Camarades, il faut bien que jeunesse se passe...

Début - Précédente - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 23 août 2013 15:53
Esos pilotos de fumigaciones tienen un corazon muy largo !
¡ Claro ! smile

Je te le dis, c'est un job formidable ! Effectivement, en amérique du sud (vraiment sud !) il faut bien savoir qu'il y a peu, la petite phrase qu'il fallait savoir était " La vida no vale nada...". Il faut reconnaitre que de nos jours, cela tend à se calmer, fort heureusement ! smile

Aller, une autre :

A l'époque, j'avais une charmante chambre avec vue sur le marché de Antigua, belle localité Guatémalthèque aux couleurs chaudes. D'ailleurs, aimant cuisiner, je me faisais plaisir en allant au marché. Pour la petite histoire, je fais 1m83 et j'avais l'impression d'être un géant aux côtés des gars du cru, pas facile de se fondre dans la population... Mais bon, je me sentais à l'aise...

Je revenais d'un épandage, au sud du lac Atitlán (devine qui était à l'origine de la production de bananes là-bas aussi ? smile.). Je chantais une petite contine, je me rappelle encore des premières paroles " la señorita del abanico va por el puente del fresco río...et (je pense que c'est tiré d'un poëme de Garcia Lorca, mais je n'en suis plus sûr) . bref, tout d'un coup, j'entends : Plong plong ! Comme deux petits chocs sur le nez de mon appareil... Bon, je ne me formalise pas plus que ça, pas de conséquences directes sur le vol, je rentre à la maison...

On m'avait tiré dessus et les mécanos ont retrouvé deux ogives, une plantée dans le cadre tubulaire et l'autre dans le bas de culasse d'un des pistons ! Les enfoirés, ils m'ont tiré comme un lapin ! smile Je n'ai jamais su qui avait fait ça... C'était en 1993, ça commençait à se calmer pourtant !

(Dernière édition le 23 août 2013 16:52)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 23 août 2013 16:17
S, pour Fishbed, à haute altitude, c'est encore pire les canettes, j'aime mieux le gars avec sa sacoche de rosé, c'est moins dangereux.
Tu m'étonnes ! Quand je volais avec mon instructeur AG, Tim J.Moyat, vétéran de la corée, il biberonnait du Cognac, oui, Môssieu avait la classe ! grin Je me rappelle, il fumait comme un pompier, picolait, mais j'avais une totale confiance une fois en vol ! Par contre, quand il voulait me ramener dans mon mobile home, en voiture, je refusais, un vrai danger publique smile Je préférais, même sous une pluie battante, rentrer avec ma Harley !

(Dernière édition le 23 août 2013 16:48)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 23 août 2013 18:08
Je partage l'opinion de Fishbed21 : le métier de "pilote-paysan" est passionnant à plus d'un titre et je suis heureux que l'on puisse en parler sur ce forum car, en aviation, il n'y en a pratiquement que pour le Transport et leurs Pilotes, véritables Seigneurs des temps modernes. Amis du Transport Public ne m'en veuillez pas, je vous respecte profondément, mais pour une fois que le Travail Aérien peut se faire entendre...
Pour faire pilote agricole, je le dis pour des jeunes qui pourraient être tentés, il faut, avant tout, une mentalité d'aventurier, de mercenaire international, d'infidèle envers ses employeurs (dès que l'on a trouvé un job, il faut en rechercher aussitôt un autre, de l'autre côté du globe s'il le faut, qui paye mieux, où on va voler sur de nouvelles machines, de nouvelles cultures, etc.). C'est un mec (je n'ai jamais rencontré de fille dans ce job) assez rare qui préfère le cambouis, les produits plus ou moins toxiques, la brousse, aux jolis uniformes, aux cockpits pressurisés, climatisés (bien qu'ils soient eux aussi toxiques à cause de la re-circulation d'air et qu'il suffit de la présence d'un porteur de virus agressif dans la cabine pour que tout le monde en profite !). A 78 balais, après avoir respiré du DDT, de la Dyheldrine, etc. je vais très bien, merci et vole toujours.
L'histoire de Fishbed21 qui s'est fait tiré dessus me rappelle cette anecdote : à Trinidad, où nous traitions les cannes à sucre de Caroni Ltd, mon collègue américain, Bill, avait bien remarqué des galopins lancer des pierres sur son avion, ce qui l'amusait. Sauf que, une pierre frappant l'hélice, a été projetée sur le pare-brise renforcé du Thrush : elle est passée au travers, atteint le casque de Bill, emporté une partie de celui-ci et en même temps une partie de sa tempe gauche. Sa tête, projetée en arrière a heurté violemment l'appuie-tête. Le pauvre Bill, presque assommé, le visage en sang, à 8 mètres au-dessus du sol, a eu le réflexe de pilotage qu'il fallait et la volonté de ramener l'avion, le poser tant bien que mal sur la "piste" étroite avant de tomber dans les pommes. Il s'en est bien sorti. Mais quel pilote !

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 23 août 2013 20:01
Ce que j'adore, il m'est arrivé des fois, par exemple, de bivouaquer à la belle étoile, près de mon avion et de mes bidons d'avgaz ou de jet A... La nuit arrive, je faisais un feu, j'attendais quelques braises, puis déposais une énorme côte de boeuf, ça crépitait... Les nuits étaient un tableau, des millions d'étoiles, rien à voir avec un ciel grisâtre de grande métropole...

je me suis demandé, des fois, pourquoi je ne suis pas devenu pilote dans le transport... Pour plusieurs raisons sans doute, mais j'en retiendrais une : Prendre les commandes d'un avion bourré de passagers qui voyagent et partent en vacances pendant que je bosse, ça m'aurait filer des boutons... smile

(Dernière édition le 23 août 2013 20:25)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 23 août 2013 20:18
elle est passée au travers, atteint le casque de Bill, emporté une partie de celui-ci et en même temps une partie de sa tempe gauche
C'est marrant, avec ce style de vie, on rencontre souvent d'autres pilotes qui ont un parcours atypique... Ton histoire me rappelle celle d'un gars, je peux le citer, il doit être mort maintenant, il a été mon instructeur à Sowell Aviation sur bi-moteur en Floride, Harold Aaron. Il était pilote au Viêt-nam et pendant un vol, il reçoit un éclat de rocquette qui a explosé sa verrière, une partie de son casque et son visage a salement morflé. Il a réussi à revenir apponter et de nuit ! Et comme ton collègue, il est tombé dans les pommes...

(Dernière édition le 23 août 2013 20:26)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 août 2013 01:02
Le Grumann AG cat...

Voir l'image

Voir l'image

Voir l'image

Version turboprop :

Voir l'image

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 24 août 2013 15:00
Bonsoir Fishbed21.
Les photos de Grumman Ag-Cat sont magnifiques.
Et, évidemment, cela me rappelle des souvenirs, dont un mauvais : j'en ai cassé un en juillet 1964, le 6Y-JCU (Jamaïcain), à Capesterre en Guadeloupe.
Mon patron en Martinique, doux ingénieur agronome, un peu farfelu, seul rescapé d'un crash de DC4 en 1950 à Bordeaux qui avait fait 44 morts (il racontait volontiers comment il s'était retrouvé, en pleine nuit, toujours attaché à son siège, au beau milieu de l'aérodrome), expert très connu dans les milieux bananiers, inventeur d'un fongicide et créateur de la compagnie de traitements aériens, si gentil que je ne pouvais rien lui refuser, avait "mis au point" ma prochaine mission : décoller de Fort-de-France avec le plein de son fongicide, le HD413, traiter au passage une plantation en Dominique et me poser à Capesterre, en Guadeloupe, pour y poursuivre une série de traitements.
Le Grumman avait une faible autonomie, mais cela m'avait paru faisable (j'étais jeune...) et puis faire plaisir à Jacques qui affirmait que le terrain de Capesterre, que je ne connaissais pas, était tout-à-fait praticable par un Ag-Cat.
Mission accomplie, je me retrouve à Capesterre avec la jauge de carburant dans le coma.
Horreur : c'est une bande minuscule avec une haie de palmiers royaux au bout interdisant la remise de gaz.. L'alizé souffle plein travers. Pas assez d'essence pour rejoindre Pointe-à-Pitre.
Ma roue gauche s'enfonce dans le fossé qui borde la bande (non remarquée en cours d'approche) !
La lame de train droit s'efface sous le fuselage, l'aile supérieure s'effondre sur la trémie....
En réalité le terrain était réservé aux Pawnees de la compagnie concurrente... Ils ont bien rigolé.
Le Grumman était un bon avion, très manoeuvrier, mais mal adapté aux traitements aux Antilles (petites plantations, relief montagneux, nombreux obstacles, etc.) en particulier manque de visibilité au cours des virages. Suite à cette expérience, on est passé au "Snow" 600CV, ancêtre des "Thrushes".

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 août 2013 16:21
Dingue ! Ah oui, les antilles, c'est très complexes ! J'ai failli me vautrer grave sur les hauteurs de Gonaïve à Haïti ! smile

Je venais de remplacer un collègue au pied levé sur Port au prince. C'était l'époque où la déforestation battait son plein, d'où des feux (dû à des cultures sur brulis mal contrôlés et le bois de chauffe), les quelques plantations de bananes plantins et cannes à sucre qui restaient (pour alimenter les cuves de la société Barbancourt, le meilleur Rhum du coin smile), je devais pulvériser du fertilisant. J'ai dû Arrèter mes vols tant les manoeuvres étaient délicates à pleine charge !
La topographie se prête mal à l'épandage et je pèse mes mots ! smile

(Dernière édition le 24 août 2013 16:25)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 24 août 2013 16:29
Pour les antilles, je pense que l'épandage doit-être fait par hélicoptère maintenant ! Si la réglementation n'a pas changé depuis !

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 25 août 2013 00:27
Un petit joujou en bois et toile avec lequel j'ai volé dans deux fermes mexicaines. Les proprios, Agatón et Miguel m'avaient réservé un acceuil chaleureux ! Après le taf, je rentrais à cheval chez moi, dans ma barraque en bois et tôles. Je faisais donc 1 heure de cheval, aller-retour, pour aller bosser... C'est franchement cool !

AC A-9B AG

Voir l'image

Voir l'image

Voir l'image

Voir l'image

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 25 août 2013 04:34
Mon bref passage à Haïti, m'a marqué vraiment. J'ai découvert la cité Soleil, les artistes peintres et leurs peintures caractéristiques... Le Naïf haïtien, est un style remarquable. J'ai vu quand même pas mal de croûtes, mais je suis tombé sur de véritables chef d'oeuvres, d'une grande beauté, dans les couleurs, les sujets... Faut le voir au moins une fois dans sa vie ! J'ai trouvé des gens chaleureux, débrouillards à souhait... J'ai découvert aussi leur musique, qui est différente de celle que l'on peut entendre dans les autres iles des petites et grandes Antilles. Je pense qu'Haïti (comme Cuba d'ailleurs), a une culture vraiment à part, un goût prononcé des arts, indéfinissable mais omniprésent...

(Dernière édition le 25 août 2013 11:22)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 25 août 2013 10:41
Dans l'avion Mexicain je crois reconnaître un Grumman "Sparrow" ou une évolution.
Nous en avions un à Trinidad (Antilles).
Il s'est malheureusement crashé après avoir heurté une ligne à haute tension.
C'est le seul pilote mort en service que j'ai connu dans ma carrière de pilote-paysan. RIP.
J'ai une photo saisissante de ce crash mais je n'arrive pas à en poster sur ce forum...
Belles impressions émouvantes sur Haïti.
Pour ce qui est de la musique, Trinidad possède deux trésors : le "Steel Band" et le Carnaval, second derrière celui de Rio.

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 25 août 2013 10:49
Quant au second appareil, c'est le "Snow C model" : après mon crash du Ag-Cat nous l'avons remplacé par cet appareil qui, avec son P&W 600CV "avait la pêche" qu'il fallait pour manoeuvrer et se sortir de fonds de vallées encaissées où se trouvaient des plantations de bananiers, en Dominique en particulier (île très sauvage située entre la Martinique et la Guadeloupe).

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 25 août 2013 11:14
Oui, un CallAir 9b ! Construit au Mexique. Ils ont reçu beaucoup de modifications ! Je pense que tu parles de l'évolution CallAir super "sparrow" ?


Je ne connais pas la Dominique (pendant une seconde je croyais que tu parlais de Saint Domingue). Mais j'avais un pote pilote de fret qui était de Sainte-Lucie et qui faisait souvent des virées à portsmouth. Il m'avait plusieurs fois invité, mais ca ne s'est jamais fait ! Pfffff, pas assez d'une vie pour tout voir !

(Dernière édition le 25 août 2013 11:47)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 638 messages postés

# 25 août 2013 11:26
Pour ce qui est de la musique, Trinidad possède deux trésors : le "Steel Band" .....
Le deuxième soir à Port au prince, je me suis retrouvé à danser le méringué dans un bar assez glauque, mais l'ambiance était chouette ! J'ai découvert par la même occasion l'excellent rhum brun Barbancourt, j'ai failli crever ! Faut les suivre les gars là-bas smile

(Dernière édition le 25 août 2013 11:44)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !