Souvenirs, souvenirs...

1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 17 juillet 2013 07:04
Ces dernières années, je n'incris sur mon logbook que les minimas... Alors je vais dresser la liste des appareils avec lesquels j'ai volé, où je suis à peu près sûr d'avoir au moins 20 hrs minimum, de vol sur chacun d'entre eux. Du coup, je me rappelle de certains avions (et un hélicoptère, et oui ! Avec une licence Camerounaise !) dont j'avais presque oublié l'existence !

Je vous invite aussi à dresser une liste...

Mono-moteur: Pistons/turboprops.

- Antonov 2.
- Zlin 142.
- Cessna 152, 172, 172RG, 182 Hydravion, stationair 6/8, Caravan 208.
- Piper PA-32-301
- Pitts Spécial S1.
- Pilatus PC-Porter.
- Nanchang N-5A.
- T-34 /T-35 Pillán.
- Air tractor 402, 502.
- Embraer 201.
- Hal 31 Basant.
- A9B Quail.
- M18 Dromader.
- Transavia Skyfarmer.

Multi- moteurs : Pistons/Turbo-props/ Turbo-fan :

- Piper Apache, Aztec, Aerostar, T-1040, PA 31 Cheyenne, PA 44,
- Merlin III.
- Beechcraft C99 Airliner, King Air.
- Antonov 32.
- IIyushin 14.
- DC-10-20/40.

Et un hélico, mais là, c'est pour la frime : MI-2 Hoplite version AG.

(Dernière édition le 20 janvier 2015 20:54)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
537 messages postés

# 17 juillet 2013 14:12
Bonjour !
Trés impressionnant en effet...mais je ne connaissais pas le DC-10-200 !
Je connais bien les10, 15, 30, 40 par contre. S'agit-il d'une maquette, d'un prototype ?
Au plaisir de vous lire,
Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 17 juillet 2013 18:56
Ah oui tiens, pourquoi j'ai écris " 200 " ? Il fallait lire 20, ( le modele avec réservoir supplémentaire). Bon, je rectifie...

(Dernière édition le 17 juillet 2013 18:56)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jodel112
Membre

Inscrit le 25/01/2013
537 messages postés

# 17 juillet 2013 20:35
Bonsoir,
Tout simplement passionnant, merci de nous faire rêver un peu.
En ce qui concerne le DC-10 vous avez dû être le premier à obtenir une Qualification de Type par anticipation car je crois que ce modèle n'a jamais volé.
La désignation a été changée en DC-10 40...tout comme les réacteurs et la capacité en carburant.
Si jamais vous trouvez un job de lutte incendie, mieux vaut avoir les appellations correctes sur les licences.
Bonsoir,
Jodel

_________________
Achetez tous "L'IFR selon Saint Yan"...et partez rassuré.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 17 juillet 2013 22:06
Simple curiosité:comment se fait-il que vous ayez volé sur tant d'appareils ?Vous êtes quoi au juste? Ancien militaire volant à la demande selon les contrats trouvés? "Baroudeur" titulaire d'une licence pilote pro ? Dites moi, je suis perplexe...
Bonsoir

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 17 juillet 2013 22:14
blowlamp59 a écrit :Simple curiosité:comment se fait-il que vous ayez volé sur tant d'appareils ?Vous êtes quoi au juste? Ancien militaire volant à la demande selon les contrats trouvés? "Baroudeur" titulaire d'une licence pilote pro ? Dites moi, je suis perplexe...
Bonsoir
Effectivement, ça branle au(x) manche(s) !!!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 18 juillet 2013 06:38
Houla, on se calme les p'tit loups, je suis ici pour uniquement papoter avion et plaisir de voler... Bon, disons que j'ai de la chance d'avoir été aux bons endroits, au bon moment smile Et la NTPS, ainsi que mon bref passage à Thyndall AF base, m'ont ouvert pas mal de porte... Sinon, j'ai un parcours tout à fait classique !

En ce qui concerne le DC-10 vous avez dû être le premier à obtenir une Qualification de Type par anticipation car je crois que ce modèle n'a jamais volé.
La désignation a été changée en DC-10 40...tout comme les réacteurs et la capacité en carburant.
Tu as raison, sur mon endorsement c'est " 20" mais c'est bien la série 40. Et une bonne quarantaine on été construit... Je ne suis pas un expert de ce modèle. J'ai simplement 152 hrs de vol sur ce type ( SIC, far 135). Et cela a été mon unique expérience sur gros porteur sans hélices... smile

(Dernière édition le 26 novembre 2013 15:09)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 26 novembre 2013 15:13
Qu'est-ce que cela fait du bien de rien foutre ! Ce petit repos forcé me fait un bien fou ! L'autre jour, je papotais avec mon collègue espagnol, Luis, pilote sur Air Tractor et ULM pendulaire. Et on s'est découvert un point en commun sur notre parcours dans l'univers impitoyable de l'aviation : N'avoir jamais volé dans une compagnie aérienne avec passagers.

A chaque fois que j'aborde le sujet, j'ai une nette tendance à plaisanter. Mais la vérité est toute autre et avec le recul, l'age venant, je reconnais être un pilote assez médiocre en IMC. Le vol aux instruments n'est pas ma tasse de thé. Oh bien sûr, j'ai déjà volé dans des conditions dégradées, je suis qualifié pour le faire, mais je ne suis pas à l'aise dans les nuages, je les fuis sans hésitation.

Une autre chose aussi, et c'est ce qui m'a définitivement décidé à ne pas choisir la voie dite "royale", est le vol près, et dans des TCA's bardés de trafics en tout genre, les circuits d'attentes, se coltiner les slots etc... Je frissonne rien qu'à l'écrire smile Non, franchement, pilote de ligne, c'est un travail !

Quand je serai cloué au sol pour de bon, je pourrai dire :

- " Ouais mec, j'ai piloté un M18 Dromader ! ".

Pas de regrets, que du bonheur...

(Dernière édition le 26 novembre 2013 15:24)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 26 novembre 2013 21:17
Ne regrette rien, l'IMC c'est plutôt facile comparé au traitement agricole.
Sauf peut-être quand je "remontais" du Sud vers Alger et qu'il fallait traverser la ligne de Cb marquant le conflit entre l'air maritime et l'air Saharien au-dessus de l'Atlas Tellien. Mauvais moment à passer, mais le Beech était costaud.
Pire, c'étaient les aller-retours Alger- Constantine au niveau 110, de nuit, dans cette ligne de Cb le long de l'Atlas. Tout y était, mais le Beech, encore une fois, s'en accommodait mieux que son pilote...

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 26 novembre 2013 23:02
Ce n'était pas tant de piloter aux instruments qui me chagrinait, mais de me retrouver dans des conditions de vols où le facteur météo n'était pas maîtrisable ! J'en ai pris des risques des fois, mais là, j'ai vite constaté que c'était pas mon truc ! Et paradoxalement, j'aime assez voler la nuit... D'ailleurs, j'avais du plaisir à faire du frêt de nuit, décoller et atterrir dans des aéoports à fort trafics, je trouvais ça bien plus sécurisant...

qu'il fallait traverser la ligne de Cb marquant le conflit entre l'air maritime et l'air Saharien au-dessus de l'Atlas Tellien
C'est clair qu'entre le haut Atlas et le Tellien, voler en condition dégradée au-dessus, ou le long côté sud du relief, ça devait-être velu, alors de nuit...

(Dernière édition le 26 novembre 2013 23:12)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 26 novembre 2013 23:56
Fishbed21 a écrit :... pilote de ligne, c'est un travail !
.
Un métier qui a été bouleversé par le progrès.
Les Glass cockpits, les calculateurs, les télécomunications en ont transformé l'essence.

J'ai eu la chance de débuter sur des avions anciens, déjà démodés à l'époque, et de terminer sur l'hyper moderne. (du moment ...)
Je suis heureux d'avoir vécu ce que j'ai vécu, je n'envie pas les jeunes.

Avant, quand on partait, c'était un peu comme le capitaine d'un navire : les amarres rompues, maître après Dieu.
On était seul, et le commandant de bord se débrouillait seul. L'initiative, l'esprit de décision, l'autorité, le sens de l'improvisation étaient les qualités que l'on pouvait exprimer.

Aujourd'hui, le pilote de ligne est le mandataire d'un système complexe. Ses pouvoirs de décision s'amenuisent, l'autorité est ailleurs, à l'autre bout de la planète, qui collationne toutes les informations, prend les décsions, et lui en rend compte par messages quand ce n'est pas de vive voix par radio-satellite.

Les techniciens auraient pu savoir, ont peut-être su avant les pilotes que l'avion était perdu par les 24 messages ACARS envoyé par l'AF447 durant sa chute.

L'éléctronique a pris le pas sur l'homme, c'est ainsi.
Le pilote de ligne est surveillé, bientôt espioné en permanence. La surveillance des vols en temps réel, par ACARS ou radar, a posteriori par le dépouillement systématique des enregistreurs de vol, pas seulement les DFDR, mais les QAR qui enregistrent des milliers d'informations.
Bientôt, si les syndicats ne peuvent l'empêcher, ils seront filmés dans leur cockpit.

Bien évidemment le progrès a ses avantages. Les systèmes NAV-GPS offrent un confort de précision de navigation exeptionnel. Les systèmes FANS, le CPDLC offrent un confort de communication et de suivi de navigation qui font oublier les nuits à hurler sans succès dans la HF ...

Mais avant on savait lire les nuages, on savait humer le mauvais temps.
Les hommes se connaissaient, s'appelaient par leurs prénoms, se reconnaissaient.
Aujourd'hui ce ne sont plus que des matricules qui traversent l'escale dans l'indifférence générale.

Je suis bien heureux d'avoir connu cette transition entre les deux mondes. Je n'ai qu'un seul regret : j'aurais aimé vivre l'Aviation encore plus tôt, à l'époque des Constellations ...

Fishbed, tu n'as pas de regrets d'avoir choisi un métier de saltinbanque de l'Air, aujourd'hui ici à transporte du fret sous les étoiles, demain ailleurs à saupoudrer des champs ...
Pas de regrets ? Tu est alors un homme heureux, comme moi.

Eolien

(Dernière édition le 27 novembre 2013 00:02)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 27 novembre 2013 00:38
Et bientôt l'ADS-B Eolien !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 27 novembre 2013 03:55
Un métier qui a été bouleversé par le progrès...
... Avant, quand on partait, c'était un peu comme le capitaine d'un navire : les amarres rompues, maître après Dieu.
On était seul, et le commandant de bord se débrouillait seul. L'initiative, l'esprit de décision, l'autorité, le sens de l'improvisation étaient les qualités que l'on pouvait exprimer...
Dans le domaine où j'évolue, on retrouve un peu cet esprit, bien que les réglementations de tout poil changent à des vitesses fulgurantes !
En fait, je ne suis pas hermétique aux nouvelles technologies. Il m'arrive de râler, mais si demain je devais piloter un avion par commandes vocales, je ne serais pas surpris, mais plutôt enthousiaste !

Les hommes se connaissaient, s'appelaient par leurs prénoms, se reconnaissaient.
Aujourd'hui ce ne sont plus que des matricules qui traversent l'escale dans l'indifférence générale.
Oh que oui ! Les conditions de travail et le rapport que l'on peut avoir avec ses collègues, son boss, etc, deviennent, petit à petit, impersonnels et l'on devient ainsi comme transparent.

Heureusement, qu'il reste, en aviation, quelques "niches" où le relationnel à toute son importance et fait partie intégrante du métier.
Je n'aime pas me retrouver dans un job où tout est cloisonné : Le boss ne parle pas aux pilotes, les pilotes ne parlent pas aux mécanos et les mécanos ne parlent pas aux factotums etc, etc...

J'ai la grande chance de vivre, par bribes des fois, un job qui apporte une vie sociale riche.., en espérant que cela dure.

Aujourd'hui, le pilote de ligne est le mandataire d'un système complexe. Ses pouvoirs de décision s'amenuisent, l'autorité est ailleurs
Ou comment s'approprier une technologie, laquelle est formatée, et qui tend à rendre un équipage passif.

(Dernière édition le 27 novembre 2013 07:57)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

cropduster
Membre

Avatar de cropduster

Inscrit le 21/12/2010
135 messages postés

# 27 novembre 2013 19:03
Bonsoir à tous,

Eolien a écrit : "[i]Pas de regrets ? Alors tu es un homme heureux, comme moi"

Nous sommes au moins trois.

_________________
Tu pousses, ça descend. Tu tires, ça monte. Tu continues à tirer, ça descend.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 27 novembre 2013 19:08
Ce n'est plus ainsi soit-il, mais c'est ainsi.
Quel gachi....
Mais avant on savait lire les nuages, on savait humer le mauvais temps.
Les hommes se connaissaient, s'appelaient par leurs prénoms, se reconnaissaient.
Aujourd'hui ce ne sont plus que des matricules qui traversent l'escale dans l'indifférence générale.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !