »

Je te laisse tirer les conclusions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

F-BVXT
Membre

Avatar de F-BVXT

Inscrit le 03/03/2012
54 messages postés

# 26 mars 2012 15:33
Tu as le droit de voler mais il te faudra une paire de lunette sur tes yeux et une de rechange (au cas ou).

(Dernière édition le 26 mars 2012 15:36)


_________________
1 km de route ne mène nul part. 1 km de piste de décollage mène partout !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Xav520
Membre

Inscrit le 29/04/2010
38 messages postés

# 30 mars 2012 01:36
Voler, oui mais pas de nuit, ou est-ce seulement pour les daltoniens, pas les myopes ??
Merci.

_________________
ad astra per ardua
X.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Youkou
Membre

Avatar de Youkou

Inscrit le 02/03/2012
37 messages postés

# 30 mars 2012 12:58
Il me semble que la restriction du vol de nuit est due au problème qu'ont les daltoniens à différencier les feux utilisés en aviation, donc vert, rouge ...

Donc oui restriction que pour les daltoniens.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 30 mars 2012 14:23
Qui dit vol de nuit dit aussi extension à la licence de base et donc aussi requis médicaux plus exigeants.
Voler en "tours de pistes" la nuit ne présente pas d'intérêts. Autant passer à l'IFR, pour être sur de pouvoir rentrer ou se dérouter....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

F-BVXT
Membre

Avatar de F-BVXT

Inscrit le 03/03/2012
54 messages postés

# 30 mars 2012 17:25
Autant passer à l'IFR, pour être sur de pouvoir rentrer ou se dérouter....
Oui mais malheureusement une qualification IR coûte beaucoup plus cher qu'une "simple" qualification au VFR de nuit.

_________________
1 km de route ne mène nul part. 1 km de piste de décollage mène partout !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 30 mars 2012 17:36
nago a écrit :Qui dit vol de nuit dit aussi extension à la licence de base et donc aussi requis médicaux plus exigeants.
Bonjour Nago,
Oui, enfin mis à part quelques rares critères (le daltonisme a été cité), la classe 2 couvre toutes les habilitations et qualifications du PPL.

F-BVXT a écrit :
Autant passer à l'IFR, pour être sur de pouvoir rentrer ou se dérouter....
Oui mais malheureusement une qualification IR coûte beaucoup plus cher qu'une "simple" qualification au VFR de nuit.
Entre 15 et 20 fois plus quoi... sad
L'habilitation VDN permet sans problème de sortir du tour de piste. Je ne vois pas en quoi "passer l'IFR pour être sûr de rentrer" serait spécifique au vol de nuit.
Bonne journée à vous.

(Dernière édition le 30 mars 2012 17:40)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

F-BVXT
Membre

Avatar de F-BVXT

Inscrit le 03/03/2012
54 messages postés

# 30 mars 2012 21:45
En VFR de nuit on est plus restreint qu'en IFR mais vu la différence dans le prix des formations, le VFR de nuit est plutôt intéressant.

_________________
1 km de route ne mène nul part. 1 km de piste de décollage mène partout !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 30 mars 2012 22:36
Me semble-t-il, l'important est tout de même de savoir à quoi va servir un PPL. Son PPL
L'astreinte à maintenir une qualif VFR de nuit me parais disproportionnée par rapport au plaisir de voler dans la lumière...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

F-BVXT
Membre

Avatar de F-BVXT

Inscrit le 03/03/2012
54 messages postés

# 30 mars 2012 23:11
L'astreinte à maintenir une qualif VFR de nuit me parais disproportionnée par rapport au plaisir de voler dans la lumière...
Chacun son point de vue après...

_________________
1 km de route ne mène nul part. 1 km de piste de décollage mène partout !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 30 mars 2012 23:12
nago a écrit :L'astreinte à maintenir une qualif VFR de nuit me parais disproportionnée par rapport au plaisir de voler dans la lumière...
Vous rigolez Nago ? Le charme du vol de nuit séduit de nombreux pilotes! Mais outre la question de goût, vous n'êtes pas objectif sur le coup. Pour obtenir l'habilitation VDN, il faut 5h de vol. Et pour pouvoir voler de nuit, il faut avoir fait 3 TKOF/LDG dans les 3 derniers mois (de jour ou de nuit, comme pour l'emport passager) et 1 seul TKOF/LDG de nuit! Et puisque c'est une habilitation et non une qualification, il n'y a pas besoin de prorogation/renouvellement.
C'est absurde de comparer le vol de nuit avec l'IR. Il faut dix fois plus d'heures pour l'IR, une préparation du vol qui n'a rien à voir, et bien d'autres conditions très astreignantes, en France particulièrement. L'IR français est réservé aux pros (2% des PPL ont l'IR). Pour l'IR national, attendons voir, mais à mon avis l'IR américain restera la norme.

C'est un peu comme si vous compariez l'habilitation train rentrant et une QT pour Cessna Citation je trouve...

(Dernière édition le 30 mars 2012 23:14)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !